Recherche Voyage

Hilton vend le mythique hôtel Waldorf Astoria de New York

L'hôtel Waldorf Astoria... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'hôtel Waldorf Astoria

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Dusseau
Agence France-Presse
New York

L'empire hôtelier Hilton a annoncé lundi qu'il vendait à un groupe d'assurance chinois, pour 1,95 milliard de dollars, le célèbre hôtel new-yorkais Waldorf Astoria, qui compte parmi ses hôtes prestigieux le président Obama.

Fleuron d'art déco mondialement connu, ce palace de 47 étages et près de 1500 chambres ouvert en 1931 sur Park avenue, va continuer à être exploité par Hilton Worldwide pour 100 ans, a précisé Hilton dans un communiqué, en annonçant l'accord passé avec le groupe d'assurance chinois Anbang Insurance, créé en 2004.

Dans le cadre de cette opération, l'hôtel «va subir une rénovation majeure pour restaurer sa grandeur historique», a-t-il ajouté. Et les revenus de la vente - l'une des plus élevées au monde pour un hôtel - seront réinvestis dans l'achat d'autres biens hôteliers aux États-Unis.

Lors de son ouverture, le Waldorf Astoria était considéré comme le plus grand hôtel du monde, le premier notamment à avoir mis en place le service de chambre.

Le président Herbert Hoover, dans une intervention radio depuis la Maison-Blanche en avait fait «l'exemple du courage et de la confiance du pays tout entier».

Monument classé depuis 1993 - à l'égal de l'Empire State Building ou du pont de Brooklyn - il occupe tout un pâté de maisons à Manhattan, avec plus de 1500 chambres et 100 suites.

Son superbe parterre de mosaïque de 148 000 pièces, «The Wheel of Life» (Roue de la vie), dans l'entrée principale, est une oeuvre d'art unanimement célébrée.

Au fil des ans, les plus grandes vedettes, et tous les présidents américains y sont descendus, ainsi que de très nombreux hommes politiques.

Marilyn Monroe y était venue en avril 1957 avec son mari d'alors Arthur Miller. Ella Fitzgerald s'y était produite en 1971.

Frank Sinatra, Diana Ross ou encore Line Renaud ont fait de même.

C'est l'hôtel où le président Obama descend régulièrement, et celui que fréquentait Hillary Clinton du temps où elle était secrétaire d'État.

Il compte plusieurs restaurants hauts de gamme, un spa, des boutiques de luxe, plusieurs bars ainsi que près de 5000 m2 d'espace high-tech.

En 2012, 20 ruches y avaient été installées sur un espace découvert au 20e étage, depuis offert dans les restaurants de l'hôtel. Un jardin potager y a été aussi planté sur un toit.

La vente est le premier investissement d'envergure pour le groupe chinois Anbang aux États-Unis. Anbang, créé en 2004 et basé à Pékin, emploie quelque 30.000 personnes et offre divers services et produits financiers et d'assurance à plus de 20 millions de personnes, selon le communiqué du groupe Hilton.

Il l'a emporté sur deux autres acheteurs potentiels, selon le Wall Street Journal.

Le Waldorf Astoria de New York est le principal hôtel de la marque Waldorf Astoria, devenu étendard des marques de luxe de l'empire hôtelier. Il a accéléré son développement à l'international depuis 2007, quintuplant le nombre de ses destinations. Outre les États-Unis, il est désormais implanté notamment à Amsterdam, Pékin, Dubaï, Jérusalem et Shanghai.

Neuf autres hôtels sous la marque devraient ouvrir à terme, notamment à Bali, Bangkok ou encore Beverly Hills, selon Hilton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer