Recherche Voyage

Planifier sa première croisière

Avant de monter à bord d'un navire pour... (Photo fournie par Celebrity Cruises)

Agrandir

Avant de monter à bord d'un navire pour quelques jours de croisière, il faut savoir dans quoi on s'embarque. Surtout la première fois.

Photo fournie par Celebrity Cruises

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Spécial croisières

Voyage

Spécial croisières

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les croisières. »

Vous avez décidé de partir en croisière pour vos prochaines vacances ? Bravo, votre première décision est prise. Mais c'était la plus facile à prendre, car maintenant, vous devez choisir votre navire et votre destination, des choix plus compliqués à faire qu'on pourrait le croire.

Avant de monter à bord d'un navire pour quelques jours de croisière, il faut savoir dans quoi on s'embarque. Surtout la première fois. 

« Il est très important de choisir le bon produit, surtout pour une première croisière », précise Suzanne Lambert, conseillère chez Voyage Laurier Du Vallon. La première fois est déterminante, dit cette spécialiste : c'est ce qui fait qu'un voyageur va tomber amoureux des croisières ou, à l'inverse, détester ce type de vacances. 

« Les gens qui songent à faire une première croisière ont déjà séjourné dans des tout-inclus. Ils ont visité les destinations les plus populaires », dit Louise Fecteau, directrice commercialisation pour le Québec, chez Transat-Tour Canada. Et ils ont l'appel de la nouveauté. La première croisière se fait souvent dans le Sud, dit-elle. Le séjour permet de visiter des îles qui sont moins accessibles en formule tout-inclus, et plusieurs îles en un seul voyage. 

FAIRE LE BON CHOIX

Comme les hôtels et même les complexes tout inclus du Sud, les croisières se spécialisent. Leur but est de mieux servir une clientèle plus ciblée. 

Chacun des croisiéristes a sa personnalité et pour faire le bon choix, il faut savoir à qui l'on a affaire, dit Suzanne Lambert. 

Pour un voyage en famille, avec des ados, la conseillère opterait pour un voyage à bord d'un navire de la flotte de Royal Caribbean, les navires ayant des piscines à vagues, des murs d'escalade et d'autres équipements pour les jeunes actifs.

Pour les enfants plus jeunes, elle sera plus précise encore en dirigeant la famille vers le navire Allure of the Seas, de cette même ligne, car les personnages des films de Dreamworks sont à bord. Et la famille sera en bonne compagnie : ce navire de 2706 cabines peut accueillir plus de 6000 passagers. Un géant de la mer.

Pour un couple, Mme Lambert recommandera d'autres types de voyages, peut-être une croisière plus reposante qui comprendrait quelques jours en mer (sans escale) à bord d'un bateau de la flotte de Celebrity.

LE GRAND LUXE

Pour des clients très exigeants, habitués de descendre dans les hôtels 5 étoiles, il y a les luxueux voiliers du Club Med, du Ponant et de Windstar. Évidemment, le budget voyage sera fort différent.  

Les navires de la nouvelle ligne de croisière de mer Viking (déjà spécialiste des croisières fluviales) ont leur spa nordique, des chambres au design contemporain et leurs restos offrent des spécialités locales, selon le trajet : risotto à Venise, mezze en Turquie et gravlax au moment de la traversée des fjords norvégiens !

Vous faites de la plongée ? Dans ce cas, une croisière qui passe par le Belize ou la Riviera Maya pour explorer les « cénotes » peut être un bon choix, dit Louise Fecteau, de Transat Tour. 

Si vous souhaitez visiter les petits villages européens, songez aussi à faire une croisière fluviale. Vous voulez être servi en français ? C'est possible, mais vous aurez moins d'options !

Morale de l'histoire : il faut bien connaître le monde des croisières avant de faire son choix. Et surtout, ne pas amorcer sa recherche en regardant le prix des voyages. C'est plutôt la dernière étape, précise Louise Fecteau. Si le client choisit la bonne croisière, il est assuré de faire un bon voyage, dit-elle. 

QUESTIONS POUR FAIRE UN CHOIX JUDICIEUX

À quel moment souhaitez-vous voyager ? En croisière, tout ne se fait pas toute l'année.

Quel genre de navire vous convient ? Si vous êtes du type hôtel-boutique lors de vos voyages, vaut mieux choisir un plus petit bateau. À l'inverse, les touristes qui aiment les grands complexes hôteliers très vivants choisiront un méganavire. Les gourmets prendront le temps de regarder l'offre de restaurants, très différente selon les compagnies de croisières. Seabourn fait équipe avec le réputé chef américain Thomas Keller, c'est un bon indice de la clientèle visée...

