Recherche Voyage

La Floride d'antan avec les enfants

Les flamants roses du Sarasota Jungle Gardens.... (Photo: Marie-Claude Malboeuf, La Presse)

Agrandir

Les flamants roses du Sarasota Jungle Gardens.

Photo: Marie-Claude Malboeuf, La Presse

Partager

(Sarasota) Vous snobez la Floride? C'est que vous ne connaissez pas encore sa côte Ouest, où les îles et les dunes grignotent le golfe du Mexique, où les goélands cèdent le ciel aux pélicans. Et où il existe mille façons de s'amuser en famille - loin des foules de Disney. Petite virée autour de Sarasota.

Pélicans, hérons et dauphins

Au bord du golfe du Mexique, on ne fait pas que des châteaux de sable. Des hérons prêts à étirer le cou plantent leurs échasses à deux pas des cannes à pêche. Les pélicans volent au ras de l'eau. Au loin, on aperçoit souvent des dauphins qui font le dos rond.

Où planter son parasol? Pour fouler du sable si blanc, si frais et si doux qu'on le compare à de la poudre pour bébé, rien ne vaut la plage publique de Siesta Key, couronnée à quelques reprises comme la plus belle de tous les États-Unis. Large et immaculée, elle borde une eau cristalline, peu agitée et peu profonde. Autre atout pour les familles : plusieurs tables à pique-nique et un terrain de jeu, bien à l'abri, à l'ombre de grands pins. Le stationnement est gratuit, mais à moins d'arriver tôt, on devra tournicoter pour trouver une place.

À 37 km au nord (là où Anna Maria Island rencontre Long Boat Key), la plage publique de Coquina Beach offre sensiblement les mêmes attraits. Les modules de jeu en bois sont intégrés à une structure évoquant une goélette. Un autre reproduit une petite barque de pirates. Tout près, des sentiers et des passerelles permettent de longer les lagons marins et des forêts d'arbres-amphibiens qui semblent plantés sur des pilotis. On a parfois la chance d'apercevoir des lamantins et des dauphins.

Pour en savoir plus sur ces plages et les autres de la région : www.bestbeaches.org

Chez les fauves

Au début du XXe siècle, bien avant la naissance du Cirque du Soleil, c'est le cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey qui faisait courir les foules. Son fondateur, John Ringling, a élu domicile à Sarasota, dans un immense domaine où l'on peut aujourd'hui visiter son palais vénitien, sa roseraie, son musée (qui recèle surtout des oeuvres religieuses, de Rubens, Titien, Velasquez...) et, enfin, un musée du cirque.

Les plus petits jouent aux écuyers en grimpant sur le dos d'un faux cheval - qui émerge au ras du sol - ou testent leur équilibre sur une mince poutre de fer. Tout autour sont exposées des reliques : souliers et patins gigantesques, minivoiture de clown, costumes scintillants, affiches, vrais wagons de train (qui servaient à emprisonner les fauves ou à propulser l'homme-canon).

Clou du spectacle : une maquette époustouflante de 350 m2 et 42 000 pièces qui recrée dans les moindres détails le cirque d'antan, aussi vaste qu'un village. On y voit les wagons qui transportaient le personnel et les animaux, la tente du docteur, la cafétéria en plein air, la billetterie, etc. Des figurines d'acrobates tournent sous le chapiteau et des changements d'éclairage nous font passer du jour à la nuit. Son créateur, Howard Tibbal, a mis 50 ans à terminer le tout.

Petit bémol : impossible de visiter exclusivement le musée du cirque. Pour y accéder, on paye le droit d'entrée unique qui s'applique à tout le domaine (25 $/adulte, 5 $/enfant, gratuit pour les moins de 6 ans).

Ringling Circus Museums

5401, Bay Shore Rd., Sarasota

941-359-5700

www.ringling.org

Alligators et flamants roses

Des chemins pavés s'enfoncent sous les arbres immenses d'une jungle folle de 4 hectares, puis ressurgissent au soleil. En route, 18 petits ponts enjambent des sources et des ruisseaux. On longe aussi deux lagons peuplés de flamants roses, qui jouent du cou pour picorer dans nos mains.

Autrement, on croise peu d'animaux en chemin - quelques lémurs et singes, des tortues, des crocodiles et des alligators dans des enclos. Pour que la visite en vaille la peine, il faut vérifier l'horaire des présentations données par les biologistes, qui font voir au public toutes sortes de reptiles et d'oiseaux. C'est l'occasion de caresser une mouffette ou un bébé alligator (dont la gueule est bien sûr muselée), d'enrouler un serpent autour de son cou, de découvrir la langue bleue d'un curieux lézard ou de regarder un hibou droit dans les yeux. Un spectacle, fort prisé des enfants, permet d'admirer des perroquets qui pédalent ou avancent en patins à roulettes.

L'ex-plantation de bananiers recèle aujourd'hui 3000 espèces de plantes et des centaines d'animaux, qui ont atterri là après avoir été secourus ou abandonnés par leurs propriétaires. Tarif : 15 $ par adulte et 10 $ par enfant.

Sarasota Jungle Gardens

3701, Bay Shore Rd., Sarasota

941-355-5305 www.sarsotajunglegaardens.com

Raies et requins

À Sarasota, un petit aquarium de recherche permet de découvrir la faune locale, comme d'immenses lamantins qui écrasent leur museau dans les vitres de leur bassin. Ces vaches de mer à la queue de castor - une espèce rare - font plus d'une tonne et mesurent jusqu'à 5 m, ce qui ne les empêche pas de se mouvoir avec grâce. Pour ne pas les manquer, il faut visiter l'édifice secondaire, où on garde aussi des tortues broyeuses géantes.

Dans l'édifice principal, on trouve les espèces habituelles : hippocampes, méduses phosphorescentes, crustacés et poissons qui tournent dans des colonnes d'eau. Sans oublier un calmar géant dans le formol - une pièce rare, quoique peu appétissante. Les petits adorent le bassin plein de requins et la pataugeoire des raies, qu'ils ont le droit de toucher. Certains jours, à condition de s'inscrire, on peut assister gratuitement à l'entraînement des requins. Les plus braves de 13 ans et plus peuvent préparer leur repas et les nourrir au bord du bassin, ce qui coûte 45 $ par personne. Sinon, l'entrée coûte 19 $ pour les 13 ans et plus et 14 $ pour les 4 à 12 ans.

MOTE Marine Laboratory

1600, Ken Thompson Parkway, Sarasota

941-388-4441

www.mote.org

Défilé canin et festin local

Chaque samedi, des stands de fermiers et d'artisans envahissent le petit centre-ville de Sarasota, autour des rues Lemon, State et Main. En marchant à l'ombre des oliviers et des palmiers, on croirait s'être égaré dans un concours canin. Les clients du marché y traînent des bêtes de toutes les races et de toutes les tailles, dont de curieux spécimens habillés, installés au creux d'une poussette ou perchés sur des valises roulantes. Signe du culte qu'on voue ici aux toutous, le marché offre de la nourriture bio pour chien. Mais les humains y trouvent aussi leur compte. Fruits et légumes lustrés, crème glacée aux parfums tropicaux, saucisses maison, pâtisseries, crêpes... Au coeur de l'action, des petites tables et des parasols sont posés sur les pavés. Des violonistes et des joueurs de tam-tam se chargent de la trame sonore.

Rues Main et Lemon

Tous les samedis, de 7 h à 13 h

941-225-9256

www.sarasotafarmersmarket.org

Le décor

Trois îles effilées qui séparent la mer de la lagune, près de la petite ville de Sarasota. Au nord trône Anna Maria Island, la plus rétro avec ses maisonnettes colorées. Au centre se trouve Long Boat Key, où les édifices ont moins de charme, mais où la plage est moins achalandée. Au sud, c'est Siesta Key, réputée pour son sable aussi doux que de la poudre pour bébé.

L'ambiance

C'est le visage tranquille de la Floride (les Américains disent « Old Florida »), loin des gratte-ciel, des grandes chaînes et des bars bruyants. Certaines attractions touristiques existent depuis les années 40. En prime, c'est ici qu'on admire les plus fabuleux couchers de soleil. La ville voisine de Sarasota est souvent considérée comme le principal centre culturel de l'État.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le petit dernier des hôtels Disney

    États-Unis

    Le petit dernier des hôtels Disney

    Lors de notre récent séjour à Disney World en Floride, nous avons logé dans le plus récent des hôtels de Disney: Art of Animation. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer