À quel moment doivent intervenir les policiers à l'école? Quels sont les pouvoirs du directeur d'un établissement d'enseignement? Ces partenaires viennent de signer un protocole d'entente qui définit le rôle de chacun et la façon d'intervenir.

KARINE BLANCHARD

«Le rôle des intervenants n'était pas facile à définir et le protocole vient le faire», a expliqué Marco Beauregard, directeur du service de police de Granby, hier matin, en conférence de presse.

Le cadre de référence provincial sur la présence policière dans les écoles est le point central du protocole d'entente signé hier par la commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) et le service de police.

Celui-ci établit la liste des pouvoirs et des tâches de tous les intervenants, que ce soit dans le domaine de la prévention, en situation d'urgence ou lors d'une enquête policière.

Cela concerne autant l'intimidation que la drogue, la violence et la sécurité des écoliers. Bref, tout ce qui peut survenir à l'école.