Recherche Voyage

Préparer son voyage au Monténégro

  • Risan, dans la région des bouches de Kotor. (Photo Violaine Ballivy, La Presse)

    Plein écran

    Risan, dans la région des bouches de Kotor.

    Photo Violaine Ballivy, La Presse

  • 1 / 5
  • Le Monastre de la Moraca, au nord de Podgorica. (Photo Violaine Ballivy, La Presse)

    Plein écran

    Le Monastre de la Moraca, au nord de Podgorica.

    Photo Violaine Ballivy, La Presse

  • 2 / 5
  • Les jolies terrasses ne manquent pas dans la région des bouches de Kotor. Ici :Perast. (Photo Violaine Ballivy, La Presse)

    Plein écran

    Les jolies terrasses ne manquent pas dans la région des bouches de Kotor. Ici :Perast.

    Photo Violaine Ballivy, La Presse

  • 3 / 5
  • Bouches de Kotor. (Photo Violaine Ballivy, La Presse)

    Plein écran

    Bouches de Kotor.

    Photo Violaine Ballivy, La Presse

  • 4 / 5
  • Vue de la place centrale de Stari Grad Bar. (Photo Violaine Ballivy, La Presse)

    Plein écran

    Vue de la place centrale de Stari Grad Bar.

    Photo Violaine Ballivy, La Presse

  • 5 / 5

C'est un pays tout jeune qui a acquis son indépendance il y a moins d'une décennie. Un pays 100 fois plus petit que la seule province du Québec. Un pays souvent oublié. Voici quelques repères pour planifier son voyage au Monténégro.

 Repères

> Histoire

L'histoire des contrées des Balkans est tout sauf simple, et le Monténégro n'y fait pas exception. Conquis par l'Empire ottoman à la fin du Moyen-Âge, il a été le théâtre de nombreux conflits avant d'obtenir une première fois son indépendance en 1905, puis de devenir un territoire du royaume serbe (future Yougoslavie) en 1918. Après la dissolution de cette dernière, les Monténégrins ont voté en 2006 en faveur de l'indépendance. Des négociations sont en cours depuis 2012 pour l'adhésion du pays à l'Union européenne.

> Prix

Moins touristique que l'Italie ou la France, le Monténégro est encore considéré comme une destination relativement «bon marché» de l'Europe, même si l'euro y a cours. Comptez autour de 60 à 80 euros pour une chambre pour un couple, et environ 15 euros pour un repas au restaurant le soir, sans le vin. Notez que les tarifs sont moins élevés dans la région des montagnes que sur la côte.

> Comment y aller

Il n'y a pas de vol direct pour aller au Monténégro. Quitte à faire des escales, vous pouvez combiner le voyage avec un arrêt en Italie - les vols entre Rome et Podgorica ou Tivat sont fréquents en été - ou opter pour un vol à destination de Dubrovnik, en Croatie, et louer, de là, une voiture. Kotor n'est qu'à 70 km!

> Itinéraire

Comptez une semaine si seule la partie littorale du pays vous intéresse, avec au minimum trois jours dans les bouches de Kotor et des arrêts à Budva, Stari Grad Bar et Perast. Ajoutez une semaine pour profiter des parcs nationaux et de la région montagneuse, surtout si vous êtes adepte de randonnée pédestre.

> Transports

Louez une voiture: ce sera, et de loin, le moyen le plus simple de vous déplacer d'un petit village à l'autre. Si les routes sinueuses ne vous effraient pas (hormis le lien entre Podgorica et Bar, il n'y a pas d'autoroute), vous profiterez d'un panorama magnifique. La location d'un GPS n'est pas inutile, plusieurs indications n'étant inscrites qu'en monténégrin.

> Langue

Dérivé du serbe, le monténégrin s'écrit avec l'alphabet latin et cyrillique. Un petit glossaire vous sera utile dans l'arrière-pays, bien que dans la plupart des restaurants et hôtels, le personnel parle couramment l'anglais.

Hébergement

> Hôtel Cattaro

D'un style un brin pompeux, l'hôtel Cattaro compte 17 chambres et 2 appartements au confort irréprochable. Très bien situé, dans le coeur du vieux Kotor. À partir de 109 euros pour deux personnes, petit-déjeuner inclus.

www.cattarohotel.com

> Bianca Resort Spa

Plus populaire pendant la saison du ski alpin, le Bianca Resort Spa permet d'explorer, l'été, les montagnes encerclant Kolasin en retrouvant, le soir, un hôtel moderne des plus agréables. Piscine intérieure superbe et décoration de bon goût. À partir de 100 euros pour deux personnes, petit-déjeuner inclus.

www.biancaresort.com

> Montebay villa

Ancienne demeure familiale reconvertie en hôtel boutique, la Montebay villa fait partie de ces adresses qui ne s'oublient pas facilement. Située en retrait de la route entre Bar et Budva, la villa de pierre est d'une tranquillité exceptionnelle (les environs sont presque en friche), le personnel est charmant et la table, très bonne. À partir de 100 euros pour une chambre pour deux personnes.

www.montebayvilla.com




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les visages du Monténégro

    Monténégro

    Les visages du Monténégro

    Le Monténégro est petit, mais il a beaucoup à offrir. Des villages perchés entre les hauts sommets aux vastes étendues du sable en bord de mer, voici... »

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer