La Gaspésie vue par Lison Grenier

Lison Grenier est cofondatrice et directrice du centre... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Lison Grenier est cofondatrice et directrice du centre d'art La Vieille Usine, à L'Anse-à-Beaufils, et habite une jolie maison rouge avec vue sur la mer et le village.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Née à Sainte-Bernadette-de-Pellegrin, Lison Grenier a vécu quelques années à Montréal avant de revenir dans sa Gaspésie natale, il y a 30 ans, pour n'en plus bouger.

Lison Grenier est cofondatrice et directrice du centre d'art La Vieille Usine, à L'Anse-à-Beaufils, et habite une jolie maison rouge avec vue sur la mer et le village. Amoureuse de sa région, elle affirme : « Faire le tour de la Gaspésie, c'est impossible ! »

Qu'est-ce qui pourrait surprendre quelqu'un qui visiterait la région pour la première fois ?

En mai, le capelan qui roule sur les plages, que les enfants ramassent avec des seaux. (NDLR : Le capelan est un petit poisson semblable à l'éperlan - mais bien meilleur ! - qui, à la période du frai, s'échoue en masse sur les plages, porté par les vagues. C'est pourquoi on dit qu'il roule.) Ou alors les fous de Bassan, à l'île Bonaventure. C'est un spectacle unique, extraordinaire. Malheureusement, la colonie est menacée par les changements climatiques.

Où emmenez-vous vos amis en visite ?

Je les emmène au magasin général Robin, ici, à L'Anse-à-Beaufils. Tout y est authentique, en l'état, comme en 1928. Quand les propriétaires actuels ont hérité du magasin à la mort de leur père, ils ont découvert au grenier un incroyable bric-à-brac de marchandises anciennes qu'il avait conservées telles quelles. Ils ont décidé de s'en servir pour redonner au magasin son aspect d'origine. C'est un bijou planétaire !

Une idée de balade par un beau dimanche ?

J'adore aller à Val-d'Espoir, à l'intérieur des terres, à une quinzaine de minutes de Percé. Quand le gouvernement a voulu fermer le village, les gens se sont battus pour sa survie. C'est une communauté très unie, ça se sent. Et puis c'est la patrie de Fred, la marmotte officielle du Québec, qui prédit l'arrivée du printemps !

Si on n'a qu'un seul endroit à visiter en Gaspésie, où devrait-on aller ?

À L'Anse-à-Beaufils. Je suis pas chauvine, hein ? (rire) Pour la plage aux agates, le magasin général, le pub Pit Caribou, la Vieille Usine, le village lui-même...

Deux bonnes adresses à suggérer ?

L'auberge du village, Hôtel-motel Vagues vertes, d'où on a vue sur l'île Bonaventure, et le Resto de l'Anse pour son savoureux club sandwich au homard !

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les secrets de la Gaspésie

    Gaspésie

    Les secrets de la Gaspésie

    De l'austère côte des Méchins aux riantes fermes de la Matapédia en passant par les plages de galets rouges, de sable fin ou d'agates multicolores... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer