Recherche Voyage

L'ile de Sable devient un parc national

L'île de sable abrite quelque  400 chevaux... (Photos.com)

Agrandir

L'île de sable abrite quelque 400 chevaux sauvages.

Photos.com

Agence France-Presse
Ottawa

L'Ile de Sable, petite île canadienne de l'Atlantique où vivent des centaines de chevaux sauvages, a été classée lundi parc national par le gouvernement d'Ottawa.

Le pouvoir fédéral a conclu à cet effet un accord avec la province de la Nouvelle-Écosse (est), a indiqué le ministre de l'Environnement Peter Kent.

L'île, célèbre aussi pour ses dunes et pour un nombre record de plus de 350 naufrages depuis 1583, abrite des espèces d'oiseaux protégées, tels la sterne de Dougall et le bruant des prés princeps, ainsi que quelque 400 chevaux sauvages.

La légende voulait qu'il s'agisse de descendants de chevaux sauvés d'un naufrage, mais selon le musée d'histoire naturelle de la Nouvelle-Écosse, leurs ancêtres ont été abandonnés sur l'île par un marchand de Boston en 1760.

La langue de sable longue de 40 km, distante de 290 km de la ville de Halifax, est quasiment déserte: elle n'accueille qu'un poste de gardes-côtes et quelques touristes dont l'accès est fortement limité.

En faire un parc national «permettra de la protéger pour toujours», a dit le ministre dans un communiqué.

Cette protection interdit aussi tout forage, mais seulement jusqu'à un mille marin autour des côtes.

Les Amérindiens Micmacs, des compagnies pétrolières et d'autres entités intéressées ont été consultés avant la création du parc national.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer