Recherche Voyage

Ebola: Washington renforce les contrôles pour les passagers des pays touchés

Le ministre américain de la Sécurité intérieure Jeh Johnson a annoncé mardi le... (Photo EDUARDO MUNOZ, Reuters)

Agrandir

Photo EDUARDO MUNOZ, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le ministre américain de la Sécurité intérieure Jeh Johnson a annoncé mardi le renforcement des contrôles pour tous les passagers aériens en provenance des pays les plus touchés par Ebola, à savoir le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée.

Tous les passagers en provenance de l'un de ces trois pays à destination des États-Unis seront tenus d'atterrir dans l'un des cinq plus grands aéroports américains spécialement équipés pour dépister une possible contamination par le virus: JFK à New York, Newark dans le New Jersey, en banlieue de New York, Washington-Dulles près de la capitale fédérale, et les aéroports internationaux d'Atlanta et de Chicago.

Cette nouvelle disposition prendra effet dès ce mercredi, a précisé M. Johnson, dont le ministère travaille avec les compagnies aériennes pour réduire au maximum les perturbations.

Il n'y a pas de vol direct en provenance de ces trois pays d'Afrique de l'Ouest à destination des États-Unis.

Les passagers qui n'auront pas été automatiquement redirigés vers l'un de ces cinq aéroports devront prendre contact avec leur compagnie aérienne pour une nouvelle réservation.

Ces cinq aéroports accueillent déjà plus de 94% des voyageurs arrivant aux États-Unis en provenance du Liberia, de Sierra Leone et de Guinée. Ils ont mis en oeuvre la semaine dernière des procédures renforcées de dépistage, comme la prise de température, pour ces voyageurs.

Les trois pays cités représentent l'écrasante majorité des 9200 cas d'Ebola signalés dans sept pays. À ce jour quelque 4500 personnes ont perdu la vie, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cette maladie est mortelle dans 70% des cas.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer