Source ID:; App Source:

École Saint-Gérard: la façade sera en partie préservée

L'école Saint-Gérard, au 8525, rue Berri, sera démolie... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

L'école Saint-Gérard, au 8525, rue Berri, sera démolie suite à la contamination aux moisissures.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Un pas important vient d'être franchi en vue de la reconstruction de l'école Saint-Gérard, selon les élus municipaux de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. La Commission scolaire de Montréal (CSDM) accepte de préserver une partie de la façade de l'école, levant l'un des derniers obstacles qui se dressaient devant le projet.

Le conseil d'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension s'est réuni en séance extraordinaire hier pour étudier de nouveau le dossier de l'école Saint-Gérard. Les élus ont alors appris que la commission scolaire se rendait aux arguments de ceux qui souhaitaient préserver une partie du patrimoine de l'ancienne école dans la future construction.

«La CSDM s'engage à intégrer des éléments architecturaux significatifs de la façade de la rue Berri au projet de reconstruction de l'école Saint-Gérard», peut-on lire dans un courriel signé par la présidente de la commission scolaire, Catherine Harel-Bourdon.

La CSDM a refusé d'en dire davantage sur ce qui sera préservé de l'actuelle façade. Un dessin architectural envoyé aux élus permet toutefois de comprendre que des éléments des entrées, de la fenestration ainsi que de la corniche devraient être intégrés.

Un «grand pas en avant»

«C'est un grand pas en avant. C'est un gain important en faveur du patrimoine, que la CSDM accepte de préserver une partie de la façade», s'est réjouie la conseillère Elsie Lefebvre, qui estime que l'intégration d'éléments «va être un beau rappel historique de l'ancienne école».

«C'est une avancée majeure», a également commenté le conseiller Sylvain Ouellet, de Projet Montréal. L'élu s'était auparavant opposé au projet, mais s'est rallié hier en raison du «coup de théâtre» que représente selon lui la préservation d'éléments de la façade. «Je suis assez heureux. J'ai vu le projet évoluer grandement depuis deux mois, évoluer dans la bonne direction.»

Il reste encore quelques étapes avant que la CSDM ne reçoive le feu vert final pour démolir, puis reconstruire l'école Saint-Gérard. Lundi, les élus du conseil municipal doivent se prononcer sur le retrait du bâtiment de la liste des bâtiments patrimoniaux, étape incontournable afin de permettre la démolition. Projet Montréal s'y opposait par le passé justement parce qu'il réclamait à tout le moins la préservation de la façade.

Une fois le vote du conseil municipal passé, les élus de l'arrondissement devront se prononcer une troisième et dernière fois sur le projet, le 2 septembre. C'est à ce moment que la CSDM devrait pouvoir aller de l'avant. «Ça semble bien s'aligner pour le dernier vote», a indiqué M. Ouellet.

En obtenant le feu vert au début du mois de septembre, la CSDM vise une réouverture l'établissement en septembre 2016. Rappelons que l'école Saint-Gérard a été fermée aux élèves en janvier 2012 à la suite d'une contamination fongique provoquée par d'importantes infiltrations d'eau. Le futur bâtiment pourra accueillir jusqu'à 642 élèves, soit 50% de plus que l'ancien.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer