Recherche Voyage

États-Unis: des plages à éviter

Malibu Pier, à Los Angeles.... (Photo Digital Vision/Thinkstock)

Agrandir

Malibu Pier, à Los Angeles.

Photo Digital Vision/Thinkstock

Le Conseil de défense des ressources naturelles des États-Unis (Natural Resources Defense Council) a rendu public cette semaine son rapport annuel sur la qualité des eaux de 3000 plages américaines.

Premier constat: 10% des échantillons prélevés ne correspondent pas aux normes gouvernementales en vigueur pour assurer la sécurité des baigneurs. La majorité des prélèvements étaient contaminés par des débordements d'eaux usées.

Les plages atlantiques du Delaware, du Maryland et de la Virginie figurent parmi les plus propres au pays, avec seulement 4% d'échantillons non conformes. À l'autre bout du spectre, les plages de la région des Grands Lacs affichent les plus hauts taux d'impuretés, avec 13% d'échantillons ne respectant pas les standards. L'Ohio fait figure de cancre, avec un taux d'échec de 35%.

Le NRDC a de plus relevé 17 plages qui souffrent de problèmes récurrents de contamination et qui n'ont pas atteint les normes dans plus de 25% des tests effectués depuis cinq ans. Dans le lot, on trouve notamment la plage de Cockle Cove Creek, à Chatham (Massachusetts), sur la péninsule de Cape Cod, la plage de Malibu Pier (à 45 m à l'est du quai), à Los Angeles, et la plage Goodies, près de Rockport (Maine.)

Pour consulter le rapport (en anglais): nrdc.org/beaches




la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer