Recherche Voyage

Le Viêtnam à Montréal

  • Restaurant Y Lan (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    Restaurant Y Lan

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 1 / 5
  • Marché Oriental (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    Marché Oriental

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 2 / 5
  • Les grillades de toutes sortes sont mises en vitrine au restaurant Thay Son, notamment le fameux porc BBQ. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    Les grillades de toutes sortes sont mises en vitrine au restaurant Thay Son, notamment le fameux porc BBQ.

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 3 / 5
  • En plein quartier résidentiel, rue Alma, la pagode Thuyen Ton est à découvrir le dimanche matin. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    En plein quartier résidentiel, rue Alma, la pagode Thuyen Ton est à découvrir le dimanche matin.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 4 / 5
  • Le temple Huyen Khong, boulevard Rosemont, fait partie du Centre Socio-culturel bouddhique du même nom. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Le temple Huyen Khong, boulevard Rosemont, fait partie du Centre Socio-culturel bouddhique du même nom.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

Marie-Christine Blais
La Presse

Bien avant le succès phénoménal des romans de la lumineuse Kim Thúy, il existait de nombreux liens entre les communautés québécoise et vietnamienne, tissés quasi sans heurt depuis les années 70. Au point que les pho (les fameuses soupes-repas) et les nems (les délicieuses petites crêpes roulées et frites) font désormais partie des habitudes de tous - dont, évidemment, des quelque 30 500 Montréalais d'origine vietnamienne qui vivent dans l'île. Le nom de famille Nguyen est d'ailleurs aujourd'hui l'un des plus répandus au Québec!

Témoin de cette intégration en douceur, il n'y a pas à proprement parler de quartier vietnamien à Montréal. Mais s'il est un quadrilatère où les Vietnamiens vont faire leurs courses, manger au restaurant et prier, c'est bien dans ce qu'on appelle chaleureusement le Petit Viêtnam, formé par les rues Faillon au nord, Saint-Urbain à l'ouest, Rosemont au sud et De Lorimier à l'est. Environ 180 commerces vietnamiens y ont pignon sur rue: avocats, salons de coiffure, bureau de change, etc.

En quête de total dépaysement en plein coeur de Montréal? Allez sur le site vietnamville.ca pour avoir une idée de tout ce qui se passe dans le quartier... mais en vietnamien seulement!

Guide pour l'organisme de visites guidées Kaléidoscope (quand il ne travaille pas au jardin de Chine du Jardin botanique), Dan Lachance connaît le Petit Viêtnam en profondeur. Voici quelques adresses suggérées par ce Québécois qui a étudié le vietnamien à Hanoi en 1998!

On peut également faire une visite du quartier avec Dan Lachance, les dimanches 6 et 27 avril, à 10h30. Réservation obligatoire au 514 990-1872 ou au www.tourskaleidoscope.com

Marché oriental Saint-Denis

Première grande épicerie asiatique à Montréal en 1980, le Marché oriental s'est d'abord installé à l'angle Saint-Denis et Jean-Talon. Le vaste «siêu thi» (supermarché) a depuis déménagé deux portes plus au sud. Moderne, propre et étincelant, l'endroit regorge d'aliments: un beau comptoir de plats à emporter, des rangées remplies de produits vietnamiens, thaïlandais, chinois (dont des dizaines de thés, y compris au mangoustan ou aux soies de maïs!), ainsi que des tas de légumes et de fruits frais, une boucherie et une poissonnerie. Tout pour faire son épicerie! Plus une bijouterie et un bureau de change...

7101, rue Saint-Denis, 514 271-7878

marcheoriental.ca

Marché Hung Phat

Tout à côté du Marché oriental, cette petite boutique fait le bonheur des amateurs des délicieux sandwichs vietnamiens: «Ma belle-famille [asiatique] descend de Laval pour venir y manger», explique Dan Lachance, qui recommande particulièrement les banh-mi (du français «pain de mie») au poulet BBQ et au jambon, sans oublier la soupe au boeuf style Hué (très épicée!). En passant, le propriétaire de la place, Anthony, est né à Paris de parents sino-vietnamiens: il sait à quel point c'est important, du bon pain pour les sandwichs! Fermé le mardi.

7099, rue Saint-Denis, 514 272-1332

marchehungphat.com

Restaurant Thai Son

«C'est une institution pour la communauté vietnamienne», dit Dan Lachance à propos du restaurant de grillades, dont le cochon et le canard BBQ ont fait la renommée. Saucisse à la citronnelle, canard cinq épices, chèvre BBQ sont également au menu. Le «Thai Son» du nom fait référence à une région du Viêtnam, pas du tout à la Thaïlande! Le grill est ouvert tous les jours, mais la salle à manger est fermée le mercredi.

7093, rue Saint-Denis, 514 948-1930

Video Diem My

Pendant des années, cet endroit a permis à des milliers de Vietnamiens réfugiés à Montréal de regarder des films et des émissions dans leur langue d'origine. Depuis quelques années, la télévision satellite et internet changent la donne, mais Video Diem My résiste vaillamment, avec ses milliers de DVD produits notamment par la société Asia: ces longues émissions de variétés faites par des artistes de la diaspora ont longtemps été enregistrées au studio 42 de Radio-Canada!

407, rue Bélanger, 514 279-2821

Église Saints-Martyrs-du-Viêtnam

Environ 25% de la communauté vietnamienne est catholique. Créée en 1979, la paroisse Saints-Martyrs-du-Viêtnam a d'abord élu domicile sur l'avenue du Mont-Royal Est, avant de déménager en 2003 dans la rue Bélanger. L'office du dimanche matin, à 10h30, est prononcé en vietnamien. Les saints martyrs du Viêtnam sont au nombre de 117, et ont été canonisés par Jean-Paul II en 1998.

1420, rue Bélanger

Temple Cao Daï

Installé dans une ancienne synagogue, le temple caodaïste est ouvert tous les dimanches, à 11h, pour une cérémonie religieuse, suivie d'un repas végétarien gratuit - un petit don est toujours bienvenu! Religion de synthèse (bouddhisme, taoïsme, confucianisme, avec une pointe de christianisme), le caodaïsme a été fondé en 1921, et ses guides spirituels sont Victor Hugo, Sun Yat Sen et le poète Nguyen Binh Khiem. On trouve d'ailleurs dans le temple une reproduction d'une stèle où ceux-ci sont réunis, avec les mots (en français): Dieu et humanité, amour et justice.

7161, rue Saint-Urbain

Temple Thuyen Ton

Dire que c'était un garage avant! Le temple Thuyen Ton, tenu par une communauté de nonnes originaires de Hué, est l'un des plus beaux du genre, avec sa grande salle de prière ruisselante de lumière, ses nombreuses statues, sa salle de culte aux ancêtres, son autel des patriarches... Le dimanche matin, on peut assister à la cérémonie, et partager le repas (végétarien) des nonnes, gratuitement (là aussi, un don est fort apprécié). Les dimanches de pleine lune sont particulièrement soulignés. On veut apporter une offrande? Il y a un fleuriste vietnamien, Fleur Tigon, au 256, rue Saint-Zotique, tout à côté.

6685, rue Alma

Restaurant Y Lan

Ici, amateurs de cuisine du nord du Viêtnam - et particulièrement de l'exquis che ca (poisson grillé La Vong) et du délicieux bun cha (vermicelles de riz au porc ou au poisson grillé) -, arrêtez-vous: «J'adore manger au Y Lan, explique Dan Lachance, alors que ma femme [d'origine chinoise] préfère le Pho Tay Ho [de l'autre côté de la rue Saint-Denis]. Mais je persiste: la meilleure soupe tonkinoise au poulet grillé, c'est au Y Lan!» Et les banh tom (beignets aux crevettes) y sont à se damner... On peut manger sur place ou commander pour emporter. Fermé le lundi.

6425, rue Saint-Denis, 514 495-3812

Temple Huyen Khong

Connu aussi sous le nom de Centre socio-culturel bouddhique Huyen Khong, ce temple est de construction relativement récente, là où s'élevait il y a quelques années un atelier de meubles. La pagode est immaculée et apaisante. Tout à côté, on trouve la nouvelle résidence Carrefour Hoc Mon, habitée par des aînés vietnamiens. Ceux qui ont connu la terrible guerre du Viêtnam et sa fin, en avril 1975, il y a 39 ans. Ceux qui ont dû alors quitter leur pays pour venir refaire leur vie ici. Et qui y ont réussi.

1292, rue Rosemont




la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer