À la veille du grand congé de la construction, la Sûreté du Québec dévoile sa stratégie d'intervention afin de limiter les accidents durant cette période.

Thomas Dufour LA PRESSE

«Nous serons présents non seulement sur les routes, mais en sentiers, sur les plans d'eau, sur les pistes cyclables et également dans les airs avec la patrouille aérienne», a indiqué le chef de service de la sécurité routière à la SQ, le capitaine Paul Leduc, lors d'une conférence de presse jeudi matin. 

«Ce long congé représente la période avec le plus de collisions mortelles et le plus de collisions avec blessés graves pendant l'été», expose M. Leduc. 

En 2017, la SQ enregistrait le pire bilan des cinq dernières années pour cette période. Dix-neuf personnes sont décédées sur les routes du Québec entre le 21 juillet et le 6 août 2017 alors que 68 autres ont été impliquées dans des accidents graves.

«Ce que je souhaite cette année c'est de n'avoir aucune collision, mais ça n'est jamais arrivé», rapporte le capitaine Leduc. 

Ce dernier donne toutefois quelques conseils aux usagers de la route afin de réduire les risques. «Une des meilleures choses à faire c'est de planifier ses déplacements et de respecter les mesures de sécurité et les limites de vitesse», affirme le policier.

C'est environ le tiers des Québécois qui prendront congé cette année pour les vacances de la construction.