Les recteurs vont protester contre les compressions que leur impose le ministre Pierre Duchesne à la prochaine rencontre sur l'enseignement supérieur la semaine prochaine, à Trois-Rivières.

Tommy Chouinard LA PRESSE

C'est ce qu'a indiqué la présidente de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec, Luce Samoisette, au terme d'une réunion du conseil d'administration, jeudi.

Les universités doivent sabrer 124,3 millions de dollars à quatre mois de la fin de l'année financière. «C'est impossible à réaliser», et les recteurs le feront savoir, a dit Mme Samoisette. Et le déficit des universités va gonfler encore, selon elle.