En passant par le Vieux-Beloeil

L'église de Saint-Matthieu-de-Beloeil, point de départ de cette... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

L'église de Saint-Matthieu-de-Beloeil, point de départ de cette escapade.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Vieux-Beloeil a su conserver ses airs de petit village tranquille en bord de rivière. De passage dans les environs, pour une randonnée au mont Saint-Hilaire ou une tournée de vergers de Rougemont, voici quelques endroits où faire escale avant de regagner son chez-soi.

1. L'église, le coeur du village

Imposante, l'église de Saint-Matthieu-de-Beloeil ne peut échapper au regard du visiteur. Tournée vers le Richelieu, elle est en quelque sorte le point de départ de cette escapade. Érigé en 1784, le bâtiment a ensuite été reconstruit deux fois en raison d'incendies. Pour les curieux, il est possible de faire une visite guidée à l'intérieur.

> 1014, rue Richelieu

2. Bleu Moutarde

À elle seule, la terrasse du Bleu Moutarde vaut le déplacement, puisqu'elle est située sur le bord de la rivière et les clients ont même accès à un petit quai. Ce bistro sympathique est ouvert pour le lunch (en semaine) et le souper. Du poisson au boudin en passant par le tartare, la bavette ou encore les burgers, le restaurant offre un menu varié et le service y est des plus courtois. Une bonne adresse pour se sustenter et prendre un verre.

> 965, rue Richelieu

bleumoutarde.ca

3. Gâte-toi

« Un cupcake par jour éloigne le malheur pour toujours. » Voilà ce que l'on peut lire sur la porte d'entrée de chez Gâte-toi, un endroit où les amateurs de petits gâteaux, sorbets, biscuits, macarons et autres douceurs seront comblés. Le local lumineux, le foyer, la disposition des produits donnent envie de s'asseoir le temps d'un café et d'une gâterie sucrée préparée par un tandem mère-fille, les propriétaires de cet endroit qui nous fait redécouvrir les saveurs de notre enfance. On peut même s'y procurer des pots de sauce au caramel préparée sur place. Pendant l'été, une jolie terrasse a été aménagée. Moment d'extase garanti.

> 954, rue Richelieu

gate-toi.com

4. Dans la cuisine de Maria Di Domenico

Petit musée, magasin général, école de cuisine. Difficile de deviner tout ce que l'on découvrira en passant la porte de la maison de Maria Di Domenico et de son mari Roger Pomminville. Maria y propose la cuisine italienne de son pays d'origine, des produits préparés sur place et quelques importations d'olives et d'huile. Pour transmettre ses connaissances, elle donne aussi des ateliers culinaires, dans sa propre maison. Des émissions de télévision lui ont d'ailleurs souvent rendu visite. Roger, lui, se passionne pour les antiquités et les brocantes. Ensemble, ils ont créé un petit univers accueillant qui s'apparente à un magasin général d'antan... aux accents italiens. Impossible de quitter les lieux sans que Maria vous fasse goûter ses tomates, son pesto ou ses douceurs.

> 910, rue Richelieu

www.aladidomenico.ca

5. VÉLO SUR LE BORD DE L'EAU

À quelques mètres de l'église, une piste cyclable longeant la rivière a été aménagée. Vu de cet endroit, le mont Saint-Hilaire a l'air d'un géant. Quand il fait beau, on voit parfois circuler de petites chaloupes sur le Richelieu. Le trajet est également bordé de maisons ancestrales. Sachez qu'un train de banlieue se rend à Mont-Saint Hilaire et qu'il est possible d'y monter avec son vélo les fins de semaine ainsi qu'en semaine, hors des périodes de pointe et en sens inverse de la circulation.

www.amt.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer