Recherche Voyage

Bons plans à Turin

Des vestiges de l'Empire romain aux palais médiévaux... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Des vestiges de l'Empire romain aux palais médiévaux de la riche famille Savoie, Turin est une cité d'art où germent de nouveaux quartiers.

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quadrillée tel un échiquier, la première capitale de l'Italie unifiée place sur les carreaux de jeu ses atouts: musées, rues aux arcades saillantes, cafés, cuisine piémontaise et une vue unique sur les Alpes. Et si l'automobile y est encore reine - bonjour, Fiat! -, c'est à pied que l'on arpente la ville. Des vestiges de l'Empire romain aux palais médiévaux de la riche famille Savoie, Turin est une cité d'art où germent de nouveaux quartiers.

Pour tout voir...: Survoler le 7e art

Au nord, la cime des Alpes enneigées; au sud, le tracé sinueux du fleuve Pô; tout en bas, les toitures en terre cuite des résidences turinoises. Bienvenue sur la terrasse de la mole Antonelliana - du nom de son créateur Alessandro Antonelli -, haute de 167,5 m. Vue unique sur la ville et sur la région piémontaise. Mais attention: avant de profiter de ce panorama à 360 degrés, il faut d'abord grimper 85 m à bord d'un ascenseur vitré placé au coeur du Musée national du cinéma! Vertige assuré avant de plonger dans le 7e art italien.

Via Montebello, 20

Créé en 1763, le café chocolaté bicerin se... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Créé en 1763, le café chocolaté bicerin se déguste un peu partout en ville. On privilégie l'endroit de sa création, le Al Bicerin.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Siroter la spécialité locale: Le bicerin

Le café est roi en Italie, où chaque région, ville et village propose sa spécialité. Turin ne fait pas exception à la règle et présente son bicerin, heureux mélange sucré-amer de café, de chocolat et de crème. Créée en 1763, cette boisson se déguste un peu partout en ville, mais on la sirote avec bonheur - et en toute tranquillité le matin ou en début d'après-midi - sur la piazzetta della Consolata, devant la grande basilique du même nom, assis à l'une des tables de la terrasse du... Al Bicerin, lieu original de création de ce café énergisant. La propriétaire propose d'accompagner la spécialité d'une pâtisserie maison; impossible de refuser!

Piazza della Consolata, 5

Sur la piazza Castello, les palais sont nombreux.... (Photo Thinkstock) - image 3.0

Agrandir

Sur la piazza Castello, les palais sont nombreux. Trois se distinguent, soit les palazzi Madama, Reale (sur la photo) et Chiablese.

Photo Thinkstock

Prendre la mesure de l'histoire: Autour de la place Castello

Sur la grande et centrale piazza Castello, l'offre artistique et historique est majeure. Il est possible de visiter les avoirs de la famille de Savoie - on privilégie les palazzi Madama, Reale et Chiablese - avec l'achat d'un seul billet. À l'intérieur des palais, des oeuvres importantes du Tintoret, du Titien et de Véronèse (la visite de la Galerie Sabauda s'imposait lors de notre passage, où des croquis de la Vénus de Botticelli nous attendaient). À l'arrière de la piazza, la présence de la cathédrale della Sindone - le «vrai» saint suaire y est abrité - et de la grande Porta Palatina - avec ses deux tours et son mur de briques rouges - rappellent l'importance acquise par Turin au fils des siècles sur le plan religieux, économique et culturel.

Dans la via Borgo Dora et dans les... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Dans la via Borgo Dora et dans les ruelles aux alentours se déroule la brocante la plus importante d'Italie, nommée le Balôn. Endroit parfait pour trouver un souvenir original!

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Trouver un souvenir original: Un grand marché à ciel ouvert

Le samedi est jour de courses à Turin; la population locale se dirige alors vers la porta Palazzo, où les producteurs locaux - mais pas seulement - se rassemblent. Au même moment, 100 m plus haut, dans la via Borgo Dora et dans les ruelles aux alentours, se déroule la brocante la plus importante d'Italie, nommée le Balôn (à noter que le deuxième dimanche de chaque mois, encore plus d'artisans s'y pointent lors du Gran Balôn). Meubles, antiquités, jouets, objets de collection, livres, dentelle; une occasion en or de faire des achats hors du commun dans ce qui s'avère être le plus grand marché à ciel ouvert d'Europe. Attention, il y a foule!

On peut déguster de très bonnes bières biologiques... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 5.0

Agrandir

On peut déguster de très bonnes bières biologiques à Turin, notamment sur la terrasse du Birrificio La Piazza, situé dans le Borgo Nuovo.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Déguster une bière locale bio: Birrificio La Piazza

Si l'histoire joue un rôle culturel majeur à Turin, il est important de souligner que la ville a également un fort penchant pour l'art contemporain. Les galeries à cet effet sont nombreuses dans le Borgo Nuovo, un quartier compressé entre le Pô, à l'ouest, et le centre historique, au nord. Après avoir marché dans les rues de ce quartier à l'architecture néoclassique, on prend le temps de déguster une bière turinoise bio gracieuseté du Birrificio la Piazza. Pour ajouter au plaisir, la terrasse est située dans le magnifique giardino Aiuola Balbo. En nous servant, les jeunes producteurs de houblon nous rappellent avec plaisir que Turin a déjà été le plus grand producteur de bière en Italie.

Via dei Mille, 20/b

Le vieux quadrilatère romain, le lieu parfait pour... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Le vieux quadrilatère romain, le lieu parfait pour l'apéro et le souper à Turin, mais aussi le témoin du passage de l'Empire romain.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Revivre l'époque romaine et prendre l'aperitivo: Le quadrilatère romain

Castrum romain le jour, rendez-vous branché le soir; le quadrilatère romain est le quartier par excellence de Turin. Quadrillé de rues piétonnes qu'ont empruntées les premiers Turinois, le secteur est surtout populaire en fin de journée, alors que les touristes et les habitants s'y donnent rendez-vous pour l'apéro et le souper; les restaurateurs sortent les chaises et les tables sur les petites placettes et invitent les gens de passage à venir y prendre un verre de vermouth et des antipasti. Moins populeux le jour, c'est l'occasion idéale de découvrir les vestiges de ce qui fut - et est toujours - le premier quartier de la petite colonie romaine fondée en 28 av. J.-C.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer