Sortez les patins!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'hiver est arrivé. Du moins, au Vieux-Port de Montréal.

L'ouverture de la patinoire réfrigérée du Vieux-Port constitue généralement un des premiers signes de l'hiver. En dépit du temps doux qui a sévi au cours des dernières semaines, les patineurs ont pu poser la lame sur la glace le 28 novembre, comme prévu.

« Le système de réfrigération est assez efficace, indique David Jobin, directeur de la programmation et des opérations du Vieux-Port. Si on a quelques jours avec une température au-dessous de zéro, on est capables de l'ouvrir. »

Jusqu'ici, les changements climatiques n'ont pas vraiment eu un effet sur l'exploitation de la patinoire.

« Une fois qu'on a une base de glace de quatre à cinq centimètres, on n'a qu'à l'entretenir, affirme M. Jobin. C'est comme un gros glaçon, ça prend du temps avant de fondre. »

S'il y a un redoux ou s'il pleut, le personnel ferme la patinoire pour que la surface ne soit pas endommagée.

«Nous sommes capables de la reprendre assez rapidement après ça, si la température coopère.»

David Jobin,
directeur de la programmation et des opérations du Vieux-Port

Bon an, mal an, la patinoire reste ouverte une centaine de jours par saison, au grand bonheur de nombreux mordus, comme Réal Dugas, Pauline Tétrault et Yves Tremblay.

Tous les matins, les trois se joignent à d'autres retraités pour patiner en bavardant. « C'est comme un club social, affirme Réal Dugas. Nous sommes très heureux de nous retrouver. »

Pauline Tétrault note que cette activité permet de garder la forme. Tant physique que mentale. « Ça ne nous tente pas toujours de nous lever tôt, mais nous sommes toujours contents d'être venus », déclare-t-elle. « C'est mieux que de prendre un café dans un centre commercial », ajoute Yves Tremblay.

PREMIÈRE À MONTRÉAL

La patinoire du Vieux-Port a été la première grande patinoire réfrigérée à ouvrir à Montréal, en 1992. Depuis, d'autres se sont ajoutées, comme celle du lac aux Castors, sur le mont Royal, et celle située sur l'esplanade du Parc olympique. « Nous avons la plus belle, lance en riant David Jobin. C'est un endroit féérique sur le bord du fleuve. Quand on patine, on voit les gratte-ciel de la ville, le Marché Bonsecours, le pont Jacques-Cartier. »

Avec 2650 m2, c'est également la plus grande patinoire réfrigérée. L'ensemble passe à 17 000 m2 lorsqu'une section de glace naturelle ouvre sur le bassin Bonsecours. Par comparaison, la superficie de la patinoire du Centre Bell fait 1580 m2.

Évidemment, l'ouverture de la section de glace naturelle dépend encore davantage de la coopération de Dame Nature. « Ça prend au moins cinq semaines de température assez basse, ce qui nous amène à la première ou la deuxième semaine de janvier, indique M. Jobin. Après ça, on peut l'amener pratiquement jusqu'à la première semaine de mars. »

L'épaisseur de la patinoire naturelle doit atteindre 20 à 25 cm pour permettre à la surfaceuse de circuler.

L'année dernière, un bon hiver bien froid, la patinoire du Vieux-Port a compté 51 000 visiteurs, en plus de 2000 abonnés. Lorsqu'il y a de nombreuses périodes de redoux pendant une saison, le nombre de visiteurs peut descendre à 48 000.

« Nous essayons d'avoir des opérations de charme pour aller chercher des abonnements, raconte M. Jobin. Le secteur du Vieux-Port est devenu plus résidentiel : on essaie d'aller chercher des gens qui résident dans le coin et les gens qui travaillent dans les bureaux. »

Il note qu'il y a un service de location de patins à la patinoire. « Il n'y a pas d'excuses. »

PARC OLYMPIQUE

La patinoire du Parc olympique, qui ouvrira le 19 décembre, aura également un service de location de patins cette saison. Elle sera aussi trois fois plus grande que celle de l'année dernière, avec 1500 m2. Autre nouveauté : il y aura des plages horaires, pour faire en sorte que ceux qui veulent jouer au hockey et ceux qui veulent simplement patiner en bavardant ne se retrouvent pas sur la surface au même moment.

Par contre, il faudra payer 3 $ pour y avoir accès. Dans le cas de la patinoire du Vieux-Port, on parle de 6,75 $. L'accès à la patinoire du lac aux Castors, qui ouvrira le 12 décembre, demeurera gratuit, tout comme l'accès aux six patinoires Bleu Blanc Bouge, des patinoires réfrigérées pour le hockey installées dans des quartiers moins favorisés de Montréal, Longueuil et Laval grâce à la Fondation des Canadiens pour l'enfance.

PATINOIRE DU VIEUX-PORT : 

Déjà ouverte.

PATINOIRE DU CENTROPOLIS (LAVAL) 

Déjà ouverte.

PATINOIRE DU PARC OLYMPIQUE : 

Ouverture prévue le 19 décembre.

PATINOIRE DU LAC AUX CASTORS : 

Ouverture prévue le 12 décembre. 

PATINOIRES BLEU BLANC BOUGE : 

Dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, la patinoire est ouverte. Les autres patinoires réfrigérées du circuit BBB de la Fondation des Canadiens pour l'enfance ouvriront à partir du 12 décembre au plus tôt. Les dates varient selon les arrondissements.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer