Recherche Voyage

Savoureuses escales en Caroline-du-Nord

Parmi les champs de maïs et les plantations... (Photo fournie par l'Office de tourisme de la Caroline-du-Nord)

Agrandir

Parmi les champs de maïs et les plantations de patates douces qui s'étendent à perte de vue, les vignobles ont peu à peu remplacé les feuilles de tabac dans la vallée de la Yadkin depuis une quinzaine d'années.

Photo fournie par l'Office de tourisme de la Caroline-du-Nord

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(VALLÉE DE LA YADKIN) Entre mer et montagne, la Caroline-du-Nord compte une région agricole et vinicole qui recèle de précieuses boissons et de savoureuses découvertes. Incursion gourmande dans la vallée de la Yadkin, destination charmante pour une étape de quelques jours en route vers la Floride.

Entre mer et montagne, la Caroline-du-Nord compte une... (Photo Laila Maalouf, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Photo Laila Maalouf, La Presse

De la Caroline-du-Nord, on connaît surtout les Outer Banks et son cap Hatteras, destination incontournable pour les surfers et les amateurs de planche à voile. Mais à mesure que l'on se rapproche des Appalaches, vers l'intérieur des terres, se dévoilent des paysages vallonnés foisonnants de verdure, où les vignes ont pris le pas sur le tabac.

Parmi les champs de maïs et les plantations de patates douces qui s'étendent à perte de vue, les vignobles ont peu à peu remplacé les feuilles de tabac dans la vallée de la Yadkin depuis une quinzaine d'années.

Cette région située aux portes de la ville de Winston-Salem est la première en Caroline-du-Nord à avoir obtenu la certification AVA (American Viticultural Area), en 2003, un sceau qui reconnaît officiellement le statut de région viticole aux États-Unis.

Les premiers colons moraves, arrivés au XVIIIe siècle de l'actuelle République tchèque, n'avaient d'ailleurs pas tardé à mettre à profit le potentiel agricole de cette région au climat tempéré et aux hivers cléments.

À Old Salem, le secteur historique de Winston-Salem, fondé en 1766 par les Moraves, un potager d'époque a même été conservé pour montrer aux visiteurs la variété de cultures issues de ce sol argileux. Des restaurants de la rue principale permettent en outre de goûter à diverses spécialités moraves. 

Dans le vin, le salut

Jusqu'à la prohibition, imposée dès 1909 en Caroline-du-Nord (soit 11 ans plus tôt que pour l'ensemble du pays), l'État était le principal producteur de vin aux États-Unis. Puis l'interdiction qui a frappé la fabrication et la vente d'alcool a forcé les autorités à raser des hectares de vignes, laissant le champ libre à la production du tabac.

Pendant des décennies, la vallée a été un important acteur de cette industrie. Dans la région de Winston-Salem subsistent encore les somptueuses demeures de riches propriétaires terriens comme R.J. Reynolds, baron du tabac, et Bowman Gray, fils du cofondateur de la banque Wachovia. La plupart ont été converties depuis en musée ou lieu d'hébergement.

Mais à mesure que le déclin de l'industrie du tabac s'accélérait, les fermiers se sont tournés vers d'autres cultures au tournant des années 90, dont la viticulture.

La Caroline-du-Nord compte aujourd'hui 162 vignobles sur son territoire, la plupart établis dans les années 2000 sur des terres anciennement utilisées pour la culture du tabac. On en trouve 35 dans la vallée de la Yadkin, situés à moins d'une trentaine de minutes en voiture les uns des autres. 

Même si la production se trouve encore à un stade embryonnaire qui rend difficile l'exportation hors des frontières de l'État, la situation géographique de la vallée offre des conditions propices à cette culture, au point de lui donner envie de devenir la Napa Valley du Sud-Est.

Les frères Shelton, propriétaires de l'un des plus grands domaines viticoles en Caroline-du-Nord qui ont entrepris les démarches pour obtenir la certification AVA à la région, ont même comparé les conditions climatiques de la vallée à celles de la Bourgogne, en France.

Le potentiel de cette région, où l'élévation atteint près de 400 m d'altitude par endroits, a attiré de nombreux investisseurs, comme l'ancien pilote de NASCAR Richard Childress, qui y possède un vignoble depuis 2003.

Vignobles et bonnes tables

Pendant plusieurs années, la Caroline-du-Nord a eu la réputation de ne produire que des vins (trop) sucrés. Mais les recherches et le développement ont permis d'y faire croître des cépages européens, notamment par l'instauration, en 1999, d'un programme d'oenologie et de viticulture au Surry Community College, à Dobson.

Mis à part les raisins muscadine, qui poussent naturellement en Caroline-du-Nord, la vallée de la Yadkin est ainsi parvenue à produire toute une variété de cépages européens - du cabernet franc au cabernet sauvignon, en passant par le viognier, le chardonnay ou la syrah.

De nombreux vignobles font appel aux étudiants et diplômés du collège, qui produit même son propre vin, sous l'étiquette Surry Cellars, à partir des vignes qui poussent sur son terrain de huit acres. Le collège teste également la culture de nouvelles variétés, comme l'aromella, pour évaluer leur performance dans le sol et leur résistance aux parasites endémiques de la région.

L'éclosion de l'industrie vinicole a en outre profité à bon nombre de restaurateurs qui se servent des produits de la région pour concocter des menus saisonniers à base des spécialités locales, savamment agencés aux vins des domaines auxquels ils sont rattachés.

Dans toute la vallée, on remarque une volonté insatiable de cuisiner avec des produits du terroir et de perpétuer un patrimoine culinaire aux saveurs de cette hospitalité locale si typique des États du Sud. Peu importe à quelle table on dîne, un seul concept revient sur toutes les bouches dans la région : de la ferme à l'assiette.

Les frais de ce voyage ont été payés par les offices de tourisme de la Caroline-du-Nord et de Winston-Salem.

Une assiette de sonkers. ... (Photo Laila Maalouf, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Une assiette de sonkers. 

Photo Laila Maalouf, La Presse

Trois spécialités régionales

S'il y a trois mots qu'on ne se lasse pas d'entendre dans la région de la vallée de la Yadkin, c'est bien ceux-là: grits, sonkers et barbecue. Où déguster ces spécialités locales?

Difficile de rivaliser avec le grits de Mary Haglund à Winston-Salem... Dans son diner ouvert il y a cinq ans, cette préparation à base de maïs (souvent comparée à de la polenta) est servie en accompagnement, avec les déjeuners, ou dans un bol avec des épinards, des oeufs, de la sauce hollandaise ou du jambon. Certains restaurants servent aussi le grits en entrée, avec des crevettes, comme au vignoble Herrera.

Mary's Gourmet Diner

723 Trade Street NW, Winston-Salem

marysgourmetdiner.net

Dans le comté de Surry, au coeur de la vallée de Yadkin, on dit que chaque famille possède sa propre recette de sonker. Chez Miss Angel, à Mount Airy, ce dessert généralement préparé à base de fruits saisonniers est servi avec une pâte brisée et nappé d'un glaçage au moonshine, l'alcool autrefois distillé illégalement dans la région. Un itinéraire, la Sonker Trail, a même été conçu pour permettre aux touristes de goûter aux différentes variantes, comme le sonker à la patate douce du vieux magasin général de Rockford.

Miss Angel's Heavenly Pies

153 North Main Street, Mount Airy

missangelsheavenlypiesinc.com

SonkerTrail.org

Le barbecue est l'un de ces mets qui suscitent de houleux débats en Caroline-du-Nord. Mais tous s'entendent au moins sur le fait que, pour être typiquement «carolinien», un barbecue doit comprendre du porc cuit à feu doux et une marinade vinaigrée. Au restaurant Granite, à quelques pas des sonkers de Miss Angel, on propose plusieurs recettes de porc effiloché accompagné de sauces maison, de hushpuppies (des boulettes de farine de maïs frites) et de «red slaw», de la salade de chou à la sauce piquante.

Granite City BBQ

243 North Main Street, Mount Airy

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Cinq raisons d'aller à Charlotte

    États-Unis

    Cinq raisons d'aller à Charlotte

    Charlotte, surnommée la « Queen City », est l'une de ces villes qui donnent l'impression d'être flambant neuve. Parce qu'il fait bon y flâner, même... »

  • Des vignobles à découvrir en Caroline-du-Nord

    Voyage

    Des vignobles à découvrir en Caroline-du-Nord

    Dans un décor de carte postale ou la rue principale d'une ville de campagne, pour une dégustation ou un repas gastronomique, les vignobles de la... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer