Les travailleurs de l'usine Rio Tinto Alcan d'Alma adoptent unanimement un règlement d'emprunt de 6 millions $, lequel sera disponible en cas de conflit de travail avec l'employeur au-delà de la date du 31 décembre 2011, qui marque la fin de l'actuelle convention collective.

Publié le 27 mai 2011
MARC ST-HILAIRE LE QUOTIDIEN

En combinant les assemblées générales de jeudi et de vendredi, ce sont 335 membres qui se sont prononcés en faveur de la proposition de leur exécutif. Selon le président du Syndicat des travailleurs de l'aluminium d'Alma (STAA), Marc Maltais, il s'agit de la plus forte participation des syndiqués depuis l'acceptation du dernier contrat de travail, en 2006.

Lire la suite dans Le Quotidien, demain