Recherche Voyage

Disney futé

Tous les soirs durant la période des Fêtes,... (Photo fournie par Disney)

Agrandir

Tous les soirs durant la période des Fêtes, le château de Cendrillon est transformé en palais de glace.

Photo fournie par Disney

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les vacanciers prendront encore le chemin de Disney en masse pour les Fêtes, une période où les parcs de Mickey sont pleins à craquer. Ceux qui ont réservé leurs places dans les restaurants et pour les nombreuses activités passeront sans doute de plus belles vacances dans cette foule compacte. Mais... à quel point doit-on se préparer pour aller à Disney? Deux journalistes, plus ou moins organisées, témoignent.

Les enfants sont ravis de rencontrer les populaires... (Photo fournie Disney) - image 2.0

Agrandir

Les enfants sont ravis de rencontrer les populaires soeurs Anna et Elsa, qui ont rejoint le Princess Fairy Tale Hall l'été dernier.

Photo fournie Disney

La super organisée

Notre journaliste Danielle Bonneau est (enfin) retournée à Disney World Orlando en mars l'an dernier, pour la relâche scolaire. Son mari et elle y emmenaient pour la première fois leurs deux ados de 12 et 15 ans. Trois mois avant le départ, The Unofficial Guide to Walt Disney World (qui compte 848 pages) est devenu son livre de chevet.

Faut-il tout planifier avant d'aller à Disney?

Oui!!! Au fil de la lecture du guide (qui partage des centaines de témoignages confirmant ou infirmant les observations des auteurs), le niveau d'adrénaline s'est mis à grimper et la nécessité de réserver les restaurants avant de partir s'est imposée. Pour un séjour d'une semaine, la famille avait opté pour un plan repas offert par Disney, qui donne droit à un bon nombre de repas gratuits, une fois sur place. Comme cette formule coûte cher, il était impératif de manger dans les meilleurs restaurants pour en profiter pleinement.

Les réservations ont été faites, somme toute, assez tard, environ trois semaines avant de partir. Résultat? Les meilleurs restaurants étaient tous pleins et ceux qui avaient encore de la place offraient des plages horaires peu intéressantes (au milieu de l'après-midi ou tard en soirée). Il a fallu s'en contenter et envier les visiteurs plus avertis qui réservent leurs places dans les endroits les plus prisés jusqu'à 180 jours à l'avance, dès 6 h le matin (en ligne, une grosse heure avant l'ouverture du service de réservation téléphonique). C'est crucial, par exemple, pour déjeuner à la table royale de Cendrillon pendant les périodes les plus achalandées de l'année.

Mon meilleur coup

La séquence des parcs à visiter a été choisie en fonction des «Extra Magic Hours», ces heures d'ouverture supplémentaires offertes en boni aux familles qui séjournent dans les hôtels de Disney. L'horaire des parcs peut être consulté des mois à l'avance sur le site internet de Walt Disney World (chacun des parcs présente un petit calendrier).

Pour les ados, les deux heures de plus offertes certains soirs étaient plus intéressantes que l'heure d'ouverture supplémentaire certains matins, garante d'un achalandage accru toute la journée.

Une fois la destination établie pour chacune des journées, le choix des restaurants a été plus facile à faire. Ne restait plus qu'à déterminer l'ordre dans lequel on allait faire les manèges les plus populaires pour ne rien manquer.

Mon pire coup

Cette organisation un peu excessive n'a pas plu à tous les membres de la famille. La première journée, à Hollywood Studios, on a perdu beaucoup de temps à essayer de suivre l'horaire établi pour éviter les files d'attente. Adieu spontanéité. Comme le «souper» réservé à l'avance au Hollywood Brown Derby était à 15 h 45, il n'a pas été possible de voir le spectacle d'Indiana Jones. Consolation: le repas donnait accès à d'excellents sièges pour admirer le spectacle avec feux d'artifice Fantasmic!

Il a fallu s'ajuster au cours des jours suivants pour assurer l'harmonie dans le couple. Quitte à annuler à un jour d'avis la réservation faite au Tutto Italia Ristorante, à Epcot, qui nous aurait fait manquer les feux d'artifice IllumiNations. Comme le parc demeurait ouvert deux heures plus tard que d'habitude (merci «Extra Magic Hours»), on a tenté notre chance au même restaurant après les feux d'artifice, vers 21 h 30. Avec succès! Habituée à manger tard, la soirée s'est terminée en beauté pour la famille.

Un conseil pour un premier voyage

Lisez, lisez, lisez avant de partir, afin de profiter au maximum de votre séjour. Et n'hésitez pas à utiliser tous les outils à votre disposition: sites internet, applications, blogues, Pinterest, etc. Le site du guide non officiel de Disney, TouringPlans, par exemple, permet d'être à jour. Sur place, l'application pour téléphone intelligent My Disney Experience s'avère géniale pour gérer l'horaire. Les laissez-passer FastPass+ gratuits pour les manèges, spectacles et rencontres avec les personnages (minimum de trois choix par parc, par jour) peuvent être modifiés à loisir. Les enfants sont évidemment mis à contribution pour établir les priorités.

La prochaine fois...

On demeurera encore une fois près d'Epcot, mais l'horaire sera moins surchargé, avec un peu plus de temps prévu à l'hôtel. On prendra l'option «Park Hopper» (60$ par personne), pour déjeuner à Epcot (au pavillon de la France avec des croissants, par exemple). Après avoir relaxé, on ira ensuite au parc de notre choix. Un restaurant par jour sera réservé plusieurs mois à l'avance pour bien planifier chaque journée. Si on change d'idée, les réservations pourront pour la plupart être annulées sans pénalité la veille (à 23 h au plus tard). On ne prendra pas le plan repas de Disney, qui ajoute du stress, car il faut tout calculer pour en tirer vraiment parti.

Les bonnes adresses de Danielle Bonneau

DISNEY'S YACHT CLUB RESORT

Cet hôtel de la catégorie «de luxe» se trouve sur la rive d'un immense lac artificiel. Grâce aux conseils du guide non officiel de Walt Disney World, une requête a été faite avant le départ pour avoir une chambre avec une belle vue. Wow! Pour se rendre aux parcs d'attractions, des autobus sont à la disposition des familles. Mais ce sont des bateaux qui les mènent à Hollywood Studios! En prime, Epcot est à quelques minutes de marche. Il y a aussi une vaste piscine sinueuse avec une gigantesque glissade, fort appréciée des petits et des grands.

BE OUR GUEST

La meilleure table de Magic Kingdom, dans un décor enchanteur qui recrée l'intérieur du château de La Belle et la Bête. À couper le souffle! La Bête joue fort bien son rôle d'hôte, se laissant photographier avec ses invités. Mieux vaut réserver plusieurs mois à l'avance! On a été chanceux. Le concierge de l'hôtel nous a trouvé une place grâce à l'annulation d'une réservation.

GRAND FLORIDIAN CAFÉ

L'un des restaurants du plus luxueux hôtel de Disney, accessible par monorail. Idéal pour relaxer au coeur de la journée et se plonger dans une atmosphère de style victorien. Une réservation n'est pas toujours requise. Comme il s'y célèbre des mariages, on peut apercevoir en mangeant le carrosse de Cendrillon tiré par des chevaux! Magique!

PRINCESS FAIRY TALE HALL

La maison des princesses Cendrillon, Aurore et Raiponce depuis septembre 2013, dans Magic Kingdom. Les populaires soeurs Anna et Elsa les ont rejointes l'été dernier. L'attente pour les rencontrer et se faire photographier avec elles est ainsi considérablement réduite, surtout si on tire avantage de l'option FastPass+. Les familles résidant dans un hôtel Disney et ayant acheté leurs billets à l'avance peuvent planifier leur rencontre avec les princesses du royaume d'Arendelle jusqu'à 60 jours à l'avance!

Avoir un hôtel traversé par le monorail est... (Photo fournie par Disney) - image 3.0

Agrandir

Avoir un hôtel traversé par le monorail est un gros atout.

Photo fournie par Disney

La moins organisée

Notre journaliste Stéphanie Bérubé a visité Walt Disney World Orlando, en famille, avec sa filleule de 5 ans à Pâques, l'année dernière. Elle n'a pas utilisé d'application Disney lors de ses visites ni les heures bonis Magic Hours pour planifier son horaire.

Faut-il tout planifier avant d'aller à Disney?

Non. Le mot-clé dans «vacances à Disney» est «vacances». Surtout qu'il y a de fortes chances que des petits vous accompagnent. Vous ne voudriez surtout pas les épuiser, n'est-ce pas? Vous pouvez très bien décider le matin même, au déjeuner, de quoi sera faite votre journée. Par contre, ce faisant, vous serez certainement dépassés dans les lignes par des voyageurs hyper organisés qui connaissaient tous les détails de leur voyage bien avant leur départ, incluant quels parcs seront visités à quels jours! Ceux-là n'épargneront pas d'argent, mais du temps qui leur permettra certainement d'être plus efficaces lors de leur voyage.

Attendre une heure avant de faire la petite balade de bateau de It's a Small World ne vous gêne pas du tout?

Vous voyagez en famille et un adulte peut faire la file pour rencontrer Alice (la vraie!) alors que l'autre partie de la famille s'amuse dans les tasses qui tournent ?

Votre voyage ne sera pas un échec parce que vous n'essayez pas tous les manèges de Magic Kingdom?

Alors vous serez très heureux lors de votre visite à Disney sans avoir tout planifié.

Mon meilleur coup

Ne pas trop remplir notre horaire. Pour une petite fille de 5 ans, Disney, c'est très, très excitant. Pour un court séjour, deux journées dans les parcs, c'est amplement suffisant. Évidemment, une visite de Magic Kingdom et ses princesses s'imposait et nous avions convenu avant de partir que nous déciderions du deuxième parc à visiter sur place. Eh bien, nous sommes retournés à Magic Kingdom, avons fait quelques manèges que nous n'avions pas essayés la veille et nous sommes rentrés nous reposer en fin d'après-midi. Les autres jours? Piscine (il y a beaucoup d'activités autour des piscines dans les hôtels Disney) et balade en ville.

Mon pire coup

Un retour tardif. Air Canada offre un vol de retour Orlando-Montréal en soirée. L'avion atterrit à Montréal passé minuit. Pour terminer un séjour si intense, c'est une mauvaise idée avec de jeunes enfants, même si cela permet de passer toute la journée à Disney. Mieux vaut payer une nuit supplémentaire (eh oui, encore des frais...) et revenir à la maison avec une petite famille en forme. Surtout si vos vacances se terminent le jour du retour.

Un conseil pour un premier voyage

Réserver ses restaurants. Même en visitant Disney sans tout planifier, il faut un minimum de préparation avant le départ. Au diable la spontanéité: il est fortement recommandé de réserver ses places pour les repas du soir et même du midi si vous voulez absolument essayer des restaurants très populaires, comme le dîner au château de Cendrillon. Vous éviterez ainsi de manger aux restaurants qui ne vous intéressent pas.

En ayant consulté les menus et lu les commentaires des autres voyageurs sur TripAdvisor, vous faites des choix avisés. Et vous avez beaucoup de choix. C'est ainsi que nous avons choisi le restaurant Ohana, à l'hôtel polynésien, voisin du nôtre et accessible en monorail. Un charme. Les plats étaient bien (nouilles, brochettes, légumes sautés...) et les cocktails tiki, kitchs à souhait (quoi de mieux qu'une boisson servie dans un ananas pour terminer la journée?). Et que dire de cette enlevante compétition de curling avec des noix de coco ? Même une petite fille épuisée par une journée à Magic Kingdom a trouvé le moyen de participer, ce qui lui a valu un collier de fleurs hawaïen, en plastique. Le bonheur.

En terminant les journées dans les parcs en fin d'après-midi, nous pouvions choisir nos restaurants et manger à l'heure qui nous plaisait (tôt!) pour retourner nous coucher pas trop tard. À Disney, les bonnes nuits de sommeil valent de l'or. Nous avons aussi pris beaucoup de plaisir à nous consulter pour faire des choix. Si vous le pouvez, encouragez les enfants à prendre part à la décision. Chacun choisit un restaurant, en votre compagnie. Cela fait définitivement monter le plaisir dans l'attente du voyage.

Vous n'avez pas réservé et vous êtes crevés un soir? Restez à l'hôtel, commandez une pizza au service à la chambre. Tout le monde va être heureux. Le midi, tous les hôtels offrent des hamburgers (et parfois des plats très bien) et des cocktails sur le bord de la piscine. Aucun visiteur n'est mort de faim à Disney parce qu'il n'avait pas réservé ses restaurants avant d'arriver...

* Vous trouverez beaucoup d'informations sur les restaurants et les menus spéciaux des Fêtes sur le Disney Food Blog, en anglais uniquement.

La prochaine fois...

Je ferais un séjour plus long, mais toujours au même rythme: lent. Plus lent même! J'aime bien l'idée d'alterner une journée de visite dans un parc avec des moments de repos, sur le bord de la piscine ou une balade et un repas dans le secteur Downtown Disney.

Les bonnes adresses de Stéphanie BérubéBAY LAKE TOWER 

Hébergement en condo, avec une déco Disney très discrète. Les unités de deux chambres sont immenses et parfaites pour les amis qui voyagent ensemble. Chacun a son coin tranquille. Le complexe est lié à l'hôtel Contemporary et ses restos ainsi qu'au très pratique monorail. C'est un bon endroit pour passer une journée de repos. On y voit très bien le château et les feux d'artifice de Magic Kingdom. Les tarifs sont élevés.

EARL OF SANDWICH 

Si vous n'avez pas de réservations et vous êtes dans le secteur Downtown Disney, Earl est votre bouée de secours. Vous laissez un adulte attendre en ligne (ça peut être très long !) alors que le reste de la famille va se balader. Il y a là moyen de bien manger : salades, sandwichs et soupes.

OHANA 

Prix fixe et menu unique de grillades, nouilles, légumes et dumplings, cocktails et ambiance tiki dans l'hôtel polynésien où vous risquez de croiser un cracheur de feu. Ce ne sera certainement pas le meilleur repas de votre vie, mais l'atmosphère est très chouette et permet de bien finir une journée de visites. Un gros coup de coeur.

CONTEMPO CAFÉ 

C'est la cafétéria de l'hôtel Contemporary, comme il y a en a dans tous les hôtels. Il y a de quoi grignoter et même se débrouiller pour un repas à la chambre. Un bon dépanneur. On y trouve de tout pour bien déjeuner (des crêpes en forme de Mickey!), ce qui n'est pas le cas à Magic Kingdom. Évidemment, si vous allez à Epcot, vous trouverez les meilleurs déjeuners de Disney.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer