Recherche Voyage

L'Oktoberfest moins populaire cette année

Cette année, 5,9 millions de visiteurs sont venus... (PHOTO MATTHIAS SCHRADER, ARCHIVES AP)

Agrandir

Cette année, 5,9 millions de visiteurs sont venus boire, se restaurer et faire la fête comparativement à 6,3 millions en 2014.

PHOTO MATTHIAS SCHRADER, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

La 182e édition de la fête de la bière de Munich a enregistré une nette baisse de fréquentation sur un an, les contrôles aux frontières sur fond de crise des migrants ayant potentiellement dissuadé certains visiteurs, selon les organisateurs dimanche.

Entre le 19 septembre et dimanche, date de clôture, 5,9 millions de visiteurs sont venus boire, se restaurer et faire la fête dans les tentes installées sur la «Wiesn», du nom de l'espace réservé à cette fête connue dans le monde entier, selon un communiqué de la ville de Munich. L'année dernière ils étaient 6,3 millions.

La fréquentation s'affiche ainsi à son plus bas depuis 2009. La ville note que le nombre de visiteurs étrangers notamment a reculé.

La météo, fraîche et souvent pluvieuse, explique en partie la baisse, a expliqué lors d'une conférence de presse le maire de Munich Josef Schmid. Il n'exclut pas non plus que les contrôles aux frontières, rétablis depuis le 13 septembre à la frontière germano-autrichienne sur fond d'arrivées massives de migrants par la Hongrie et l'Autriche, aient joué un rôle dissuasif pour les ressortissants des pays voisins de l'Allemagne, selon des propos rapportés par l'agence DPA.

La capitale bavaroise a accueilli plusieurs milliers de migrants par jour pendant la première quinzaine de septembre. En prévision de la fête de la bière, les flux en provenance d'Autriche ont ensuite été redirigés vers d'autres localités bavaroises. Les liaisons ferroviaires grande-ligne entre Budapest, Vienne et Munich ont également été interrompues.

La moindre fréquentation de l'Oktoberfest s'est traduite par un recul de la consommation de bière, à 7,3 millions de litres, contre 7,7 millions pour l'édition 2014, indique la ville, ainsi que par une baisse du nombre de délits et d'interventions de la police, selon un communiqué séparé de celle-ci.

La police précise également qu'il n'y a «pas eu de problème à la fête de la bière en lien avec la situation actuelle des migrants».

L'Allemagne attend cette année entre 800 000 et un million de nouveaux demandeurs d'asile, dont l'écrasante majorité arrive par la route des Balkans, c'est-à-dire par la Bavière au sud du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer