Le maire de Toronto n'en dit pas beaucoup sur une présumée vidéo où on le verrait fumer du crack, mais son frère a assuré mercredi que Rob Ford avait nié les informations.

LA PRESSE CANADIENNE

Lors d'une conférence de presse, le conseiller municipal Doug Ford a dit croire son frère, et il a répété que le maire avait déjà répondu aux allégations en les qualifiant de «ridicules».

Il a également exhorté les médias à arrêter de «harceler» les membres de sa famille, disant qu'un maire n'avait jamais été ciblé avec autant de zèle.

Rob Ford avait qualifié vendredi de campagne de dénigrement les allégations du Toronto Star, mais il n'a pas commenté davantage par la suite. Les journalistes tentent depuis d'obtenir plus de commentaires.

Le site internet américain Gawker et le Star ont rapporté chacun de leur côté, jeudi dernier, qu'un revendeur de drogue tentait de céder pour de l'argent une vidéo où on verrait Rob Ford fumant du crack.

Les deux médias affirment que leurs journalistes ont visionné la vidéo et qu'ils ont pris des notes sur son contenu, sans toutefois l'acheter.

Gawker tente de récolter 200 000 $ en dons pour acheter la vidéo et la mettre en ligne. Mercredi après-midi, le site avait accumulé 110 000 $.