Que voulez-vous voir ? Voulez-vous faire de nombreuses visites ou rester sur le navire ? Si vous souhaitez passer beaucoup de temps à bord, choisissez le bateau d'abord, l'itinéraire ensuite. 

TROP VOULOIR EN FAIRE

Une erreur fréquente des voyageurs qui font leur première croisière : trop vouloir en faire. « Les gens surestiment leurs capacités physiques et vont choisir une croisière remplie d'escales », raconte Suzanne Lambert, de Voyage Laurier Du Vallon. Le quatrième jour d'un voyage qui se voulait reposant, ils sont exténués et ils ne profiteront pas du bateau sur lequel il y a beaucoup à faire et à voir. En plus, dit-elle, sortir en escale tous les jours fait inévitablement monter la facture du voyage, car il y aura des dépenses supplémentaires dans les villes visitées.

À SAVOIR AVANT DE MONTER À BORD

Un embarquement long et pénible

Embarquer dans un bateau de croisière, ce n'est pas comme faire son enregistrement à l'hôtel : tout le monde arrive en même temps. Il est probable que vous deviez faire la file avant d'entrer dans le port, puis faire la file au contrôle de sécurité des bagages. Une fois à l'intérieur du port, il faudra peut-être aussi faire la file de nouveau, au comptoir d'enregistrement, et une autre fois pour finalement entrer dans le bateau. 

Vous allez entendre vos voisins

Le niveau d'isolation sonore des cabines est comparable à celui d'un motel, pour la plupart des navires. Lorsque votre voisin va ouvrir ses tiroirs, vous allez le savoir. Si vous tombez sur un indécis qui change souvent d'idée avant de s'habiller le matin, et qui se change quelques fois dans la journée, franchement, c'est un peu agaçant.

Les croisières ne sont pas des tout-inclus

C'est la fête sur le bateau et pour cette occasion, on propose de magnifiques boissons de spécialité. Très tentant, mais elles vous seront facturées en surplus. Vous avez envie d'un espresso ? Supplément ! Vous devez aussi penser qu'il y aura des frais pour l'utilisation du WiFi et que les pourboires s'additionnent très vite. Pas seulement pour les consommations : vous devez aussi calculer des pourboires pour votre serveur, son assistant, son patron et votre préposé de cabine. À moins, bien sûr, que vous n'optiez pour un croisiériste haut de gamme où tout est inclus, tels Regent ou Silverseas.

Les excursions: un pensez-y-bien

Si l'idée de vous retrouver dans un centre-ville inconnu vous rend nerveux, les excursions proposées à bord sont une bonne option. Et vous êtes certain de ne jamais rater le départ, de retour au bateau. Cela fera par contre monter le prix du voyage. À l'opposé, si vous organisez votre excursion vous-même, vous pouvez épargner. Un exemple : Cozumel. Si vous souhaitez passer la journée à la plage, un taxi vous y mènera du port pour à peine 5 $. Le centre de plongée est à cinq minutes de marche du terminal. Dans la rue principale, vous trouverez des centres de plongée, des restos sympas et des massages sur la plage.

Les bateaux tanguent

On vous dira que ces navires de croisière sont si gros qu'on ne sent pas du tout le mouvement des vagues. C'est faux. Il y a toujours un petit mouvement, parfois comparable à la vibration d'un train qui passe. Et si vous perdez pied en sortant de table, cela n'a (peut-être) rien à voir avec le verre de sauvignon que vous avez bu (10 $ en sus) au repas. Une note : certains passagers ont la désagréable impression de tanguer... après le débarquement. Il semble que le cerveau soit responsable de ce mal de terre qui peut durer une journée.

Vous allez vous faire des amis 

Si vous partez seul ou en amoureux et que vous n'êtes vraiment pas de nature à piquer une petite jasette avec vos voisins de table, la croisière va tester vos habiletés sociales. Parfois aussi votre patience. Car vous allez être assis avec les mêmes passagers de nombreux jours - vous allez avoir la même table pour toute la croisière. Vous pouvez demander d'être assis seul, ou à deux, mais sur certains itinéraires populaires, ce ne sera pas possible. À moins que vous n'optiez pour une croisière « style libre » qui vous permettra de manger à l'heure que vous voulez, avec qui vous voulez !

Vous allez bien dormir 

S'il ne vous donne pas le mal de mer, le mouvement des vagues peut vous aider à passer une bonne nuit. Comme si les vagues vous berçaient... 

Essayez de sortir du bateau en dernier

Si ça se presse pour monter à bord du bateau, ça se presse aussi pour en sortir ! Le dernier matin, plutôt que de vous lancer dans la cohue, quittez votre cabine, prenez un petit café et faites votre sortie dans le calme, après tout le monde !

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer