Les flocons sont tombés… et les branches d’arbres aussi. La tempête hivernale qui s’est abattue sur la province samedi a causé quelques tracas aux résidants de certains quartiers montréalais.

Publié le 17 janv. 2021
Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Dans plusieurs quartiers montréalais, d’imposantes branches d’arbres sont tombées sur les trottoirs ou les voitures stationnées en bordure de la route.

Des travailleurs d’Hydro-Québec retiraient des branches prises dans des fils électriques dimanche matin au passage de La Presse dans les secteurs de Villeray, de Rosemont et de la Petite Italie. « Le poids de la neige alourdit les branches et elles peuvent toucher les fils, donc ça cause une panne », explique Marie Maugin, conseillère-relations avec le milieu chez Hydro-Québec.

Au total, 16 000 clients ont été privés d’électricité à Montréal au cours la fin de semaine. Rosemont, Ahuntsic, Cartierville, Saint-Laurent, Lachine, Outremont et Beaconsfield ont été les quartiers les plus touchés par les pannes, indique Mme Maugin.

En matinée, les trottoirs de la ville étaient tapissés d’un épais manteau blanc et ses parcs, toujours décorés de nombreux bonshommes de neige. Les déneigeuses s’activaient dans ce décor féérique pour dégager les routes avant l’apparition de la vague de froid à venir. « Il faut se dépêcher pour ne pas que les bancs de neige se transforment en blocs de glace », a expliqué Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Rue Boyer, dans Rosemont–La Petite-Patrie

On ne recense ni incident majeur ni panne d’électricité importante liés aux chutes de neige.

Dans la plupart des régions du Québec, les chutes de neige se sont poursuivies dans la nuit de samedi à dimanche. Quelques secteurs, comme Matane, Rimouski et Sept-Îles, étaient toujours touchés par des alertes météorologiques d’Environnement Canada dimanche après-midi.

Le Grand Montréal a reçu entre 15 et 25 centimètres de neige, alors que l’Estrie et la Beauce ont reçu entre 5 et 15 centimètres au total. Dans les Laurentides, dans Lanaudière, en Mauricie et dans Charlevoix, on estime qu’entre 25 et 35 centimètres sont tombés, selon Environnement Canada.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Des travailleurs d’Hydro-Québec dégagent une branche qui est tombée sur des fils, dans la rue de Normanville, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.