Google signe un deuxième contrat dans l'éolien en Suède

C'est le deuxième contrat de ce type signé... (Photo Walter Bieri, AP)

Agrandir

C'est le deuxième contrat de ce type signé en Suède par Google, qui ne souhaite que de l'énergie renouvelable pour son centre de données en Finlande.

Photo Walter Bieri, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
STOCKHOLM

Google a signé son deuxième contrat d'approvisionnement en électricité issu de l'éolien en Suède avec un producteur local, a annoncé ce dernier mercredi.

Cette société, Eolus Vind, a indiqué dans un communiqué avoir signé avec le géant américain d'internet «un accord sur dix ans en vertu duquel Google achètera toute l'électricité générée par 29 turbines éoliennes qu'Eolus implante dans quatre champs d'éoliennes dans le sud de la Suède».

La production de ces champs d'éoliennes d'une capacité totale de 59 mégawatts doit commencer «début 2015». Le danois Vestas fournira les turbines.

C'est le deuxième contrat de ce type signé en Suède par Google, qui ne souhaite que de l'énergie renouvelable pour son centre de données d'Hamina, situé sur la côte sud de la Finlande, à environ 35 km de la frontière russe.

En juin, Google avait acheté au suédois O2 dix ans de l'électricité d'un champ de 24 éoliennes d'une capacité totale de 72 mégawatts, qui doit être également mis en service en 2015, en Laponie (nord).

«Nous cherchons sans arrêt des manières d'accroître la part d'énergie renouvelable que nous consommons», a expliqué le responsable de l'infrastructure chez Google, François Stérin, cité dans le communiqué.

«Les accords d'achat d'énergie sur le long terme permettent aux promoteurs des champs d'éoliennes d'ajouter de nouvelles capacités de production au réseau électrique - ce qui est bon pour l'environnement - mais ils sont également très avisés d'un point de vue financier pour des entreprises comme Google», a-t-il ajouté.

Comme lors du contrat avec O2, aucun détail financier n'a été divulgué.

Sur quatre champs prévus par Eolus, deux sont la côte ouest de la Suède (à Falkenberg et Tanum) et deux en bord de lac à l'intérieur des terres (à Hjo et Laxå).

Google a investi 1,2 milliard de dollars à ce jour dans son centre de données d'Hamina, entré en service en 2011.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer