• Accueil > 
  • Techno > 
  • Internet 
  • > Les États-Unis s'associent à Facebook et Bing pour retrouver les enfants enlevés 

Les États-Unis s'associent à Facebook et Bing pour retrouver les enfants enlevés

Facebook a créé un compte «Amber Alert» sur... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Facebook a créé un compte «Amber Alert» sur lequel le réseau explique que le système est «un partenariat volontaire entre les forces de l'ordre, les médias, les transports et d'autres pour envoyer des bulletins sur l'enlèvement d'enfants».

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La justice américaine a annoncé mardi avoir contracté un partenariat avec Facebook et Bing pour étendre l'audience des personnes recevant les messages d'alerte en cas d'enlèvement d'enfants aux États-Unis et donc accroître les chances de les retrouver.

Le système d'alerte Amber, opérationnel depuis 1996, est destiné à mobiliser les Américains sur la disparition d'un enfant en donnant des informations cruciales comme le type de véhicule incriminé et si possible son immatriculation.

Le ministre de la Justice Eric Holder s'est dit «heureux» d'annoncer «deux ajouts vitaux» aux partenariats du système Amber: Facebook commencera ainsi à diffuser les alertes, ainsi que des photos et informations à ses abonnés dans la zone de recherches concernée. Le moteur de recherche Bing facilitera quant à lui l'accès aux alertes sur ses outils en ligne.

«Les alertes géo-ciblées de Facebook et les outils de diffusion en ligne de Bing attribueront aux alertes Amber une présence renforcée sur internet et les médias sociaux», s'est félicité M. Holder, qui s'est dit «reconnaissant de leur implication» mais a appelé d'autres organisations et sociétés à «prendre leur part» dans cette entreprise qui est «de la responsabilité de chaque Américain».

«À travers les annonces à la radio, les alertes sur les autoroutes, les notifications diffusées par téléphone portable ou postées sur internet, les alertes Amber peuvent désormais atteindre des millions de personnes à travers le pays», s'est-il félicité dans un message vidéo. «Mais nous nous efforçons de faire plus pour nous assurer que nous pouvons passer le mot sur la disparition d'enfants aussi rapidement et aussi largement que possible».

Il a dénombré 700 enfants enlevés qui ont pu être ainsi retrouvés sains et saufs depuis 1996, dont deux le mois dernier, grâce au système Amber. Sa diffusion est coordonnée par le Centre national pour les enfants disparus et exploités.

Facebook a aussitôt créé un compte «Amber Alert» sur lequel le réseau explique que le système est «un partenariat volontaire entre les forces de l'ordre, les médias, les transports et d'autres pour envoyer des bulletins sur l'enlèvement d'enfants».

«Souvenez-vous: trouver un enfant enlevé et le ramener sain et sauf est tributaire d'une réaction rapide. Plus nous aurons de citoyens vigilants dans le réseau et plus nous aurons de chances de les retrouver rapidement», a encore exhorté le ministre.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer