• Accueil > 
  • Techno 
  • > Facebook va aider les start-ups en France 

Facebook va aider les start-ups en France

Sheryl Sandberg à Paris le 17 janvier 2017.... (AFP)

Agrandir

Sheryl Sandberg à Paris le 17 janvier 2017.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

La numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg, a annoncé mardi l'installation à Paris au sein du plus grand incubateur de start-ups au monde de son tout premier «Startup Garage», un espace pour accompagner le développement de start-ups indépendantes.

Installé sur le site de Station F, l'incubateur financé par Xavier Niel, le programme de Facebook doit contribuer au «développement de start-ups indépendantes qui contribueront à l'économie de la data (traitement de données, NDLR) en France et en Europe», selon Mme Sandberg.

Ce programme, dont il s'agit de la première mondiale, concernera lors de l'ouverture de Station F au mois d'avril, cinq start-ups spécialisées dans l'e-santé, l'identité numérique, le covoiturage ou encore la gestion des informations personnelles.

À terme, il pourra accueillir entre 10 et 15 jeunes entreprises, pour une durée de six mois chacune.

En plus de l'accueil, ces jeunes pousses seront suivies par du personnel de Facebook et pourront assister à des ateliers sur «des domaines aussi variés que le design, l'expérience utilisateur, le marketing, le développement technologique ou encore les tests utilisateurs», précise le réseau social dans un communiqué.

«Nous allons soutenir les start-ups qui feront partie de l'incubateur Facebook, en leur fournissant une assistance, un coaching avec des ingénieurs de Facebook et des experts des questions de vie privée, et en organisant des ateliers et des cours hebdomadaires pour start-ups», a détaillé Sheryl Sandberg.

Également présente, la maire de Paris, Anne Hildago, s'est pour sa part félicitée de la place qu'occupe désormais la capitale française sur la carte mondiale de l'innovation.

«Il y a à peu près 60 incubateurs à Paris, 85 espaces de travail partagé, et environ 35 laboratoires. La preuve de ce dynamisme, on la trouve dans notre classement international: la ville de Paris est devenue en 2016 la principale concurrente de Londres en termes d'argent investi dans les start-ups», a-t-elle déclaré.

Station F, installé dans la halle Freyssinet, un ancien bâtiment ferroviaire dans le XIIIe arrondissement de Paris, espère accueillir à terme un millier de start-ups, via notamment des programmes proposés par les partenaires de l'incubateur, parmi lesquels Facebook, Vente-Privée, TechShop, HEC Paris ou encore divers fonds d'investissement.

Le site, financé à hauteur de 250 millions d'euros par Xavier Niel, le fondateur de Free, comprendra une zone dédiée aux start-ups avec 3000 postes de travail, des espaces événementiels dont un auditorium, ainsi qu'un restaurant de 1000 places ouvert au public 24 heures sur 24.

La construction d'une centaine d'appartements, destinés à accueillir des collaborateurs des start-ups sélectionnées, est également en cours à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Ils pourront héberger jusqu'à 600 personnes à partir de 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer