Source ID:06e01d30-d3bb-4ac9-b223-108b064776cc; App Source:alfamedia

Les étudiants de l'UQAM pourront choisir leur prénom

La nouvelle politique de l'UQAM prévoit que chaque... (PHOTO NINON PEDNAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La nouvelle politique de l'UQAM prévoit que chaque étudiant pourra choisir la façon dont il est appelé sur sa carte étudiante, sur la liste remise à ses professeurs ainsi que dans son adresse courriel de l'établissement.

PHOTO NINON PEDNAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Les étudiants de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) pourront décider du prénom par lequel leurs professeurs les interpelleront, a annoncé l'établissement lundi, répondant ainsi à une demande d'un groupe qui promeut la diversité sexuelle.

Les étudiants trans pourront se prévaloir de cette liberté de choix, mais pas seulement : l'offre est ouverte aux quelque 35 000 personnes qui fréquentent l'établissement.

Une nouvelle politique «inclusive et neutre», a souligné la porte-parole de l'université, Jenny Desrochers, en entrevue téléphonique.

Elle a indiqué qu'en plus des étudiants qui changent de genre, la nouvelle politique pourrait intéresser les étudiants étrangers qui préfèrent adopter un prénom occidental (une pratique courante chez les étudiants chinois) ou encore les étudiants anglophones qui utilisent un prénom plus court, «qui veulent se faire appeler Bill plutôt que William, ou Bob plutôt que Robert», a illustré Mme Desrochers.

«Mieux refléter la réalité»

Auparavant, le changement de nom à l'UQAM nécessitait une preuve de changement de nom à l'état civil.

La nouvelle politique prévoit que chaque étudiant pourra choisir la façon dont il est appelé sur sa carte étudiante, sur la liste remise à ses professeurs ainsi que dans son adresse courriel de l'établissement. L'UQAM se réserve le droit de refuser des demandes «abusives ou farfelues».

Le prénom qui figure sur les relevés de notes officiels, sur les documents financiers et sur l'éventuel diplôme sera toutefois le nom légal de l'étudiant.

«La nouvelle rectrice [Magda Fusaro] est arrivée avec un plan d'action pour ses 100 premiers jours et cette mesure était dans ce plan», indique Jenny Desrochers.

«Cette initiative vise à mieux refléter la réalité de certaines personnes et à faciliter leur parcours et leurs interactions au sein de la communauté universitaire», ajoute le communiqué envoyé aux étudiants.

L'UQAM se vante d'être la première université francophone du Québec à offrir cette option. Elle existe déjà dans les universités anglophones.

«Très encourageant»

Le groupe La Réclame, qui promeut la diversité sexuelle et de genre au sein de l'UQAM, milite depuis plusieurs années pour que l'établissement permette une telle flexibilité dans l'identification.

«C'est très encourageant», a indiqué Roxane Nadeau, qui s'exprimait au nom du groupe. «La présidente Sophie Charron a eu des rencontres [avec l'administration] sur une période de deux à trois ans», a-t-elle ajouté. 

«C'est vraiment nous autres qui avons soulevé le problème; nous avons précisé les pièges à éviter.»

Selon Mme Nadeau, le groupe était notamment motivé par des «besoins urgents de la part de personnes trans», qui vivaient des «expériences négatives» et devaient rencontrer tour à tour leurs professeurs chaque session pour leur demander d'utiliser un nom différent de leur nom légal, sans garantie de succès. Mais le groupe était aussi motivé par la situation des étudiants d'origine étrangère qui «veulent éviter de faire massacrer leur nom par un professeur», a-t-elle ajouté.

L'UQAM a fait la manchette plus tôt cette année après qu'un groupe militant a tenté de convaincre ses professeurs de passer au genre neutre, avec des phrases comme «ceuzes qui sont contributeurices sont heureuxes». Un dépliant à cet effet avait été largement distribué, déclenchant un débat dans l'espace public.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer