Recherche Voyage

La vallée de Sonoma en néophyte

La région offre plusieurs vignobles qu'il est possible... (PHOTO FOURNIE PAR FAIRMONT)

Agrandir

La région offre plusieurs vignobles qu'il est possible de visiter et où on peut, à un coût raisonnable, s'inviter à l'art de la dégustation.

PHOTO FOURNIE PAR FAIRMONT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Chantal Demers

Collaboration spéciale

La Presse

(Sonoma) Pas besoin d'être un grand connaisseur en vins pour apprécier les plus belles régions viticoles de la Californie.

Russian River, Dry Creek et Alexander Valley figurent parmi les régions viticoles les mieux connues des amateurs de vins américains. À moins d'une heure de San Francisco, dans le comté de Sonoma, on trouve plus de 250 vignobles. Mais nul besoin d'être un oenophile pour apprécier un séjour dans la région, et l'automne est la plus belle saison pour le faire.

C'est à Sonoma qu'est née en 1846 l'éphémère République de la Californie. Des paysans américains avaient alors attaqué et capturé la garnison mexicaine et proclamé leur indépendance. Cent soixante-huit ans plus tard, l'esprit rebelle de ces colons anime encore les habitants de la région.

Si les vignerons de la Napa Valley, plus à l'est, forment un peu l'aristocratie de la viticulture californienne, ceux de la Sonoma Valley sont plus aventureux, à l'image même de leur région.

C'est particulièrement vrai dans le nord du comté, où l'on retrouve trois appellations viticoles réputées: Alexander Valley, Dry Creek Valley et Russian River Valley. Même armé d'une carte, trouver son chemin sur les petites routes de ces vallées peut être difficile. On ne perd toutefois rien au change puisque chaque destination ratée est vite remplacée par une autre tout aussi intéressante.

Santa Rosa est le centre économique de la région, mais Sonoma en est le pôle touristique autour duquel il est facile de graviter. Habituellement, c'est là qu'on commence ou termine la journée. Entre-temps, les possibilités d'activités sont pratiquement infinies. En voici quelques-unes.

Le vin, quand même...

Juste au nord sur la route nationale 12, dans la zone d'appellation générale Sonoma Valley, on peut visiter les vignobles et les chais de plusieurs maisons bien connues au Québec: Château St-Jean, Kenwood, Kunde ou St. Francis, par exemple. Les installations sont vastes, le personnel est accueillant, et on peut y faire à un coût raisonnable une première initiation à l'art de la dégustation. Il suffit de suivre le cours de la rivière, entre les petites villes de Guerneville et Geyserville, pour traverser des régions vinicoles d'une grande beauté et découvrir les petits vignobles qui produisent des vins d'exception.

Découvrir la région en plein air

La région de Sonoma offre une gamme très étendue d'activités de plein air. On a autant la possibilité de faire des randonnées, des excursions à vélo ou même de découvrir la Russian River sur l'eau, à bord d'embarcations variées (chaloupe, pédalo, kayak). Les plus aventureux ne manqueront pas d'aller dans les sentiers plus escarpés des Redwoods ou en bord de mer, tout à l'ouest de la région, pour d'autres activités nautiques.

Des musées étonnants

La région de Sonoma a attiré plusieurs artistes et créateurs qui en appréciaient le climat, le décor et sans doute aussi les bons vins! C'est ainsi qu'on peut y visiter deux musées consacrés aux oeuvres de deux des auteurs américains les plus célèbres: Jack London et Charles Schulz. London, célèbre pour ses romans d'aventure, avait aménagé un somptueux ranch dont une partie a été préservée dans ce qui est aujourd'hui le Jack London State Historic Park. Schulz, l'auteur de Peanuts, a vécu les 30 dernières années de sa vie à Santa Rosa, et un superbe musée a été aménagé tout près de sa maison.

www.jacklondonpark.com schulzmuseum.org

Flânerie et emplettes...

Moins portée sur le luxe que sa voisine, la Napa Valley, la région de Sonoma n'en est pas moins propice à la flânerie et aux emplettes. La gamme des produits offerts - et des prix - est évidemment très étendue, mais on peut faire de belles découvertes dans les marchés publics et les «general stores» qu'on trouve dans les petites villes de la région.

En plus des vignobles, des musées et des... (PHOTO FOURNIE PAR FAIRMONT) - image 2.0

Agrandir

En plus des vignobles, des musées et des magasins, quelques spas, comme le Fairmont Sonoma Mission Inn, se trouvent dans la Sonoma Valley.

PHOTO FOURNIE PAR FAIRMONT

La renaissance d'une destination prestigieuse

Avant d'être une destination vinicole courue, la région de Sonoma attirait déjà les touristes avec sa nature verdoyante et ses sources thermales. C'est ainsi que s'est développé, au début du XXe siècle, l'hôtel qui est aujourd'hui devenu le Fairmont Sonoma Mission Inn.

Récemment, des rénovations majeures ont ramené toutes les chambres aux standards modernes, mais c'est surtout l'ajout de 60 suites dans une série de petits bâtiments au milieu des jardins luxuriants qui a permis à l'hôtel de retrouver son rang parmi les meilleures destinations de la région.

L'hôtel possède un des bons restaurants de Sonoma, Santé, décoré d'une étoile Michelin et de Quatre Diamants AAA. Tous les plats sont préparés avec des produits frais locaux. Mais ce sont les sources thermales qui ont fait la réputation de l'endroit, et le spa de l'hôtel, Willow Stream, est régulièrement classé parmi les meilleurs de la Californie, voire des États Unis.

À partir de 300$ US la nuit. 100, boulevard Boyes, Sonoma

www.fairmont.com/sonoma

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer