Tour épicurien du Faubourg Saint-Jean

Après avoir gravi la côte Turnbull, on sent... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil)

Agrandir

Après avoir gravi la côte Turnbull, on sent nos efforts récompensés en voyant la façade du Poulet portugais.

Photo Patrice Laroche, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Il a grandi dans ce qu'on appelle ici le Faubourg Saint-Jean. Ses enfants vont à l'école du coin. Chaque fois qu'il met le nez dehors, il rencontre des gens qu'il connaît. Ce quartier de Québec n'a plus de secrets pour Éric Lavoie.

Mais tous les résidants du coin ne connaissent pas aussi bien leur patelin... Il y a plus de six mois, il a donc décidé, avec son associée, Karine Gaudreault, de mettre sur pied des tours gourmands pour que les gens apprennent à connaître leur Faubourg avec leurs papilles.

« Les gens ont leurs habitudes », lance d'emblée Éric Lavoie au cours d'une entrevue au restaurant Poulet portugais, rue Saint-Jean. C'est ce qui explique selon lui pourquoi même les gens qui habitent le coin ou les quartiers à proximité n'ont jamais mis les pieds dans de nombreux établissements visités pendant le tour. « Je veux montrer la réalité du quartier : ici j'ai une tabagie, là j'ai un restaurant gastronomique. »

Pendant les visites, qui se font les jeudis, vendredis ou samedis - en fonction du circuit choisi -, le groupe de gourmands aura un accès direct avec le propriétaire ou les artisans du bar, du restaurant ou du comptoir de crème glacée. Dégustations d'alcool et de bouchées font également partie du « voyage ». Et le mot est juste. Si les distances à parcourir entre chaque halte sont d'à peine quelques mètres, on a l'impression de faire une véritable expédition. Les visages, l'énergie, le décor : tout change chaque fois que l'on franchit une nouvelle porte.

Le Tour du Faubourg épicurien a lieu tous les vendredis, à 18h. Départ au Poulet portugais. La place coûte 29$ plus taxes, et cette visite est réservée aux adultes.

Visite gourmande du quartier en huit étapes, en compagnie d'Éric Lavoie.

POULET PORTUGAIS

Après avoir gravi la côte Turnbull, on sent nos efforts récompensés en voyant la façade du Poulet portugais.

Le décor coloré, les banquettes, l'endroit tranche avec l'idée qu'ont de nombreux Montréalais des restaurants portugais. Le tour commence avec un cocktail, puis le propriétaire de l'endroit, Stoyan Napoleonov (un bulgare qui a vécu de nombreuses années au Portugal), dépose devant les convives une petite portion de son fameux poulet, arrosé d'une appétissante sauce piri-piri. Avant de quitter les lieux, on choisit des charcuteries dans le comptoir - Stoyan est également propriétaire de L'artisan charcutier dans Limoilou - que l'on dégustera plus tard. 203, rue Saint-Jean

LE PROJET

En quittant ce petit nid portugais, une tristesse nous envahit... mais en entrant au Projet, local au plafond haut qui abritait jadis une banque, on se sent déjà chez soi. Ici, la bière est reine. On sert majoritairement des produits issus de microbrasseries québécoises. On nous accueille avec une planche de trois fromages et trois bières. Chaque tour a droit à des accords différents. L'expérience est agréable. Si l'on ne se prend pas au sérieux, les agencements bières-fromages, eux, ont été bien pensés et ça se goûte.

399, rue Saint-Jean

BUVETTE SCOTT

Un coup de coeur. Ce local exigu situé dans une petite rue abrite une buvette qui donne l'impression, au moment d'y entrer, de débarquer chez des amis de longue date. En arrivant sur place, on se fait immédiatement servir un verre de vin. Pour casser la croûte, on choisit parmi les plats suggérés au tableau qui changent au fil des semaines : pétoncles poêlés, pâté de foie de volaille, tartare de canard... Les prix sont abordables parce qu'on veut que les gens du quartier reviennent dans cet endroit ouvert depuis un peu moins d'un an. 821, rue Scott

LE HOBBIT

L'endroit porte le même nom depuis 1976. Au départ un théâtre, c'est maintenant un bistro. Vous y serez accueilli par la sympathique et souriante Jocelyne Veillette, propriétaire des lieux, que tout le monde appelle ici Jojo. Avant d'en devenir propriétaire, elle fréquentait beaucoup l'endroit. Ici, on aime bien boire et bien manger. La carte des vins est variée et tous les serveurs connaissent les produits. Lors de notre passage, Jojo nous fait goûter deux vins rouges accompagnés de croûtons de pain d'épice sur lesquels on avait servi du boudin. Moment de bonheur. 700, rue Saint-Jean

TUTTO GELATO

Le propriétaire, Pascal Dubois, vous dira d'emblée qu'il s'agit du premier endroit qui a commencé à servir du gelato à Québec (et peut-être même au Québec). Mais ce dernier bout de phrase, il le chuchotera, sous toute réserve, histoire de ne pas froisser les Montréalais. Qu'il s'agisse de la délicieuse crème glacée aux figues, à la fleur de sel ou au chocolat noir, tout est préparé sur place. M. Dubois importe lui-même son équipement d'Italie. Fermé entre l'Action de grâce et le 1er avril, Tutto Gelato est loin de chômer au printemps et en été, quand le commerce est ouvert sept jours sur sept.

716, rue Saint-Jean

Il a grandi dans ce qu'on appelle ici le... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Photo Patrice Laroche, Le Soleil

NINKASI (LA PETITE ET LA GRANDE SOEUR)

La plus célèbre, la grande soeur, est un bar fort connu dans le quartier. La terrasse chauffée fonctionne presque 12 mois sur 12. Spectacles, diffusion d'émissions de radio ou simple soirée tranquille entre amis, l'endroit est souvent bondé. Au bout de la rue, on vient d'ouvrir la Ninkasi version café. Ici, on vous sert un chili con carne maison et réconfortant, des sandwichs préparés sur place, du café ainsi que de la bière et du vin pour ceux qui voudraient venir y prendre l'apéro.

811, rue Saint-Jean

840, avenue Honoré-Mercier

PUB NELLIGAN'S

Amateur de scotch et de whisky, vous êtes ici chez vous. Vous ne connaissez rien de ces alcools forts ? Qu'à cela ne tienne, on vous accueille sans prétention et on répond à vos questions. Et c'est en dégustant deux types de whisky que les charcuteries choisies au Poulet portugais arrivent sur la table. La combinaison est parfaite.

789, côte Sainte-Genevieve

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer