Dormir ailleurs: fenêtre sur Ottawa

L'hôtel Andaz est situé en plein marché By,... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

L'hôtel Andaz est situé en plein marché By, près de plusieurs incontournables d'Ottawa, comme le Musée des beaux-arts, le Centre national des arts et le canal Rideau.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour comprendre l'esprit « Andaz », il suffit d'ouvrir le minibar : vodka et gin de l'excellente microdistillerie ontarienne Dillon's, bulles du vignoble Tawse, bière de Beau's et de Beyond the Pale, chocolat Hummingbird, etc. L'hôtel ouvert l'été dernier a pour mission d'offrir une expérience exceptionnelle, en promouvant les talents de la province et du pays. Et c'est réussi.

Dans chacune des 200 chambres, le mobilier est... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Dans chacune des 200 chambres, le mobilier est moderne, avec bois blond, lampes Lambert&Fils et accents cuivrés à la mode.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Andaz, synonyme familier d'amazing, en anglais, n'est pas un hôtel indépendant ouvert par des intérêts locaux. C'est une nouvelle chaîne du géant de l'hôtellerie Hyatt. La marque, lancée il y a 10 ans, est aujourd'hui présente dans une douzaine de pays, de New York à Tokyo. Chaque fois, elle s'adapte à son environnement et tente d'en offrir le meilleur.

Ottawa est la première ville canadienne à avoir un Andaz. Est-ce une autre preuve de l'intérêt grandissant que portent les touristes urbains à la capitale nationale ? Chose certaine, cet été, ils sont nombreux à participer aux activités entourant le 150e anniversaire de la Confédération.

De l'extérieur, l'édifice de 16 étages n'est pas un chef-d'oeuvre architectural. Mais dès la porte franchie, l'ambiance épurée créée par Mason Studio et le service souriant (et bilingue) mettent dans de bonnes dispositions.

Tout de suite à gauche de la réception, un comptoir à café et à collations, ouvert toute la journée, a de quoi rassurer les caféinomanes.

Un peu plus loin, c'est la salle à manger ouverte et fenestrée du restaurant principal de l'hôtel, le feast + revel. Ici, le chef Stephen La Salle travaille avec le plus de produits durables et biologiques possible. Il sert un menu fort protéiné, autour de viandes surtout, mais avec quelques poissons et plats végétariens entre les ailes de canard et l'agneau.

Le matin, on y prend le petit-déjeuner. Il n'est pas inclus dans le prix de la chambre. On peut simplement se contenter d'un café et d'une pâtisserie au comptoir ou s'asseoir sur une des grandes banquettes circulaires et commander la totale, qu'il s'agisse d'oeufs frits au confit de canard ou de crêpes aux bleuets et ricotta citronnée.

Dans chacune des 200 chambres, le mobilier est moderne, avec bois blond, lampes Lambert & Fils et accents cuivrés à la mode. Notre chambre en coin était particulièrement spacieuse, aérée et lumineuse, avec vue sur les toits du marché By.

Pour un panorama encore plus spectaculaire de la ville, il faut monter au Copper, le bar situé au dernier étage de l'immeuble. La terrasse en hauteur est sans doute la plus impressionnante d'Ottawa. D'un côté, on a aménagé des tables qui se prolongent en foyers. De l'autre, le garde-corps vitré permet d'admirer, à partir de sa banquette, le marché, les édifices du parlement et même la rivière.

L'endroit vaut à lui seul une visite à l'Andaz. Il n'est pas réservé aux clients de l'hôtel et permet donc l'observation d'une faune locale bien diversifiée, en sirotant un cocktail tout à fait décent ou un verre de vin ontarien.

Andaz a choisi de s'installer au marché By, rue Dalhousie, quartier central et agréable, même s'il a perdu de son originalité avec les années. La majorité des bons restaurants ont cédé leur place à des pubs irlandais. Mais la rue Dalhousie Nord compte encore plusieurs chouettes commerces. Le Centre Rideau rénové est à un jet de pierre, tout comme le Musée des beaux-arts, le beau pont Interprovincial (ou Alexandra), le Centre national des arts, le canal Rideau, etc.

Choisir ce nouvel hôtel au luxe modéré, c'est la promesse d'une expérience totale où l'on peut bien boire, bien manger, bien fêter et bien dormir, tout ça sous (ou sur !) le même toit.

NOTRE VERDICT

  • Prix en saison estivale : à partir de 251 $

SITUATION

  • En plein marché By, près de plusieurs incontournables d'Ottawa, comme le Musée des beaux-arts, le Centre national des arts, le canal Rideau

SERVICES

  • Internet gratuit, café et restaurant au rez-de-chaussée, service aux chambres de qualité, terrasse sur le toit, salle d'exercice ouverte jour et nuit, salles multifonctions pour réunions et événements

ON AIME

  • Le décor, l'emplacement, les délicieux petits-déjeuners, le bar sur le toit

ON AIME MOINS

  • Les suppléments qui peuvent vite faire grimper la facture (stationnement, petit-déjeuner non inclus, etc.)

UN ENDROIT À RECOMMANDER POUR...

  • Les couples et les jeunes professionnels exigeants qui aiment les hôtels boutiques et design de ce monde. Familles bienvenues.




publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer