Andy Murray s'impose facilement

Andy Murray salue la foule après sa victoire... (Photo Stefan Wermuth, Reuters)

Agrandir

Andy Murray salue la foule après sa victoire sur le court central.

Photo Stefan Wermuth, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Wilson
Associated Press
Londres

Andy Murray, deuxième tête de série, s'est imposé facilement 6-2, 6-3, 6-4 aux dépens de Liam Broady, un Britannique classé 235e au monde qui a bénéficié d'une invitation, pour accéder au deuxième tour à Wimbledon.

Dans le premier match opposant deux Britanniques à Wimbledon depuis 2001 et le premier dans un tournoi du Grand Chelem depuis 2006, Murray a été aux commandes du début à la fin. Le champion 2013 à Wimbledon s'est amusé aux dépens du gaucher, qui a été incapable d'obtenir un bris.

«Ce n'est pas si facile de jouer contre quelqu'un que vous connaissez si bien, mais je l'ai fait», a mentionné Murray.

Murray a totalisé 31 coups victorieux, dont un amorti du coup droit sur balle de match. Le match a été complété avant la première interruption du tournoi en raison de la pluie. Les toiles ont été déployées sur l'ensemble des courts extérieurs et le toit rétractable du court central a été fermé pour le match des dames qui a suivi entre Svetlana Kuznetsova et Caroline Wozniacki.

Les Français Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga ont également gagné leur billet pour la deuxième ronde en deux sets. Gasquet (no 7) a vaincu le Britannique Aljaz Bedene 6-3, 6-4, 6-3 tandis que Tsonga (no 12) a eu raison de l'Espagnol Inigo Cervantes 6-4, 7-6 (5), 6-4.

Le Suisse Stanislas Wawrinka (no 4), éliminé cinq fois dès le premier tour au All England Club, a défait le jeune Américain Taylor Fritz - à 18 ans le plus jeune joueur du tableau masculin - 7-6 (4), 6-1, 6-7 (2), 6-4.

Il fera face au deuxième tour à Juan Martin del Potro, champion des Internationaux des États-Unis en 2009, vainqueur du Français Stéphane Robert 6-1, 7-5, 6-0.

De retour sur le même court no 2 où son parcours à Wimbledon a déraillé l'an dernier, Nick Kyrgios a vaincu Radek Stepanek 6-4, 6-3, 6-7 (9), 6-1.

Le match a pris une tournure intéressante quand Kyrgios a tenté de conclure le troisième set. Il a concédé le bris alors qu'il servait pour le match à 5-4, et il a tiré de l'arrière 5-2 au bris d'égalité avant de gâcher deux balles de match et de le perdre. Kyrgios a reçu un avertissement pour mauvais langage lors du changement de côté et il a passé sa frustration sur Stepanek en survolant le quatrième set.

Stepanek, qui tente à 37 ans de devenir le joueur masculin le plus âgé à gagner un match en Grand Chelem depuis Jimmy Connors en 1992, a peiné au service et il a été constamment sous pression.

Kyrgios a pris part aux quarts de finale à Wimbledon à ses débuts en 2014 mais il a été éliminé au quatrième tour l'année dernière lors d'une défaite au cours de laquelle il a été mis à l'amende pour injures et comportement antisportif à l'égard de l'arbitre.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer