Éternelles auberges de jeunesse

Quelque 37 lits sont proposés à ceux qui... (Photo fournie par Hostelling International)

Agrandir

Quelque 37 lits sont proposés à ceux qui souhaitent dormir en dortoir à l'Auberge internationale de Rivière-du-Loup.

Photo fournie par Hostelling International

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Que ceux pour qui l'expression «auberge de jeunesse» évoque des nuits endiablées et des dortoirs de collège se ravisent. Les jeunes baroudeurs d'autrefois ont pris de l'âge, mais ils n'ont pas perdu leurs bonnes habitudes. Nombreux sont ceux qui, dans la cinquantaine, voire la soixantaine avancée, fréquentent toujours ces établissements.

Pas folles, les auberges dites de jeunesse se sont ajustées à la demande. C'est ainsi qu'elles offrent de plus en plus de chambres individuelles, souvent accessibles en fauteuil roulant. Les familles y trouvent également leur compte grâce à des chambres à trois ou quatre lits. Évidemment, la solution dortoir existe toujours et convient aux gens de tous âges au budget plus serré.

Les auberges affiliées au réseau Hostelling International répondent en outre à un cahier de charges strict. Toutes à but non lucratif, elles doivent adhérer aux valeurs sociocommunautaires de l'organisme et promouvoir la protection de l'environnement. Nous en avons testé deux de ce réseau, celles de Trois-Rivières et de Rivière-du-Loup, et une privée, à Charny, dans la région de Québec.

Nous y avons fait d'agréables découvertes.

L'Auberge internationale de Rivière-du-Loup

Affiliée au réseau Hostelling International, l'Auberge internationale de Rivière-du-Loup (AIRDL) offre, outre 37 lits en dortoir, 11 chambres individuelles, dont plusieurs sont accessibles aux fauteuils roulants et dotées d'une salle de bains privative.

Dans ce joli quartier de Rivière-du-Loup remarquablement préservé, la vieille maison où loge l'auberge ne détonne pas: elle est toute coquette, ornée de ravissantes dentelles de bois dehors comme dedans, et son superbe hall d'entrée vous fait pousser des oh! et des ah! admiratifs. Ce décor chaleureux est l'écrin parfait pour le beau monde qui travaille ici. Jeunes et moins jeunes sont tous animés d'une énergie, d'une bonne humeur et d'un enthousiasme contagieux.

En fin de journée, on peut les voir s'activer dans la vaste cuisine ouverte à tous, où ils préparent le repas du soir, toujours copieux et très bon, offert pour la somme ridicule de 9,50 $. Rares sont les auberges de jeunesse qui offrent ce service, qui contribue indéniablement à l'atmosphère unique qui règne ici. En toute convivialité, assis à une longue table de réfectoire, petites familles, voyageurs solitaires, baby-boomers et jeunes adultes se côtoient, discutent et rigolent tous ensemble. Cela porte un cran plus loin le grand avantage d'un séjour dans une telle auberge, qui est de pouvoir rencontrer d'autres voyageurs, partager expériences et bons plans et même, qui sait, nouer des amitiés durables.

Au matin, le petit-déjeuner (inclus dans le prix de la nuitée) se prend à la cuisine ou, mieux encore, au jardin, où plusieurs petites tables attendent les convives. Les soirs de beau temps, on y prend tranquillement l'apéro dans la lumière du couchant, en planifiant la journée du lendemain ou en se racontant celle qui vient de passer.

Chaque semaine, l'Auberge internationale de Rivière-du-Loup organise plusieurs activités - balades à vélo, visite de l'île Verte, randonnée au parc du Bic - , si bien qu'on peut facilement y passer plusieurs jours juste à se laisser dorloter comme ça, sans penser à rien.

Encore plus chouette, l'AIRDL encourage à sa façon les voyageurs écolos qui souhaitent se passer de voiture: si vous vous déplacez par les transports en commun, par covoiturage ou en stop, on vient vous chercher gratuitement à votre point d'arrivée, et on vous prête un vélo durant votre séjour. Trouvez un seul hôtel qui vous en offre autant à ce prix...

Tarifs (membre/non membre*)

Dortoir 23,70 $/27,70 $

Chambre double 53,40 $/59,40 $ (pour deux)

Chambre familiale 74,10 $/83,10 $ (2 adultes et 2 enfants de 7 à 16 ans)

Draps et petit-déjeuner inclus, taxes en sus.

* La carte de membre du réseau HI coûte 25 $ par an est est valide dans le monde entier.

Auberge internationale de Rivière-du-Loup, 46, rue de l'Hôtel-de-Ville, 418 862-7566, www.aubergerdl.ca

L'Auberge internationale de Trois-Rivières est située à quelques... (Photo fournie par l’auberge) - image 2.0

Agrandir

L'Auberge internationale de Trois-Rivières est située à quelques pas du centre-ville, du Vieux-Port et du Vieux-Trois-Rivières.

Photo fournie par l’auberge

Auberge internationale Premier Quartier, Trois-Rivières

À quelques pas du centre-ville, du Vieux-Port et du Vieux-Trois-Rivières, l'auberge Premier Quartier loge dans une maison plus que centenaire. Elle offre un dortoir pour femmes (six lits), un dortoir pour hommes (huit lits), une chambre de quatre lits, quelques chambres individuelles (avec lit à deux places) et une chambre familiale (lit à deux places + deux lits superposés, salle de bains privative). Les installations sont simples mais confortables et impeccablement propres.

Un grand salon et une cuisine bien équipée sont accessibles à tous au rez-de-chaussée, en plus d'une petite terrasse pourvue d'un barbecue à l'arrière. À l'accueil, Aina Heritiana incarne peut-être à lui seul l'esprit international du réseau Hostelling International: né à Madagascar, il a vécu au Mali et au Niger avant d'émigrer en Ontario avec sa famille. Il est venu s'installer à Trois-Rivières l'an dernier pour poursuivre ses études en arts graphiques et occupe cet emploi pour l'été.

Ses trois collègues et lui se partagent toutes les tâches - petit-déjeuner, ménage, téléphone, réception des clients, remise des clés et des serviettes - avec diligence et gentillesse.

Au matin, moyennant un supplément de 6 $ (payable la veille en même temps que la chambre), les clients peuvent se servir à leur guise à la table où sont disposés pains variés, céréales, jus, café, confitures et oeufs à la coque. Comme dans la plupart des auberges de jeunesse, chacun est prié de laver et de ranger sa vaisselle après le repas.

Venus de Val-Racine, Geneviève Grenier et Olivier Allard, dans la jeune trentaine, ont dormi dans la chambre familiale avec leurs deux enfants, Robin, 6 ans, et Félie, trois ans et demi. Tout le monde s'en montre enchanté. «Ça fait changement, c'est nouveau», dit Robin. «Les petits ont plus de place pour bouger et on a moins l'impression de déranger qu'à l'hôtel, explique Geneviève. Et puis ça donne aux enfants l'occasion de voir d'autres réalités, de rencontrer des étrangers, de s'ouvrir au monde.»

De futurs clients, sans doute!

Tarifs (membre/non membre)

Dortoir 28 $/32 $ 

Chambre double 63 $/70 $ (pour deux)

Chambre familiale 78 $/88 $ (pour 3 à 4 personnes)

Draps inclus, petit-déjeuner et taxes en sus.

Auberge internationale de Trois-Rivières, 497, rue Radisson, Trois-Rivières, 819 378-8010, hihostels.ca/quebec/334/HI-Trois-Rivi %C3 %A8res.hostel

Rénové de fond en comble, l'Auberge jeunesse à... (Photo Steve Deschênes, archives Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Rénové de fond en comble, l'Auberge jeunesse à Loulou peut accueillir jusqu'à 45 personnes, en dortoirs ou en chambres individuelles.

Photo Steve Deschênes, archives Le Soleil

L'Auberge jeunesse à Loulou (Charny)

Ouverte en 2012 par un couple à l'aube de la (jeune) retraite, l'Auberge jeunesse à Loulou se trouve directement derrière la petite gare de Charny, dans ce qui était un hôtel plutôt borgne et mal famé. Grâce à André Champagne et à Louise Ferland, le bouge d'autrefois est devenu un lieu qui bouge!

Rénové de fond en comble, l'établissement peut accueillir jusqu'à 45 personnes, en dortoirs ou en chambres individuelles. Salles de bains nombreuses et impeccables, vaste salle à manger, grand salon, cuisine commune bien équipée, immense terrasse à l'arrière, Loulou et André ont bien fait les choses. Ils offrent même le repas du soir à ceux qui le désirent, moyennant supplément bien sûr, tout comme le petit-déjeuner continental (5 $).

Leur accueil affable, d'une gentille familiarité, achève de mettre les gens à l'aise. Les clients, de tous les âges, viennent surtout de l'étranger: sur une immense mappemonde fixée au mur de la salle à manger, chacun peut piquer un petit drapeau sur son pays d'origine. Comme de raison, la France et l'Allemagne disparaissent sous les fanions, mais on en voit aussi un ou deux plantés sur la Nouvelle-Zélande ou l'Afrique du Sud. 

Comme l'auberge se trouve vraiment à quelques mètres de la gare de Charny, il faut aimer le sifflet du train, qui se fait brièvement mais fortement entendre trois ou quatre fois par jour. Voyons cela comme une invitation au voyage...

Deux fois par jour, André fait l'aller-retour à Québec, à 16 km de Charny, pour y déposer ou y prendre des clients. Un réseau de pistes cyclables permet en outre de se rendre jusqu'à Lévis en moins d'une heure puis, pourquoi pas, de prendre le traversier vers Québec. Que voilà une gentille excursion!

Tarifs 

Dortoir 27 $ à 29 $ 

Chambre double ou triple 63 $ à 71 $ (la nuit) 

Chambre familiale 63 $ 

Draps inclus, petit-déjeuner et taxes en sus.

L'Auberge jeunesse à Loulou, 3365, avenue des Églises, Lévis (secteur Charny), 418 761-1010, www.aubergeloulou.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer