Recherche Voyage

Las Vegas plus accessible que jamais

Un vol aller-retour sans escale en direction de Las Vegas pour seulement 168$.... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partager

(Montréal) Un vol aller-retour sans escale en direction de Las Vegas pour seulement 168$. Voilà ce qu'il en coûtera à partir du 20 décembre pour un billet sur les ailes du transporteur américain Allegiant en partance de Plattsburgh, situé à quelque 45 minutes de la métropole. Ce nouveau service peu coûteux pourrait inciter une fois de plus les voyageurs québécois à délaisser l'aéroport Montréal-Trudeau pour aller prendre l'avion aux États-Unis.

Par comparaison, un billet aller-retour entre la métropole et Las Vegas se vend 712,67$ pour un départ le 20 décembre sur les ailes d'Air Canada, alors que WestJet l'offre à 849,17$. Pour un départ un mois plus tard, soit le 20 janvier, la facture s'élève à 444,19$ avec Air Canada et à 534,15$ à bord d'un appareil de WestJet. Ces montants demeurent tout de même beaucoup plus élevés que celui proposé par Allegiant.

«Les recherches que nous avons faites nous portent à croire qu'il y a un besoin pour des destinations comme Las Vegas», indique Carl Zablotny, porte-parole du transporteur américain. À partir de Plattsburgh, Allegiant offre également des vols en direction de Daytona Beach, Fort Lauderdale, Orlando et Tampa, pour moins de 350$.

La mise en place d'une nouvelle liaison en direction de Las Vegas depuis Plattsburgh inquiète le directeur du Conseil national des lignes aériennes du Canada, Marc-André O'Rourke. «C'est un problème qui existe et ce vol, c'est une goutte qui s'ajoute dans un vase qui déborde déjà», a-t-il illustré dans un entretien téléphonique avec La Presse.

Les impôts, les taxes et les coûts reliés aux différentes mesures de sécurité qu'impose le gouvernement canadien aux aéroports ont pour conséquence de faire gonfler le prix des billets d'avion et même celui du stationnement. Résultat: l'année dernière, environ 4,8 millions de Canadiens ont boudé les aéroports du pays au profit de ceux de nos voisins du Sud afin de payer moins cher, évalue le Conseil des aéroports du Canada (CAC). Il s'agit d'une hausse de 15% par rapport à 2010, toujours selon cet organisme.

Et le nouveau vol vers Las Vegas offert par Allegiant ne fait qu'illustrer une tendance qui semble vouloir prendre de l'ampleur. À l'aéroport de Plattsburgh, près de 85% des voyageurs sont Canadiens. On le décrit d'ailleurs comme «l'aéroport américain de Montréal».

Plus de trafic montréalais malgré les taxes

Du côté d'Aéroports de Montréal (ADM), la vice-présidente aux Affaires publiques, Christiane Beaulieu dit surveiller la situation de près. «C'est sûr qu'il y a aux États-Unis des transporteurs low cost et les aéroports ne paient pas de loyer et pas de taxe», dit-elle pour expliquer les différences de tarifs des vols. À Montréal, quelque 40 millions en taxes municipales et 37 millions en loyer doivent être payés chaque année. Dans un rapport déposé en juin, le comité des Transports du Sénat a suggéré au gouvernement Harper d'éliminer graduellement les loyers des aéroports. Or, le gouvernement estime que cette proposition ne contribuerait pas à réduire le coût des billets des voyageurs.

Bonne nouvelle toutefois pour ADM, depuis le mois d'août, le trafic aérien entre le Canada et les États-Unis - en partance de Montréal- est en augmentation. On a noté une hausse de 4,7% en août, de 4,5% en septembre et de 5,9% en octobre. L'ajout de nouveaux vols à destination de New York, Washington et Chicago expliquerait cette croissance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer