• Accueil > 
  • Voyage 
  • > Le courrier du globe-trotter: les merveilles du Yukon 
Recherche Voyage

Le courrier du globe-trotter: les merveilles du Yukon

Situé à la frontière de l'Alaska, le parc... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Situé à la frontière de l'Alaska, le parc national de Kluane est considéré comme l'un des plus beaux du Canada.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chaque semaine, le courrier du globe-trotter répond à la question d'un lecteur pour l'aider à mieux planifier ses vacances.

Le parc de Kluane est bien connu pour... (PHOTO THINKSTOCK) - image 1.0

Agrandir

Le parc de Kluane est bien connu pour sa faune abondante, dans laquelle on trouve des grizzlys.

PHOTO THINKSTOCK

Destination : Yukon

Voyageurs : deux amies de 27 et 33 ans

Durée du voyage : 12 jours

Nous sommes deux amies âgées de 27 et 33 ans. Grandes voyageuses, nous avons décidé de rester dans notre magnifique pays cette fois-ci et d'y découvrir la mythique région du Yukon. Nous adorons le plein air et nous n'avons pas peur de la température un peu fraîche. Nous envisageons d'y séjourner 12 jours au début du mois de juin. Le territoire est immense, avez-vous des suggestions d'itinéraire pour nous ?

- Marie-Chantal et Julie

Pour deux amoureuses du plein air, difficile de trouver meilleur moment que le mois de juin pour visiter le Yukon. Le soleil se couchant à peine, les journées sont longues, ce qui permet de prolonger les activités extérieures sans craindre de se faire prendre par la noirceur. Les déplacements automobiles se font aussi à la clarté, ce qui n'est pas à négliger.

Comme vous l'écrivez, le Yukon est un immense territoire, la location d'une auto est donc essentielle si vous souhaitez profiter à plein du séjour. La location d'un VR à Whitehorse pourrait aussi être envisagée ; on en croise beaucoup sur les routes yukonnaises pendant l'été.

Peu importe votre choix, il ne faut pas sous-estimer les distances entre les différents lieux, même si la majorité des routes sont asphaltées et en bonne condition. Pis, le réseau routier peu étoffé vous obligera souvent à revenir sur vos pas, voire à repasser par la capitale.

Le parc national de Kluane

En 12 jours, vous pourrez tout de même découvrir quelques gemmes du sud et de l'ouest du Yukon, à commencer par le parc national de Kluane. Situé à la frontière de l'Alaska, ce parc est considéré comme l'un des plus beaux du Canada, avec son enfilade de glaciers et de pics montagneux (17 des 20 plus hauts sommets du pays s'y trouvent). On est ici dans le pays des caribous, des mouflons et des grizzlys.

La randonnée reste le meilleur moyen d'explorer le parc (avec l'hélicoptère, mais il faut avoir le budget). Édith Bélanger habite au Yukon depuis plus de 15 ans et travaille au sein de l'Association franco-yukonnaise. Elle a visité maintes fois le parc de Kluane, situé à 150 km de la capitale. Pour une randonnée d'une journée, elle suggère d'emprunter le sentier King's Throne. Dans sa version courte (10 km aller-retour tout de même), il mène à un splendide cirque glaciaire. « Les marcheurs plus expérimentés peuvent ensuite marcher sur la crête pour atteindre le sommet. De là-haut, il est possible d'apercevoir le mont Logan par temps clair. » Total de la journée : 16 km pour un dénivelé de 710 m.

Des randonnées de trois ou quatre jours dans l'arrière-pays sont aussi possibles, mais il faudra alors que vous soyez en autonomie complète, avec tente, réchaud, nourriture et contenants à l'épreuve des ours. Un permis d'accès est exigé. La suggestion de Mme Bélanger : le sentier de la rivière Slim's, qui offre des vues spectaculaires sur le glacier Kaskawulsh.

À ne pas négliger lors d'un passage au parc de Kluane :  le centre d'interprétation de Parcs Canada, situé à l'entrée de Haines Jonction. On y présente plusieurs expositions numériques, vidéos, maquettes 3D et enregistrement audio.

Dawson City a gardé plusieurs vestiges de l’époque... (PHOTO THINKSTOCK) - image 2.0

Agrandir

Dawson City a gardé plusieurs vestiges de l’époque de la ruée vers l’or.

PHOTO THINKSTOCK

Sur les traces des chercheurs d'or

Autre secteur à visiter lors d'un premier séjour au Yukon : Dawson City.

Pour y arriver, il faudra d'abord repasser par Whitehorse. C'est peut-être l'occasion de descendre en canot (ou en kayak) le mythique fleuve Yukon, principal moyen de transport lors de la ruée vers l'or, à la fin du XIXe siècle. Il est possible d'atteindre Dawson City par cette voie navigable, mais le temps manquera. Une seule journée sur l'eau permet tout de même d'apprécier le paysage. De nombreuses entreprises de Whitehorse offrent la location de canots ainsi qu'un service de navette en fin de journée. Plusieurs sorties guidées sont aussi possibles.

À Dawson City, vous pourrez marcher sur les traces des anciens chercheurs d'or... et devenir membres du Sourtoe Cocktail Club. Il faudra pour cela vous présenter au Sourdough Saloon du Downtown Hotel, prêter serment devant le capitaine River Rat et boire un verre d'alcool pur dans lequel baigne un véritable orteil humain déshydraté ! Dégoûtant ? Plus de 100 000 personnes l'ont fait depuis la création du club, en 1973.

Plus sérieusement, Dawson City a gardé plusieurs vestiges de l'époque de la ruée vers l'or. Saloons, anciennes maisons closes, atelier du croque-mort... Bref, un décor d'album de Lucky Luke. La ville est aujourd'hui un lieu historique national, et plusieurs des bâtiments ont gardé leurs colorées façades de bois.

Si les visites guidées, la prospection d'or dans les ruisseaux environnants ou les croisières en bateau à aubes ne vous intéressent pas, vous pourrez faire de la randonnée (deux jours en autonomie complète) sur le Ridge Road Trail, construit à l'époque du Klondike.

Un avertissement : si vous souhaitez pousser l'exploration jusqu'au parc territorial de Tombstone (à 1 heure 40 minutes de Dawson City), assurez-vous d'avoir un véhicule à quatre roues motrices. La route Dempster n'est pas pavée.

Et pour dormir?

Un mot sur l'hébergement, en finissant. Vous trouverez dans les secteurs proposés plus haut différentes formules d'hébergement : hôtels, cabines, gîtes, auberges de jeunesse. L'option la plus économique reste toutefois le camping, sous la toile ou en véhicule motorisé. Le territoire compte plus de 40 campings publics, sans service, où le prix pour une nuitée est de 12 $ par emplacement. Un prix difficile à battre...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer