IBM ouvre un centre d'analyses de données en Grèce

IBM ne chiffre pas cet investissement, alors que... (Photo Focke Strangmann, Archives AP)

Agrandir

IBM ne chiffre pas cet investissement, alors que la Grèce cherche à séduire les multinationales.

Photo Focke Strangmann, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le groupe informatique américain IBM a annoncé mardi qu'il allait ouvrir un centre d'analyses et d'exploitation de masses de données électroniques («Big data») à Athènes, dans le cadre de son plan d'investissement dans le cloud.

Ce centre, spécialisé dans l'analyse et la gestion des quantités exponentielles de données électroniques continuellement générées et stockées par les systèmes informatiques, fera partie de la filiale grecque de Big Blue, selon un communiqué.

Il a pour objectif de proposer aux entreprises de la région une compétence plus pointue en matière d'analyse et d'interprétation des données.

Il veut par exemple leur offrir la possibilité de comprendre et de prévoir des tendances d'achat des consommateurs ou la collecte et l'analyse des données sur la concurrence.

IBM ne chiffre pas cet investissement, qui est annoncé au moment où la Grèce cherche à séduire les multinationales.

Le groupe de téléphonie finlandais Nokia vient d'ouvrir un centre de recherche et développement (R&D) près d'Athènes, avec quelque 150 embauches d'ingénieurs à la clef.

Tout comme le géant maritime chinois Cosco dans le port du Pirée, l'américain Hewlett Packard, la multinationale de la consommation Unilever et l'industriel du tabac Philip Morris ont récemment annoncé d'importants investissements dans le pays.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer