Le petit centre-ville de L'Assomption

  • Le centre-ville de L'Assomption. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    Le centre-ville de L'Assomption.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 1 / 5
  • L'herboristerie Plaisir Santé. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    L'herboristerie Plaisir Santé.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 2 / 5
  • La Halte à malt. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    La Halte à malt.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 3 / 5
  • Le Taboo. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    Le Taboo.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 4 / 5
  • Le Cacaoyer. (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Plein écran

    Le Cacaoyer.

    Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

Le Théâtre Hector-Charland et son excellente programmation attirent pas mal de monde sur le boulevard de L'Ange-Gardien, à L'Assomption. Et il a grandement contribué à l'éclosion d'un des plus beaux petits centres-villes du Québec.

Le petit centre-ville de L'Assomption est exemplaire: on y trouve de vieux commerces et de nouvelles adresses, ouvertes par de jeunes entrepreneurs audacieux. La tabagie classique est voisine des barbières; de l'autre côté de la rue, un super magasin de jouets, Variétés Desmarais, côtoie le Portage, un bar si vieux qu'on admire aujourd'hui son look vintage... Et bien sûr, l'imposant Collège de l'Assomption, qui a plus de 180 ans. Une heureuse mixité.

Le village

Les spectacles de L'Ange Cornu

L'été, alors que le Théâtre Hector-Charland présente du théâtre d'été (Le dîner de cons, cette année), le bistro l'Ange Cornu prend le relais de la chanson et présente des spectacles dans sa petite cour. Une programmation relevée: Louis-Jean Cormier, Yann Perreau, Dumas et Alex Nevsky, entre autres, y seront à l'été. Impossible de les voir de plus près ailleurs. Une ambiance café-terrasse vraiment unique.

Les billets seront en vente le 24 mai. 265, boulevard de L'Ange-Gardien

angecornu.com

Les spécialistes du thé

On fait un saut à l'herboristerie Plaisir Santé pour se choisir un petit thé d'après les conseils de Caroline et d'Isabelle. La boutique offre 75 thés différents et autant de plantes aux vertus multiples, ainsi que plein de choses qui font du bien au corps et à l'esprit.

338, boulevard de L'Ange-Gardien

plaisirsante.com/boutique.php

Comme un magasin de bonbons...

On rencontre des clients de tous les âges chez Marikit'Art, mais il faut l'avouer, l'endroit est comme un magasin de bonbons pour les petites filles. La boutique de cadeaux fait la part belle aux bijoux, tous québécois, mais comporte aussi un espace atelier où chacun peut tester ses talents de créatrice. Il suffit de faire un choix parmi les dizaines de perles multicolores. Pour les fêtes d'enfants, la propriétaire, Isabelle Sirois, anime même des ateliers de groupe. Le bonheur!

283, boulevard de L'Ange-Gardien

marikitart.com

Une petite bière avec ça?

«Ce que j'aime le plus, c'est quand quelqu'un me dit qu'il n'aime pas la bière! confie François Cinq-Mars, copropriétaire du dépanneur à bières La Halte à malt. Alors, je lui fais découvrir une vraie bonne bière. Et puis, ces gens-là reviennent, et on découvre leurs goûts ensemble.» Il y a du choix pour cela: 250 bières différentes, d'une trentaine de microbrasseries, toutes québécoises et certaines peu accessibles ailleurs.

196A, rue Notre-Dame

La chocolaterie

C'est la seule adresse de notre tournée qui se trouve à l'extérieur du petit centre-ville: Le Cacaoyer. Le chocolatier Narada Brind'Amour y fait toutes sortes de chocolats et de glaces maison, en plus d'animer des ateliers de dégustations sur l'origine et la fabrication du chocolat, pour les groupes et sur réservation.

111, boulevard de L'Ange-Gardien Nord

lecacaoyer.com/fr/accueil

Le temps des fraises

Vous cherchez encore un prétexte pour faire une visite à L'Assomption l'été prochain? Et si c'était les fraises? Il ne faut pas oublier que L'Assomption se trouve dans la très fertile région agricole de Lanaudière. Un peu à l'extérieur de la ville (évidemment!), la ferme Cormier offre l'autocueillette de fraises tout l'été et un stand de fruits et légumes déjà cueillis pour les plus paresseux. On y vend aussi les merveilleux produits de la ferme Cochons cent façons, à rapporter à la maison.

160, rang de l'Achigan

fermecormier.com/content/auto-cueillette-de-fraises

Où manger?

La variété de cafés et restaurants est surprenante à L'Assomption. Le midi, ce sont les étudiants et les gens qui travaillent dans le coin qui les visitent, mais le soir L'Assomption accueille son lot de touristes, surtout de Lanaudière.Nos quatre choix pour quatre expériences bien différentes.

On va à la Brûlerie du Roy pour un bon café et un déjeuner ou alors une petite bouchée avant le théâtre. On suggère la quiche au fromage Victor&Berthold et on suggère aussi de ne pas s'y rendre pour un tête-à-tête tranquille: l'endroit est bruyant.

271, boulevard de L'Ange-Gardien

Le resto chic de L'Assomption est depuis longtemps Le Prieuré, situé dans une vieille maison de bois bleue, à l'entrée du village. Cuisine classique (poisson, canard, boudin, agneau) et propriétaires super sympathiques, Martine St-Jean et Thierry Burrat, qui est aussi le chef.

402, boulevard de L'Ange-Gardien

Coctkails servis dans des pots Mason, événements sportifs présentés à la télé et musique pop. C'est votre genre? Alors vous allez adorer le Taboo, qui a fait des mini-burgers sa spécialité. Très sympathique. On y offre aussi de nombreux tartares. Notre coup de coeur va toutefois à la petite salle privée installée dans l'ancien coffre-fort de cette banque devenue resto-bar.

352, boulevard de L'Ange-Gardien

La meilleure poutine à l'est de Vancouver est servie chez L'Assom, affirme Pierre Martel, qui a ouvert le snack-bar pas très loin du collège. Ce qui l'assure d'une clientèle fidèle. Son secret? Les frites, faites avec les patates de la ferme Gaëtan Cormier, de L'Assomption. Et l'homme est sérieux lorsqu'il parle de poutine: c'est lui qui détient le record de la plus grosse poutine du monde, réalisée en 2012 avec 350 lb de sauce brune.

339, boulevard de L'Ange-Gardien




la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer