Recherche Voyage

Bons plans à Yellowknife

Vue sur le centre-ville de Yellowknife.... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Vue sur le centre-ville de Yellowknife.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis plus de 100 ans, Yellowknife attire chercheurs d'or et de diamants, amateurs de grand air et aventuriers. Visite d'une ville du Nord à l'ambiance chaleureuse.

Le plus beau point de vue

Yellowknife est une ville bicéphale, avec d'un côté un centre-ville moderne sans cachet et, de l'autre, la vieille ville, avec plusieurs bâtiments historiques de bois, héritage des anciens camps miniers. Au-delà de la ville, la blancheur s'étend à l'infini. Pour admirer le paysage, il faut grimper sur « The Rock », un affleurement rocheux où se dresse le monument des Pilotes. La stèle de béton rappelle que les pilotes de brousse ont longtemps constitué le seul lien entre la ville et le reste du pays. Ce n'est qu'en 2012 que Yellowknife a été relié de façon permanente au « Sud » grâce à la construction d'un pont pour remplacer l'ancien traversier sur la rivière Mackenzie.

3511 Ingraham Drive

Où prendre la classique photo touristique?

Les touristes le font tous. S'étendre sur la route de glace qui mène à la communauté autochtone de Dettah pour immortaliser leur passage à Yellowknife. Les eaux profondes du Grand lac des Esclaves donnent à l'épaisse couche de glace une teinte noire, où apparaissent de profondes fissures blanches. Ici, la neige est rare et le froid permanent. Résultat : la glace est si lisse que les résidants viennent y patiner. Et les touristes, s'y faire tirer le portrait. Ils ont raison. Cette route longue de 6 km est magnifique. Et la nuit, la ville est assez loin pour ne pas porter ombrage aux aurores.

Où aller pour manger du poisson?

Le Grand Lac des Esclaves est généreux avec les pêcheurs ; les menus des restaurants de Yellowknife en témoignent. Dans le lot, le Bullock's Bistro est légendaire (malgré ses prix prohibitifs). Dans cette cabane de rondins aux murs couverts de graffitis, on sert corégone, truite, morue ou brochet (ainsi que de l'omble de l'Arctique importé du Nunavut), servis avec frites et salade, sur lesquelles les gens du coin versent en quantité une sauce sucrée-salée dont la recette est gardée secrète. Autre possibilité : les oeufs bénédictine du Dancing Moose Cafe, servis sur d'épaisses tranches d'omble fumé. On peut aussi acheter du poisson frais ou fumé à la poissonnerie Great Slave Lake Fish Products, amarrée toute l'année en face du quai gouvernemental.

Bullock's Bistro : 

3534 Weaver Drive

Dancing Moose Cafe : 

3505 McDonald Drive

baysidenorth.com

Où dormir?

Les hôtels et les gîtes ne manquent pas dans la capitale des Territoires du Nord-Ouest, mais aucun n'est aussi original que le Yellowknife Bay Floating B & B. L'été, les deux bâtiments qui composent ce gîte flottent au milieu de la baie de Yellowknife et ne sont accessibles que par bateau. L'hiver, ils sont pris en étau par les glaces, loin des lumières et des bruits de la ville. Les propriétaires (l'artiste visuelle Monique Robert et le musicien Daniel Gillis) ont décoré avec goût les deux unités offertes : une chambre au rez-de-chaussée de la maison principale et un studio indépendant dans le bâtiment secondaire. Un endroit parfait pour un tête-à-tête avec les aurores.

www.ykbayfloatingbnb.com/welcome-to-gallery-on-47th

Que rapporter comme souvenir?

La réponse la plus évidente : de la fourrure. De nombreuses boutiques offrent des accessoires faits de peaux de renard, de phoque, de lièvre. Plusieurs pièces sont réalisées par des artisans autochtones. Pour un souvenir plus original, cap sur Old Town Glassworks où, depuis 1994, Matthew Grogono (accompagné de quelques artistes) transforme les bouteilles vides destinées au dépotoir en jolis verres (à eau, à jus, à bière...), en vases, en photophores. Sur chacun, des motifs sont gravés. Des ateliers sont proposés pour ceux qui souhaitent créer leur propre oeuvre. Une brillante idée pour l'environnement.

3510 McDonald Drive

www.oldtownglassworks.com

Où boire un verre?

La nouvelle a fait grand bruit cet hiver à Yellowknife. Après une disette de 18 ans, de la bière est de nouveau brassée dans les Territoires du Nord-Ouest ! Depuis janvier, NWT Brewing sert ses créations (une Pale ale, une blanche et une brune) dans son pub flambant neuf, le Woodyard. Aussi au menu : bières de microbrasserie et cuisine de pub où la bière se glisse dans tous les plats. L'ambiance est détendue dans cette ancienne quincaillerie reconvertie, où un panache de caribou côtoie antiquités et lampes industrielles. Un coup de coeur.

3905 Franklin Avenue

www.nwtbrewingco.com

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Immortaliser les aurores boréales

    Territoires du Canada

    Immortaliser les aurores boréales

    Le froid, la noirceur, le mouvement... Lorsqu'il est question de photographier les aurores, toutes les conditions sont réunies pour donner des maux... »

  • Les cieux qui dansent

    Territoires du Canada

    Les cieux qui dansent

    Nombreux sont ceux qui rêvent d'admirer un jour le spectacle des aurores boréales. Or, c'est à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, que... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer