• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Nadal et Federer disputeront la finale de l'Omnium de Miami 

Nadal et Federer disputeront la finale de l'Omnium de Miami

Rafael Nadal... (Photo Lynne Sladky, AP)

Agrandir

Rafael Nadal

Photo Lynne Sladky, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
KEY BISCAYNE, Fla.

Rafael Nadal avait tellement hâte de se qualifier pour la finale de l'Omnium de tennis de Miami qu'il est sorti de ses souliers!

Alors qu'il pourchassait une balle lors d'un jeu de la deuxième manche de la demi-finale, vendredi, l'Espagnol a perdu son espadrille droite - et le point. Mais il est rapidement retombé sur ses pieds et il a vaincu l'Italien Fabio Fognini 6-1, 7-5.

Son adversaire dimanche sera le Suisse Roger Federer, qui a dû négocier trois bris d'égalité pour vaincre l'Australien Nick Kyrgios 7-6 (9), 6-7 (9), 7-6 (5), dans un passionnant duel long de 3 h 10, en soirée.

Kyrgios s'était pourtant emparé d'une avance de 5-4 lors du troisième bris, et possédait deux services pour clore le match à son avantage. Il a toutefois perdu les deux points à son service, dont le deuxième à la suite d'une double faute, avant de voir Federer profiter de sa balle de match pour confirmer sa victoire.

Alors qu'il se dirigeait vers le filet pour serrer la main du Suisse, le controversé jeune australien a projeté violemment sa raquette sur le sol en signe de dépit.

Ce sera le 37e duel dans l'historique rivalité qui oppose Federer et Nadal. L'Espagnol domine 23-13, mais Federer a gagné les trois derniers rendez-vous, dont deux cette année. Le Suisse a vaincu Nadal en cinq manches en finale des Internationaux d'Australie, puis en huitième de finale du Masters 1000 d'Indian Wells, 6-2, 6-3 en 68 minutes il y a environ deux semaines.

Début léthargique

Classé cinquième, Nadal a éliminé Fognini sans être confronté à la moindre balle de bris, et il n'a perdu que neuf des 46 points au service.

Premier joueur non classé parmi les têtes de série à atteindre les demi-finales à Key Biscayne depuis 2007, Fognini a paru apathique au début de l'affrontement, disputé sous un soleil de plomb et par une température de 30 degrés Celsius.

«Je manquais beaucoup de coups. Je lui ai fait un cadeau au la première manche. Je jouais vraiment mal», a analysé Fognini.

«Fabio est un joueur capable de combiner de superbes points avec des erreurs, a noté l'Espagnol. Le match est devenu étrange, et sans beaucoup de rythme. La deuxième manche a été difficile.»

Les spectateurs ont scandé le prénom de Fognini dans l'espoir de motiver l'Italien, et l'espadrille volante a accompli le boulot. Un amorti de Fognini a mené au problème de soulier de Nadal, l'Italien n'a pu s'empêcher de rire pendant que Nadal laçait son soulier et a mieux joué à partir de ce moment.

Nadal a par ailleurs confié qu'il avait perdu une espadrille récemment, lors d'une séance d'entraînement. Il ne se souvient pas qu'un tel incident soit arrivé une autre fois.

«Bizarre. Peut-être dois-je lacer mes souliers de façon plus serrée.»

La deuxième manche aurait pu aller d'un côté comme de l'autre jusqu'à ce que Fognini ne commette une double faute qui a permis à Nadal de prendre les devants 6-5. Nadal a ensuite gagné son service sans concéder un seul point pour confirmer sa place en finale.

Nadal a amélioré sa fiche en 2017 à 19-4 et il domine le circuit de l'ATP pour le plus grand nombre de matchs gagnés depuis le début de l'année.

Nadal en est à sa 13e présence à Key Biscayne, mais il a subi la défaite lors des quatre finales auxquelles il a pris part, en 2005, en 2008, en 2011 et en 2014. Il s'agit de sa plus longue séquence sans titre à un tournoi professionnel.

«Un triomphe ici serait quelque chose de merveilleux, et ce serait un important titre que je n'ai jamais gagné», a-t-il lancé.

Par ailleurs, une joueuse sera sacrée championne du tournoi de Key Biscayne pour la première fois de sa carrière samedi, puisque la Danoise Caroline Wozniacki sera confrontée à la Britannique Johanna Konta en finale.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer