Sharp: diversité et technologies de pointe essentielles pour croître

Dans le domaine de la télévision, Sharp propose... (Photo Isaac Brekken, AP)

Agrandir

Dans le domaine de la télévision, Sharp propose déjà au Japon des modèles ultra haute définition 4K et s'apprête à en commercialiser aussi en Amérique du Nord. Mais il a déjà développé un format plus élevé encore, le 8K, que le Japon veut mettre en oeuvre pour les JO de 2020 à Tokyo.

Photo Isaac Brekken, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

La clef d'un regain de croissance de Sharp se trouve dans des technologies de pointe et dans une diversité d'activités et produits, a assuré mercredi le PDG du groupe japonais d'électronique lors d'un entretien avec quelques journalistes.

«Il faut renouveler les activités et ne pas tout miser sur la même», a expliqué Kozo Takahashi, tirant les leçons de l'erreur un temps commise de concentrer trop de ressources sur les écrans à cristaux liquides (LCD) au détriment du reste.

Ce mauvais calcul stratégique a plongé Sharp dans plus de deux années noires de pertes financières exceptionnelles à cause de la chute des prix et de la demande, sur fond de concurrence accrue.

M. Takahashi, qui a pris la tête de Sharp mi-2013, a décidé de faire progressivement entrer le groupe dans de nouveaux domaines, à savoir les équipements médicaux et de soin, la robotique, les offres pour le secteur de l'éducation ainsi que pour la sûreté alimentaire.

«Nous possédons des technologies fondamentales qui peuvent être utilisées dans de nouveaux produits», a insisté M. Takahashi.

Sharp a en outre récemment noué de nombreux partenariats avec des entreprises nippones (Denso, Lixil, Makita) et étrangères (Samsung, Qualcomm) afin de codévelopper des nouveautés et leur garantir des débouchés commerciaux.

Sharp aligne déjà une large gamme de technologies et composants qu'il n'emploie pas seulement pour lui, mais fournit aussi à d'autres, comme des écrans LCD haute définition à basse consommation IGZO.

«39% de la production de l'usine Kameyama 2 (l'une de ses plus importantes) est constituée de dalle d'écrans IGZO, pour un nombre très important de produits divers (téléphones intelligents, tablettes, PC)», a expliqué M. Takahashi. L'objectif est de passer à 50% environ.

IGZO, technique que Sharp a été le premier à industrialiser, tire son nom des matériaux semi-conducteurs utilisés, à savoir des oxydes d'indium, gallium et zinc, pour créer des écrans à transistors dix fois moins gourmands en énergie que ceux réalisés à base de silicium dits a-Si TFT-LCD.

Par ailleurs, dans le domaine de la télévision, Sharp propose déjà au Japon des modèles ultra haute définition 4K et s'apprête à en commercialiser aussi en Amérique du Nord. Mais il a déjà développé un format plus élevé encore, le 8K, que le Japon veut mettre en oeuvre pour les JO de 2020 à Tokyo.

Interrogé aussi sur les effets de la hausse prochaine au Japon de la taxe sur la consommation qui passera de 5% à 8% le 1er avril, M. Takahashi a jugé difficile de faire des prévisions.

Il a toutefois prévenu que Sharp, qui réalise 40% de son chiffre d'affaires dans son pays, devait innover pour limiter le contrecoup engendré par la ruée prévisible dans les boutiques avant la date fatidique.

«Nous devons proposer à partir d'avril des produits dotés de fonctionnalités exceptionnelles, qu'on n'a pour ainsi dire pas encore vues», a expliqué M. Takahashi.

Après le 1er avril, «il faudra de nouveau susciter l'intérêt et l'envie du consommateur», a-t-il conclu.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un nuage dans le ciel de la télé 4K

    Actualités

    Un nuage dans le ciel de la télé 4K

    Une bataille de normes - une autre - pend encore au-dessus de la tête de la télévision à ultra haute définition, l'une des vedettes du Consumer... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer