Blinc, la couleur qui tient

L'été, avec la chaleur, l'humidité et la transpiration,... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

L'été, avec la chaleur, l'humidité et la transpiration, ce n'est pas évident de conserver son maquillage intact. Mais avec Blinc, ce n'est pas un souci.

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Conçue pour les professionnels, la marque de cosmétiques pour les yeux Blinc gagne du terrain au Québec en étant de plus en plus accessible au grand public.

Au début de l'automne, elle aura droit à davantage d'espace chez Jean Coutu et fera son entrée dans les boutiques Dans un Jardin, a appris La Presse.

La marque floridienne Blinc est surtout connue pour son mascara, car sa formulation spéciale enveloppe les cils de microtubes ultrarésistants à l'eau, qui s'enlèvent sans démaquillant... avec les doigts.

Mais au fil des ans, l'entreprise a mis au point une gamme complète de maquillage pour les yeux et les sourcils qui se veut innovant, dont le ligneur (eyeliner liquide) le plus fin au monde (0,00876 mm), et qui se démarque par sa «tenue irréprochable».

La gamme comprend des ombres à paupières, de la mousse pour colorer les sourcils, des crayons, des ligneurs, différentes bases et des accessoires (recourbe-cils chauffant et microrasoir pour les sourcils).

Résistance aux intempéries

L'été, avec la chaleur, l'humidité et la transpiration, ce n'est pas évident de conserver son maquillage intact. Mais avec Blinc, ce n'est pas un souci, laisse entendre Mario Thibodeau, responsable de la marque chez son distributeur québécois Summum Beauté International (SBI).

«Quand ils sortent quelque chose, c'est toujours top notch. C'est remarquable comme compagnie. Leur crayon pour les yeux est révolutionnaire.»

Nous avons testé quelques produits et ils remplissent leurs promesses. Le coup de crayon a tenu toute la journée; le mascara s'applique sans faire de grumeaux et ne s'effrite pas; l'ombre à paupières n'est pas absorbée par la peau. Quant au ligneur superfin, s'il est utile sous l'oeil, il demande beaucoup d'adresse et ne semble pas idéal pour le trait sur la paupière. Mieux vaut, sans doute, préférer le modèle à la pointe plus large.

Unicité québécoise

Le Québec est le seul endroit au monde où la marque est vendue en pharmacie (Brunet, Familiprix, Jean Coutu et Uniprix), en raison d'une entente particulière conclue entre SBI et le manufacturier. La gamme complète n'y est cependant pas offerte systématiquement.

Dans une trentaine d'autres pays, elle est réservée aux esthéticiennes, aux professionnelles de la beauté, à Sephora et à divers sites dont Amazon et Skinstore. «C'est rare que des esthéticiennes vont acheter un produit vendu en pharmacie. Au début, elles nous ont boycottés, mais elles sont revenues», raconte Mario Thibodeau.

En 2014 au Québec, les ventes de produits Blinc ont bondi de 38 %, et l'an dernier, de 25 %, confie Mario Thibodeau. «C'est la plus forte augmentation au Québec dans les cosmétiques, toutes marques confondues.»

 Virage technique»

À la fin de septembre, la marque Blinc sera encore plus visible. Des présentoirs contenant toute la gamme de produits seront installés dans les 54 boutiques Dans un Jardin d'ici Noël.

Le président, Eric Arminjon, dit avoir choisi cette marque parce qu'elle est cohérente avec les nouvelles orientations de l'entreprise, qui embauche de plus en plus de cosméticiennes. «On fait un virage technique, explique-t-il. On fait entrer des marques différentes et performantes. Les produits Blinc ont des formulations uniques.»

Une dizaine de Jean Coutu à travers la province accueilleront aussi la gamme complète jusqu'aux Fêtes. Si ce test est concluant, la marque pourrait être plus largement distribuée dans cette chaîne de pharmacies.

Les tendances

Nous avons profité de notre visite dans les locaux de Summum Beauté International pour demander à ses experts quelles sont les grandes tendances de l'heure en matière de cosmétiques.

Le volume extrême des cils

Cet engouement explique notamment l'arrivée sur le marché de poudres volumatrices à déposer sur les cils entre deux couches de mascara et de mascara «effet faux cils».

Le maquillage traitant

De plus en plus, les mascaras font pousser les cils, les bases pour la peau sont enrichies de vitamines qui revitalisent et réduisent les ridules, les fonds de teint ont des vertus anti-âge, et les démaquillants apaisent les yeux fatigués.

La lumière

Les femmes veulent de l'éclat, être radieuses. Les produits qui «amènent de la lumière» ont la cote. Une tendance qui s'explique notamment par le vieillissement de la population, la perte de «lumière» étant une conséquence du manque de fermeté de la peau.

L'acide hyaluronique

Parfois qualifié d'ingrédient miracle contre les rides, cet acide est de plus en plus présent dans les crèmes antirides repulpantes. Il est considéré comme une solution de rechange naturelle (notre corps en sécrète) et moins invasive que les injections de Botox.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer