Recherche Voyage

La côte Ouest à vélo

  • De Portland à San Francisco, les paysages sont majestueux, du début à la fin. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    De Portland à San Francisco, les paysages sont majestueux, du début à la fin.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 1 / 5
  • Le pont de Newport, en Oregon. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le pont de Newport, en Oregon.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 2 / 5
  • Le centre-ville de Newport. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le centre-ville de Newport.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 3 / 5
  • En Californie comme en Oregon, on peut camper dans de nombreux endroits, souvent sur de magnifiques sites en bord de mer, comme à Westport. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    En Californie comme en Oregon, on peut camper dans de nombreux endroits, souvent sur de magnifiques sites en bord de mer, comme à Westport.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 4 / 5
  • Sous les séquoias de l'Avenue des géants, en Californie. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Sous les séquoias de l'Avenue des géants, en Californie.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Coutu
La Presse

(San Francisco) On compte entre 10 et 15 jours pour rouler à vélo de Portland à San Francisco, une grande randonnée côtière qui mène de l'Oregon jusqu'à la Californie. Voici comment s'y préparer et ce qu'il faut voir en cours de route.

Un minimum d'expérience et une bonne condition physique sont de mise avant d'entreprendre l'aventure, de niveau intermédiaire. La route est sinueuse, souvent pentue, mais la dénivellation est généralement douce. Pour apprécier les plus beaux points de vue sur l'océan Pacifique, des plages désertes cachées dans de petites anses, il faut parfois grimper des cols de quelques centaines de mètres d'altitude... pour mieux les redescendre par la suite!

Tout le long de la côte, les routes sont presque toujours bordées d'accotements, surtout en Oregon. Les automobilistes sont généralement sensibilisés à la présence de vélos sur la voie publique dans cette partie de l'Amérique. Le Département des transports de l'Oregon publie une excellente carte de la route côtière, établie spécifiquement pour les cyclistes, afin d'éviter les routes trop achalandées. Elle est offerte dans la plupart des boutiques de vélos de l'État et sur le web. Pour la portion californienne du parcours, la carte produite par l'Adventure Cycling Association est un outil précieux que l'on trouve sur l'internet ou dans certaines boutiques de plein air.

Le royaume du campeur

Le climat de la côte Ouest est très humide, voire mouillé. Le matin, le cycliste peut passer quelques heures à rouler à travers un brouillard dont il sortira parfois trempé. Un séjour dans la région ne serait pas complet sans un peu de pluie. En planifiant bien son voyage, il est possible de s'en tirer au sec, du mois de juin jusqu'à la fin de septembre. À noter que les vents dominants vont du nord au sud. Il est donc conseillé de commencer le voyage à Portland, vers San Francisco, et non l'inverse. Le cycliste se trouve ainsi du côté de la route qui longe l'océan.

Dans ces deux États de la côte Ouest, le camping est une culture célébrée dans des dizaines de parcs nationaux. Tout le long de la route, on trouve des terrains réservés aux cyclistes ainsi qu'aux randonneurs. De qualité variable, il en coûte entre 3 et 7$ par personne pour y dormir. Peu importe l'heure ou l'achalandage, les cyclistes sont toujours invités à y planter leur tente. Les installations sont généralement pourvues de douches et parfois d'un service de buanderie. Un arrêt est l'occasion de rencontrer d'autres cyclotouristes venus des quatre coins du monde pour discuter des trajets à venir, emprunter un outil ou trouver un compagnon de route pour le lendemain.

On croise aussi de nombreux motels, hôtels et auberges tout le long du chemin, lorsque l'envie d'un lit douillet se fait sentir.

Du brouillard et des plages

Ayez votre appareil photo à portée de main, vous en aurez souvent besoin! Les paysages sont époustouflants, du début à la fin. À peine sorti de Portland, on se trouve à pédaler à travers les vignes de la vallée de Willamette. Un vrai défi de résister à la tentation de déguster l'un des excellents pinots noirs de la région, alors qu'il reste quelques dizaines de kilomètres à rouler!

Une fois sur la côte de l'Oregon, les rochers tapissés de mousse qui brisent l'océan évoquent l'Écosse, surtout lorsque le brouillard se met de la partie. La route côtière nous fait découvrir de charmantes petites villes comme Newport, Florence ou Bandon, où l'on s'arrête pour prendre un café ou acheter un peu de fromage cheddar en grains, une spécialité locale.

Le nord de la Californie est l'occasion de pédaler au coeur de forêts de séquoias, ces titanesques arbres à chair rousse qui peuvent atteindre 100 m de hauteur. On se sent très petit à vélo au pied de ces mastodontes! L'Avenue des Géants, une route touristique à travers ces troncs majestueux, est un passage magique au pays de Big Foot, cette créature légendaire aux grands pieds qui vivrait dans la forêt du nord de la côte Ouest.

Cette escale chez les géants nous mène par la suite sur la panoramique route nationale 1, qui s'étale jusqu'à San Diego. Plus étroite, elle est néanmoins beaucoup moins empruntée que la route 101 qui suit la côte de l'Oregon et une partie du nord de la Californie. Elle longe des plages désertes parsemées de pics rocheux, pour ensuite se diriger à travers les paysages de la campagne californienne dignes d'une publicité de voiture!

L'ultime récompense de ces centaines de kilomètres de moulinage est l'arrivée sur le pont Golden Gate, qui fend le brouillard de la baie. Majestueux et rougeâtre, il nous mène à San Francisco, vainqueurs, les mollets durs comme fer!

www.oregon.gov

www.adventurecycling.org

Escales

Où s'arrêter en route? Le trajet est immense et compte de multiples attraits. En voici huit qui se distinguent et dont il serait dommage de ne pas profiter.

Portland

Peu importe la saison, les habitants de Portland profitent du réseau exceptionnel de pistes cyclables. Prenez un peu de temps pour découvrir cette ville sur deux rives, reliées par huit magnifiques ponts. Capitale américaine de la nourriture bio, on y mange très bien, que ce soit dans un «food cart» ou dans un restaurant gastronomique. Le kiosque de Nong's Khao Man Gai sert un poulet aigre-doux accompagné d'une délicieuse portion de riz, qui vous donnera la force de grimper les cols à venir. Pour un petit remontant, une cinquantaine de microbrasseries ont pignon sur rue à Portland, dont le fameux Hopworks BikeBar, qui propose une vingtaine de bières maison à la communauté cycliste, dans un décor qui rend hommage au vélo.

Nong's Khao Man Gai

1003, SW Alder St., Portland, Oregon

411, SW College St., Portland, Oregon

khaomangai.com

Hopworks BikeBar

3947, N Williams Ave., Portland, Oregon

hopworksbeer.com/general-info/bikebar

Newport

Sur la côte orégonaise, cette petite ville où se trouve le deuxième plus grand port de l'État est un sympathique endroit où s'arrêter, surtout si la pluie rend le camping moins attrayant. Au coeur du pittoresque centre-ville, on trouve de jolis petits cafés, bars et restaurants, à un jet de pierre de l'océan. Pour en apprendre un peu plus sur le monde marin du Pacifique, il suffit d'un arrêt à l'Oregon Coast Aquarium. Une fois en selle, on quitte la ville par le magnifique pont Yaquina Bay, de style Art déco.

Oregon Coast Aquarium

2820, SE Ferry Slip Rd., Newport, Oregon

aquarium.org

Yachats

Située au pied des montagnes, directement sur le bord de l'océan Pacifique, Yachats est une petite communauté d'un peu plus de 600 personnes qui vit au rythme des éléments. Un petit village romantique où il fait bon se poser et profiter de l'ambiance décontractée du coin. Pour vous restaurer, essayez la brûlerie Green Salmon, qui sert d'énormes et excellents dîners, en plus d'importer des thés vieillis provenant de partout en Asie.

Green Salmon Coffee and Tea

220, route U.S. 101, Yachats, Oregon

www.thegreensalmon.com

Bandon

Cette petite ville touristique installée autour de la baie de la rivière Coquille a des allures de Far West. Son centre est célèbre pour sa chocolaterie où l'on apprête les canneberges récoltées dans la région. La Face Rock Creamery produit un excellent cheddar en grains qui rivalise avec les fromages québécois. À quelques minutes des principaux attraits de Bandon, le parc national Bullards Beach est un endroit idéal pour planter sa tente, à quelques pas de la plage.

Face Rock Creamery

680, 2nd Street SE, Bandon, Oregon

facerockcreamery.com

L'avenue des géants

La route touristique bordée de séquoias baptisée «Avenue of the Giants» contourne l'autoroute 101, particulièrement fréquentée par moments. Pendant une cinquantaine de kilomètres, on zigzague à l'ombre des grandioses cheminées naturelles. Au beau milieu de la forêt, loin de la civilisation, le Burlington Campground mérite une escale. Vous dormirez au pied de ces arbres majestueux qui offrent un toit naturel au voyageur épuisé.

Burlington Campground Myers Flat, Californie

Westport

Après quelques jours de pédalage dans les montagnes et à travers les arbres géants, le petit village de Westport marque le retour sur la côte californienne. Hormis le magasin général où l'on fait ses provisions, il n'y a pas grand-chose à faire dans cette municipalité d'un peu plus de 300 âmes. Mais le Westport-Union Landing State Beach Campground est l'un des plus beaux sites de camping du nord de la Californie (même s'il n'offre pas de service de douches). Du haut de la falaise, l'océan est tout simplement grandiose et l'on dort au son des vagues qui se brisent sur la côte.

Westport-Union Landing State Beach Campground,Westport, Californie

Point Arena

Ce charmant village d'environ 500 habitants est un petit bastion de la contre-culture hippie californienne. On y trouve quelques motels et auberges, ainsi que l'un des plus grands phares sur la côte Ouest. Arrêtez chez Franny's Cup and Saucer, une délicieuse pâtisserie française située dans la rue principale.

Franny's Cup and Saucer

213 Main St., Point Arena, Californie

www.frannyscupandsaucer.com

Marshall

Une journée avant d'arriver à San Francisco, on se gâte avec des huîtres fraîchement récoltées dans la baie de Tomales, à Marshall. Située sur le bord de la mythique route 1, la Tomales Bay Oyster Company propose des espaces de pique-nique pour déguster les mollusques crus, ou cuits sur le barbecue, avant de reprendre la route.

Tomales Bay Oyster Company15 479, U.S. Route 1, Marshall, Californie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer