Recherche Voyage

Passeport Canada: la puce électronique a la cote

Le coût de 160 dollars n'a pas fait... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Le coût de 160 dollars n'a pas fait reculer des milliers de Canadiens qui ont fait la queue hier pour mettre la main sur le nouveau passeport électronique, valide pour une période de 10 ans.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les files d'attente étaient longues hier devant les bureaux de Passeport Canada, où des milliers de Canadiens se sont rendus pour s'équiper d'un nouveau passeport muni d'une puce électronique.

Ils obtiendront tous bientôt un passeport adapté aux nouvelles exigences de sécurité, mais également un document devenu valide pour une période de 10 ans.

«Ça demande moins de démarches, c'est moins cher et c'est moins dangereux si je me le fais voler», a résumé Renée Garceau, rencontrée dans la file des bureaux montréalais de Passeport Canada. Elle n'a pas tort. Les Canadiens ont désormais le choix entre un passeport valide pour cinq ou dix ans. Le premier coûte 120$ et le deuxième, 160$. De quoi rentabiliser les longues minutes d'attente pour obtenir le précieux document.

Répondre aux normes internationales

Quant à la puce électronique, qui sera intégrée dans la couverture arrière des passeports, elle correspond à la «norme internationale dans le domaine des documents de voyage», souligne Passeport Canada, qui avance que les nouveaux documents s'en trouveront plus difficiles à falsifier. «Les pages intérieures, assorties d'un nouveau design, présentent différents emblèmes du Canada. Ces images, qui célèbrent notre histoire et notre culture, comportent aussi des caractéristiques de sécurité», a expliqué dans un courriel John Price, gestionnaire des communications stratégiques à Passeport Canada.

Cette période de l'année étant souvent l'une des plus achalandées à Passeport Canada, on y a augmenté les effectifs. Tout indique pour l'instant que la stratégie fonctionne. «Ce n'est pas si mal, j'attends depuis seulement 30 minutes», a souligné Christian Beaulé, qui a lui aussi fait le pied de grue devant les bureaux montréalais. Considérant la file qui s'allongeait sur deux étages, 30 minutes, ce n'était vraiment «pas si mal», non...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer