Balade sur la route du Richelieu

La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu fête cette année son... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu fête cette année son 350e anniversaire. C'est une belle occasion d'en faire le point de départ d'une virée en Montérégie, de part et d'autre de la rivière.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parce qu'on manque parfois de temps pour faire un grand voyage, les balades permettent de découvrir un nouveau coin du Québec ou de le voir autrement. Cette semaine, la route du Richelieu.

La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu fête cette année son 350e anniversaire. C'est une belle occasion d'en faire le point de départ d'une virée en Montérégie, de part et d'autre de la rivière.

Le petit-déjeuner a beau avoir été pris plus tôt dans la journée, le corps a besoin d'un peu plus de carburant avant de prendre la route. Un arrêt s'impose et c'est sur la jolie terrasse d'Autour de la Table que se porte notre choix. Le joli café-boutique fait une place de choix aux produits et artisans locaux. On y trouve de quoi bien entamer la journée.

Parcours

Départ: Saint-Jean-sur-Richelieu 

21,6 km 

Arrêt 1: Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix 

9,1 km 

Arrêt 2: Lacolle (pataterie) 

3,7 km 

Arrêt 3: Noyan (parc) 

24,9 km 

Arrêt 4: ferme Reid 

14,9 km 

Fin: fromagerie Au Gré des Champs

Le Canal de Chambly... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le Canal de Chambly

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Canal de Chambly

On traverse ensuite de l'autre côté de la rue Champlain pour jeter un petit coup d'oeil aux plaisanciers qui prennent une courte pause à l'écluse du canal de Chambly, et puis c'est parti sur la route 223 pour une virée de quelques heures.

En roulant vers le sud, les maisons s'égrainent petit à petit pour laisser place à quelques champs de maïs, une fraisière, puis un paysage moins bucolique de bateaux à vendre. Nous voilà rendus à Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, autoproclamé «capitale nautique», où défilent les magasins destinés aux mordus de nautisme.

Fort Lennox

Nul besoin d'avoir un bateau pour se payer une courte virée sur le Richelieu. Il suffit de bifurquer vers le fort Lennox, construit par l'armée britannique entre 1819 et 1829 et magnifiquement conservé. Il est posé en plein milieu du Richelieu, dans l'île aux Noix, à laquelle on accède au terme d'une traversée de moins de cinq minutes.

Tout l'été, sur le site verdoyant géré par Parcs Canada, les visiteurs peuvent participer à des visites données par des guides costumés pour découvrir le quotidien des soldats du XIXe siècle. Deux démonstrations de tir de fusil sont aussi tenues chaque jour. Un petit détour qu'il vaut la peine de faire.

pc.gc.ca/fra/lhn-nhs/qc/lennox/index.aspx

Sur la route 225, on file entre des... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Sur la route 225, on file entre des champs de maïs qui n'en finissent plus.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Lacolle

On peut pique-niquer sur les lieux, mais si on peut, on patientera un peu avant de manger pour reprendre la route vers Lacolle. Sur le chemin de la cantine Lolo, la route est jolie lorsqu'elle est recouverte par le feuillage des arbres. On se dirige vers la frontière américaine, mais on arrêtera quelques kilomètres avant pour un classique lunch de cantine mangé sur des tables à pique-nique ornées de parasols rouges.

On remonte bien rassasié dans la voiture. Pour rester au pays, on change de route et on bifurque vers le pont Jean-Jacques-Bertrand, qui enjambe la rivière Richelieu en passant par l'île Ash.

La rive est

C'en est fait de notre parcours sur la rive ouest du Richelieu, on remontera tranquillement de l'autre côté de la rivière.

«Sapins de Noël», annonce une affiche laissée en bord de route. On l'ignore en roulant toutes vitres baissées comme s'il n'existait pas d'autre saison. En passant dans le village de Noyan, dans le parc situé non loin de la petite église, on voit des enfants qui s'amusent dans les jeux d'eau. Même eux ne pensent pas encore à Noël...

Sur la route 225 où on file entre des champs de maïs qui n'en finissent plus, on croise des motocyclistes qui suivent eux-mêmes une voiture décapotable. Tout le monde semble s'être donné le mot pour profiter de la belle journée en découvrant les environs.

La ferme Reid... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

La ferme Reid

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

La ferme

Mais toute bonne chose a une fin et le temps de regagner la maison est presque déjà venu. C'est le moment de s'arrêter à la ferme Reid, où le maïs règne en maître. Pendant que les adultes se demandent ce qu'ils mangeront pour souper en faisant le tour des produits offerts, les enfants ont tout le loisir d'aller regarder les petites bêtes de la ferme. «Trop mignon!» est le mot d'ordre devant les chèvres, lapins et autres chinchillas qui y vivent.

fermereid.com

La fromagerie

Après un petit bout de route vers le nord beaucoup moins agréable, on regagne la campagne vers le rang Saint-Édouard, à Saint-Athanase. C'est là qu'est installée la fromagerie Au Gré des Champs. En dégustation ce jour-là: le Carignan-Salières, un fromage lavé au vin rouge du Mas des Patriotes et créé spécialement pour les fêtes du 350e anniversaire de Saint-Jean-sur-Richelieu! On en rapporte à la maison et la boucle est bouclée.

augredeschamps.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer