Jouer aux Robinson en Minganie

Le parc compte 36 emplacements de camping répartis... (PHOTO FOURNIE PAR LE PARC NATIONAL DE L'ARCHIPEL-DE-MINGAN)

Agrandir

Le parc compte 36 emplacements de camping répartis dans 6 îles.

PHOTO FOURNIE PAR LE PARC NATIONAL DE L'ARCHIPEL-DE-MINGAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

DESTINATION : ARCHIPEL DE MINGAN

VOYAGEURS : UN COUPLE DANS LA VINGTAINE

DURÉE DU VOYAGE : UNE SEMAINE

L'une des six tentes oTENTik de l'île Quarry.... (PHOTO FOURNIE PAR LE PARC NATIONAL DE L'ARCHIPEL-DE-MINGAN) - image 1.0

Agrandir

L'une des six tentes oTENTik de l'île Quarry.

PHOTO FOURNIE PAR LE PARC NATIONAL DE L'ARCHIPEL-DE-MINGAN

Les sites de camping sont dispersés sur six... (PHOTO FOURNIE PAR LE PARC NATIONAL DE L'ARCHIPEL-DE-MINGAN) - image 1.1

Agrandir

Les sites de camping sont dispersés sur six îles différentes.

PHOTO FOURNIE PAR LE PARC NATIONAL DE L'ARCHIPEL-DE-MINGAN

Question : Nous sommes un couple dans la fin de la vingtaine et nous adorons le plein air. Nous aimerions beaucoup découvrir les îles de Mingan en août. Est-ce possible de camper dans les îles ? Est-il trop tard pour réserver un emplacement ? Quelles activités nous suggérez-vous pour un séjour d'une semaine ?

- Joël et Marianne, Sherbrooke 

Réponse : Passer la nuit dans une des îles du parc national de l'Archipel-de-Mingan représente l'une des expériences de camping les plus mémorables qui soient. Vous trouverez difficilement au Québec des emplacements plus isolés (et plus panoramiques) où planter votre tente.

Le parc compte 36 terrains de camping répartis dans 6 îles. Plusieurs d'entre eux sont encore disponibles pour l'été. « En général, les campeurs réservent à la dernière minute, à l'exception des vacances de la construction [du 24 juillet au 6 août] », explique Marie-Andrée Vaillancourt, gestionnaire des relations externes à l'unité de gestion de Mingan.

Jouer aux naufragés dans une île balayée par le vent de la Côte-Nord exige toutefois une bonne préparation. « Les campeurs doivent être en autonomie complète, dit Mme Vaillancourt. Ils sont laissés dans une île où il n'y a aucun service, sauf une toilette sèche, et aucune source d'eau douce. Ils doivent donc transporter leur nourriture, leur eau... et des vêtements chauds, parce que les nuits peuvent être froides ! »

Dans certaines îles, comme l'île Nue de Mingan, deux emplacements seulement ont été aménagés. Il est donc hautement probable que vous soyez fins seuls pour la nuit, voire les nuits. À savoir : les familles privilégient en général l'île Quarry, où se trouvent notamment six tentes de prêt-à-camper oTENTik.

Autre élément qui vient compliquer l'organisation du séjour : la réservation de l'emplacement de camping se fait auprès du parc national de l'Archipel-de-Mingan, mais le transport vers l'île est offert par des transporteurs maritimes privés, au départ de Havre-Saint-Pierre ou de Longue-Pointe-de-Mingan.

Les tarifs et les horaires peuvent varier selon les transporteurs. À titre d'exemple, il faut compter 74,75 $ par personne pour un aller-retour entre l'île Nue et Longue-Pointe-de-Mingan, avec Les Entreprises touristiques Loiselle. « Il est préférable de réserver deux jours à l'avance », explique Suzie Loiselle, copropriétaire.

Les permis de camping (15,70 $ par nuit, par emplacement) et les permis de feu qui donnent accès à du bois coupé transporté dans les îles (8,80 $ par nuit) doivent être payés à l'un des deux centres d'accueil et d'interprétation du parc national. Les droits d'accès au parc s'ajoutent, soit 5,80 $ par adulte, par jour.

La date et l'heure du retour en bateau-taxi sont fixées avec le transporteur, mais les conditions maritimes peuvent empêcher les bateliers d'accéder à l'île au moment prévu. Il est donc recommandé d'apporter deux jours de vivres supplémentaires pour pouvoir subvenir à vos besoins en cas de pépins.

ACTIVITÉS, GUIDÉES OU PAS

Que faire une fois à destination ? Observer la faune (les oiseaux sont nombreux en Minganie), vous émerveiller devant la géologie si particulière de l'archipel (dont les fameux monolithes) et explorer votre vaste camping à pied. « Des sentiers de randonnée ont été aménagés dans certaines îles, mais pas toutes. Sinon, il est toujours possible de faire le tour par le littoral, là où il n'y a pas de végétation », dit Marie-Andrée Vaillancourt. Il n'est pas possible de faire la location de kayak de mer dans la région.

Plusieurs activités guidées s'ajoutent aussi à la programmation du parc national cet été. Des randonnées boréales, avec dégustation de produits régionaux élaborés à partir de plantes indigènes comestibles, sont proposées tous les mercredis (du 13 juillet au 17 août) dans l'île Quarry. Les samedis, du 16 juillet au 13 août, une activité théâtrale avec personnages en costume d'époque - la randonnée des capailloux - est offerte en fin de journée dans la petite île au Marteau. Trois fois pendant l'été (le 21 juillet et les 4 et 8 août), une activité d'interprétation avec un membre de la communauté innue est offerte, toujours dans l'île Quarry.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer