Ottawa lance une application mobile pour les propriétaires de PME

Dévoilée jeudi par l'Agence du revenu du Canada,... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Dévoilée jeudi par l'Agence du revenu du Canada, cette application est offerte sur les plateformes mobiles iOS d'Apple, Android de Google et BlackBerry.

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
VANCOUVER

Les impôts suscitent crainte et panique chez certains propriétaires de petites et moyennes entreprises au pays, mais le gouvernement fédéral cherche à leur faciliter la vie au moyen d'une nouvelle application mobile.

Dévoilée jeudi par l'Agence du revenu du Canada (ARC), cette application est offerte sur les plateformes mobiles iOS d'Apple, Android de Google et BlackBerry, et elle permet aux propriétaires d'entreprise de créer des rappels pour les principales dates d'échéance de l'ARC liées aux acomptes provisionnels, aux déclarations et aux versements.

La ministre du Revenu national, Kerry-Lynne Findlay, qui a présenté l'application à Vancouver, a indiqué que la technologie avait été mise au point après que des membres du secteur des affaires eurent émis le souhait de recevoir des rappels pour les principales dates d'échéance de l'ARC au moyen d'une application, et non pas par écrit.

L'application peut être téléchargée gratuitement - une première pour l'ARC - à partir du site web de l'agence et des boutiques d'applications.

Mme Findlay a indiqué que l'application était recommandée pour les petites et moyennes entreprises qui ont un revenu annuel de 20 millions $ ou moins et un effectif de moins de 500 employés.

Laura Jones, de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), a indiqué que l'application permettait à l'ARC de rappeler aux gens leurs obligations en matière d'impôt d'une façon moins formelle et plus moderne.

«Une lettre de l'ARC peut faire peur, a-t-elle dit. Même s'il ne s'agit que d'un rappel pour une déclaration, ça peut vous faire paniquer.»

L'application peut sembler être une petite chose, mais les petites entreprises comptent pour la plupart moins de cinq employés et n'ont pas d'adjoint administratif, a ajouté Mme Jones.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer