Le nouvel ambassadeur du Canada en Afghanistan reconnaît que la force des insurgés talibans est désormais plus redoutable.L'ambassadeur Ron Hoffman cite en exemple la toute récente attaque des talibans qui a coûté la vie à trois militaires canadiens. À son avis, les moyens de l'ennemi sont désormais plus sophistiqués.

LA PRESSE CANADIENNE

Toutefois, M. Hoffman demeure confiant que les troupes canadiennes sauront ajuster leur stratégie aux changements de tactiques des talibans.Mercredi, trois soldats canadiens ont été tués et cinq autres ont été blessés dans une attaque des insurgés survenue au cours d'une patrouille de sécurité dans le district de Zhari, près de Kandahar. L'attaque a tué sur le coup les caporaux Andrew Grenon, 23 ans, et Mike Seggie, 21 ans, de même que le soldat Chad Horn, 21 ans. Les trois faisaient partie du 2e bataillon du Princess Patricia Light Battle Group, basé à Shilo, au Manitoba.

Cinq autres soldats ont été blessés. Cet incident a porté à 96 le nombre de soldats canadiens décédés en Afghanistan depuis le début de la mission en 2002.

Par ailleurs, le nouvel ambassadeur partage l'avis de son prédécesseur qui a récemment affirmé que l'État afghan ne pourra vraisemblablement pas être stable avant 2011, soit l'année où la mission de combat des troupes canadiennes doit prendre fin, en principe.