Recherche Voyage

La Californie de Patricia Chica

Cinéaste, Patricia Chica s'est installée à Los Angeles... (PHOTO CAMILLE FADL, FOURNIE PAR PATRICIA CHICA)

Agrandir

Cinéaste, Patricia Chica s'est installée à Los Angeles pour sa carrière.

PHOTO CAMILLE FADL, FOURNIE PAR PATRICIA CHICA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Elle est originaire du Salvador, a grandi à Montréal et a étudié à l'Université Concordia. Son plus récent court métrage, Tricky Treat, a été présenté en première mondiale à Hollywood il y a moins d'un mois et amorce une tournée de festivals internationaux.

Il y a autant d’expériences à Los Angeles... (PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM) - image 1.0

Agrandir

Il y a autant d’expériences à Los Angeles qu’il y a de quartiers, selon Patricia Chica.

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

Elle est originaire du Salvador, a grandi à... (PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM) - image 1.1

Agrandir

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

Parallèlement, Patricia Chica travaille sur des projets de longs métrages québécois indépendants, mais l'année dernière, elle a fait le grand saut : elle s'est installée dans la Cité des anges, où elle travaille désormais une partie de l'année. 

« J'y étais venue souvent pour travailler, pour tourner ou pour présenter des films, explique Patricia Chica, jointe à Los Angeles. Je sentais que les gens appréciaient mon travail, j'avais un bon accueil. On dirait que c'est Los Angeles qui est venu me chercher plutôt que l'inverse. » 

Une fois la décision prise, Patricia Chica a soigneusement choisi son quartier. « C'est très facile de se perdre à L.A., dit-elle. Alors c'est super important de choisir le bon quartier. Ça change tout. » 

En fait, le conseil tient aussi pour les touristes qui visitent la ville. « Il y a autant d'expériences à Los Angeles qu'il y a de quartiers, dit-elle. Les touristes qui viennent ici doivent d'abord déterminer quel type d'expérience ils veulent vivre. Un voyage de nature, de plage, de ville ? Ensuite, ils doivent choisir un quartier et y rester pour apprendre à bien le connaître. Louer un vélo, se balader... » 

C'est à Hollywood Hills que la cinéaste de films d'horreur psychologique a décidé de s'installer, un endroit très vert et fleuri, souvent oublié par les visiteurs de passage, mais bien connu des gens de l'industrie. « Je vis dans Franklin Village. C'est un microcosme de la gent et de l'intelligentsia créative de Hollywood. On y voit des scénaristes assis dans les cafés devant leurs laptops, des acteurs qui répètent leurs répliques, des rencontres d'affaires entre réalisateurs et producteurs, raconte Patricia Chica. Tu entends parler de cinéma autour de toi partout dans les conversations. » 

Va pour la partie Hollywood du quartier. L'autre élément à ne pas négliger, c'est le « Hills ». Comme dans collines. « J'avais un abonnement dans un gym, mais comme il fait toujours bon ici, j'ai décidé de l'annuler pour profiter des différents sentiers et escaliers secrets que les Hollywood Hills possèdent et qui offrent des environnements parfaits pour l'exercice en plein air. Ce qui est drôle, c'est que ces escaliers sont hors des sentiers battus et complètement inconnus des touristes. Ils ont été construits dans les années 20 pour servir une population piétonne, avant même que L.A. devienne une ville d'automobiles. » 

Bon à savoir : on trouve beaucoup d'appartements et de chambres à louer dans Hollywood Hills, pour les touristes qui aiment bien se trouver parmi les habitués des cafés, dans des quartiers intéressants, lorsqu'ils visitent une ville.

LES BONNES ADRESSES DE PATRICIA CHICA

Oaks Gourmet 

Patricia y va pour les jus frais et bios Clover, une petite entreprise fondée par deux Montréalais.

Birds Bistro 

Birds, comme dans le film de Hitchcock. « C'est un de mes cinéastes favoris, confie Patricia Chica. L'endroit est décoré dans l'esprit de Hitchcock. Très inspirant ! » Un menu pour chien y est offert à 2 $ US.

Pho Thai Town 

Adresse secrète, quelques tables. Un petit restaurant tenu par un couple qui sert des plats hyper savoureux, dit la réalisatrice, pour vraiment pas cher. 5136 Hollywood Boulevard

La Poubelle

Restaurant français qui privilégie les ingrédients bios, locaux et durables. Patricia aime bien ses 5 à 7.

Les escaliers de L.A. 

Pour voir la ville autrement.

LE TUYAU DE PATRICIA 

« Mon magasin préféré pour trouver mes robes de soirée est Out of the Closet, un genre de Village des valeurs des gens riches de Hollywood. C'est une friperie qui reprend les vêtements donnés par les gens du quartier. Ils sont revendus pour pas cher, vraiment pas cher ! Les profits vont à la cause de la lutte contre le VIH, une cause qui me tient à coeur et que je soutiens depuis la réalisation de mon film sur le sujet, Ceramic Tango (2013). » 

Selon la cinéaste, il faut se rendre à celui qui se trouve sur Hollywood Boulevard, car on y trouve parfois des robes visiblement données par des gens du monde du cinéma. « Les robes sont pratiquement neuves, comme si les dames qui les offrent ne les avaient portées qu'une seule fois, dit-elle. On y trouve des marques haut de gamme et beaucoup de pièces de designers, du vintage et des pièces originales. » 

6210 West Sunset Boulevard

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Êtes-vous Floride ou Californie?

    États-Unis

    Êtes-vous Floride ou Californie?

    Elles trônent au sommet du palmarès des États américains les plus visités par les touristes, avec New York. Malgré leurs nombreuses similitudes - la... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer