Recherche Voyage

375 façons de (re)découvrir la métropole

Les maisons colorées du Plateau Mont-Royal... (Photo Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Les maisons colorées du Plateau Mont-Royal

Photo Robert Skinner, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La collection de guides de voyage «300 raisons d'aimer...» s'enrichit ce printemps d'un nouveau titre, consacré à la métropole, qui a même droit à 75 raisons en prime, pour la célébration de son 375e anniversaire.

Réaliser 300 raisons d'aimer Montréal, quatrième guide de la collection, représentait tout un défi. Il fallait à la fois surprendre les habitants de la métropole tout en devenant une référence pour les touristes.

Malgré tout, l'auteure Claire Bouchard, Montréalaise d'adoption, a sauté à pieds joints dans l'aventure qui l'obligeait aussi à respecter des délais serrés pour s'assurer que le livre soit prêt pour 2017, année du 375e anniversaire de la ville. Mission accomplie pour celle qui a déjà signé Dévorer Montréal, publié en 2013.

Pour rédiger son guide, qui recommande quelque 600 lieux, oeuvres d'art, restaurants, cafés regroupés dans 300 raisons, elle y est évidemment allée avec ses coups de coeur et a fait appel à ses amis pour les quartiers qu'elle connaissait moins, comme Griffintown, Côte-des-Neiges et Notre-Dame-de-Grâce. «Je suis aussi allée faire des tours guidés», ajoute l'auteure en entrevue.

Ainsi, en plus de présenter aux lecteurs quelques-unes de ses adresses préférées, comme le restaurant Thaïlande, rue Bernard, ou encore le Café Milano, rue Jarry Est, où elle savoure son classique sandwich viande et capicollo, Claire Bouchard fait également état de ses découvertes. Il y a notamment la Grande fonte, sculpture de 15 mètres de l'artiste Robert Roussil, qui est «l'une des oeuvres d'art les mieux cachées de Montréal», peut-on lire. Pour l'admirer, il faut aller jusqu'à l'extrémité sud de la rue McGill et traverser la passerelle.

Le Stade olympique... (Photo fournie par les éditions de l'Homme) - image 2.0

Agrandir

Le Stade olympique

Photo fournie par les éditions de l'Homme

Ses recherches lui ont également fait connaître l'histoire de l'ancienne ville de Maisonneuve, aujourd'hui partie prenante de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. C'est dans le cadre d'un projet de création d'«une cité industrielle moderne» indépendante de Montréal que quatre bâtiments y ont vu le jour: le marché Maisonneuve, l'hôtel de ville, le bain public Maisonneuve et la caserne no 1.

Dans ce guide, publié après ceux consacrés à New York et à San Francisco, écrits par Marie-Joëlle Parent, et celui sur Paris, signé Judith Ritchie, on retrouve évidemment aussi de grands classiques. Parmi eux figurent le Quartier chinois, les bagels de Fairmount et St-Viateur (à vous de choisir!), le Stade olympique... que Claire Bouchard avait décidé au départ de ne pas inclure dans son guide. «J'ai une relation d'amour-haine avec le Stade», admet l'auteure, qui s'est finalement résignée à lui faire une place, puisqu'il compte parmi les symboles de la ville.

Elle est toutefois en harmonie avec sa décision d'omettre chez Schwartz au profit du Roi du Smoked Meat, rue Saint-Hubert, et du Lester's Deli de la rue Bernard, où elle considère l'expérience plus agréable.

Claire Bouchard... (Photo fournie par les éditions de l'Homme) - image 3.0

Agrandir

Claire Bouchard

Photo fournie par les éditions de l'Homme

Et comme dans les autres livres de la collection, celui sur la métropole nous fait découvrir des personnages inspirants, fiers de leur ville. Il y a notamment Beau Kavanagh, l'antiquaire trentenaire, Tamey Lau, fleuriste dans le Mile End, et Mohamed Hage, l'homme derrière les fermes Lufa.

Petit supplément dans cette édition spéciale à l'occasion du 375e anniversaire, des personnalités publiques proposent aussi leurs propres raisons d'aimer Montréal. Ariane Moffatt, Guy A. Lepage, Denis Gagnon et Anne-Marie Withenshaw font partie du lot, qui fait grimper à 375 le nombre de raisons d'aimer la métropole.

Avec la publication, le 10 mai, de ce petit nouveau dans la famille des «300 raisons d'aimer», Claire Bouchard souhaite que «les Montréalais partent en week-end dans un autre quartier» de leur ville.

________________________________________________________________________________

300 raisons d'aimer Montréal. Claire Bouchard. Les Éditions de l'Homme, 2017, 288 p., 29,95 $.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer