Source ID:; App Source:

Pas de dernière chance pour les écoles illégales, dit Bolduc

On retrouve six écoles illégales au Québec, dont... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

On retrouve six écoles illégales au Québec, dont l'Académie Yeshiva Toras Moshe, à Montréal.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

(Québec) Il n'y aura pas de dernière chance : Québec ferme presque complètement la porte à ce que les six écoles religieuses clandestines identifiées par ses fonctionnaires régularisent leur situation.

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.... (Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne) - image 1.0

Agrandir

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, a annoncé cet avant-midi la création d'un comité qui aura pour objectif de faire un portrait exact de la situation et de trouver des avenues juridiques pour faire fermer les écoles illégales. Son administration, le ministère de la Justice et celui des Services sociaux y seront représentés.

«J'ai demandé que le comité me transmette un rapport dès le mois de septembre 2014, a affirmé le ministre. Le dossier des écoles illégales est un dossier complexe, mais il appelle à l'action.»

«Ce qu'on veut, c'est agir assez rapidement, mais d'abord sur des bases solides», a-t-il ajouté.

Le comité étudiera notamment la possibilité de comparer électroniquement les registres de la Régie d'assurance-maladie du Québec (RAMQ) avec les listes d'élèves de certaines commissions scolaires afin d'identifier les enfants en âge scolaire qui ne fréquentent pas une école légale.

Quant aux écoles clandestines, il est virtuellement trop tard pour qu'elles se remettent dans le droit chemin, a exposé M. Bolduc.

«Advenant le cas qu'il y ait une école illégale qui serait capable de se conformer, on serait ouverts à regarder ça avec cette école», a-t-il supposé. «Mais, de façon évidente, actuellement, il va y avoir beaucoup de difficultés à se conformer.»

Depuis son accession au pouvoir, le gouvernement exprime une grande tolérance envers les écoles légales, mais qui ne se conforment pas aux exigences du ministère de l'Éducation, tout en prônant la ligne dure contre les écoles clandestines.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer