(Grand Sudbury) Le premier d’une quarantaine de mineurs qui sont piégés sous terre depuis dimanche à la suite d’un incident dans une mine du nord de l’Ontario a commencé à remonter à la surface lundi soir, a déclaré son employeur.

La Presse Canadienne

Un responsable de la société minière Vale, Gord Gilpin, a déclaré dans un communiqué qu’ils étaient « soulagés et ravis de voir ces individus revenir à la surface sains et saufs ».

Vale avait déclaré plus tôt dans la journée qu’une équipe de secours avait communiqué avec les 39 travailleurs, qui se trouvaient dans plusieurs « refuges » différents entre 900 et 1200 mètres sous terre à la mine Totten, située à environ 40 kilomètres à l’ouest de Sudbury, en Ontario.

Personne n’a été blessé et Vale a déclaré qu’elle s’attendait à ce que les 39 employés reviennent à la surface dans les prochaines heures.

Un communiqué des Métallugistes unis, le syndicat qui représente 30 des 39 membres du personnel piégés dans la mine, avait fait part de son optimiste, lundi, en ce qui concerne l’évacuation sécuritaire des travailleurs.

« C’est une période très difficile pour ces travailleurs, leurs familles et leurs collègues, et nos pensées les accompagnent », a déclaré Nick Larochelle, président de la section locale 6500 des Métallos, qui représente la plupart des employés de Totten Mine.

La société minière dit que les travailleurs ont accès à de la nourriture, à de l’eau et à des médicaments. Elle ajoute que les mineurs piégés utilisent un système d’échelle pour atteindre la surface, avec le soutien de l’équipe de sauvetage de l’entreprise.

Pascal Boucher, coordonnateur de secteur du syndicat pour Sudbury et le nord, a déclaré que les mineurs avaient pu passer des appels téléphoniques à partir du puits de la mine, à la fois pour communiquer avec les sauveteurs et pour appeler leurs proches.

La société affirme qu’il y a eu un « incident » dans le puits de la mine survenu dimanche après-midi. Elle ajoute que le système de transport utilisé pour transporter les employés vers et depuis la surface a été fermé en conséquence.

« Les employés sortiront via un système d’échelle de sortie secondaire avec le soutien de l’équipe de sauvetage minier de Vale », a déclaré la société.

M. Boucher a assuré que les mineurs peuvent encore se déplacer dans leurs compartiments dans le puits et qu’ils se reposent avant d’escalader le système d’échelles.

« Chacun a une capacité physique différente », a ajouté M. Boucher, notant que chaque échelle fait 20 pieds de long avec une zone de rassemblement à chaque pause. « Nous avons des employés seniors plus âgés et des employés beaucoup plus jeunes, qui pourraient probablement l’escalader plus rapidement ».

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a déclaré que ses pensées allaient aux mineurs.

« Nous comprenons que ce sauvetage prendra un certain temps et nous sommes très soulagés d’apprendre que les mineurs sont actuellement indemnes », a-t-il déclaré sur Twitter.

La mine Totten a ouvert ses portes en 2014, à Worthington, en Ontario.

La mine produit du cuivre, du nickel et des métaux précieux. Elle emploie environ 200 personnes.

Kalem McSween, porte-parole du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences de l’Ontario, a déclaré dans un courriel qu’une équipe d’inspection enquêterait sur l’incident une fois l’opération de sauvetage terminée.