Djokovic en finale contre Murray à Paris-Bercy

Novak Djokovic... (Photo Michel Euler, AP)

Agrandir

Novak Djokovic

Photo Michel Euler, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
PARIS

Le Serbe Novak Djokovic a récolté une 21e victoire d'affilée et tentera de remporter le Masters de Paris pour une troisième année consécutive dimanche, après avoir éliminé le Suisse Stanislas Wawrinka 6-3, 3-6, 6-0 en demi-finale.

Le numéro un mondial a battu Wawrinka pour une deuxième fois de suite, après que le Suisse l'eut vaincu en finale des Internationaux de France le printemps dernier.

Wawrinka a semblé totalement amorphe lors du premier set, ce qui n'est peut-être pas étonnant puisque Djokovic était probablement au lit lorsque Wawrinka a finalement défait l'Espagnol Rafael Nadal à 1 h 12 tôt samedi matin. Classé quatrième, Wawrinka a ensuite mis fin à la séquence de 29 sets victorieux de Djokovic avant de s'écrouler lors de la manche décisive.

« Donnons le crédit à Stan pour un deuxième set de haut niveau, pour avoir gagné cinq jeux de suite, pour ses services plus précis et pour ses coups plus puissants de la ligne de fond, a déclaré Djokovic. Mais j'avais toujours le sentiment de bien frapper la balle. Avec ce genre de sensation et d'approche, j'ai commencé la troisième manche et j'ai connu mon meilleur set du tournoi. »

« Je n'ai aucun regret, j'ai tout donné, a fait remarquer Wawrinka. Il n'y a pas de doute que la fatigue est là, et ce fut une dure bataille aujourd'hui. Mais je suis heureux de la façon avec laquelle je l'ai poussé. »

En finale dimanche, Djokovic livrera bataille à Andy Murray et sera à la recherche d'un dixième titre en 2015.

Le Britannique, deuxième tête de série, participera à la finale de ce tournoi pour la première fois de sa carrière en vertu de sa victoire par des scores de 6-4 et 6-3 aux dépens de l'Espagnol David Ferrer.

Murray sera à la recherche de son cinquième titre en 2015 et du 36e de sa carrière. Sa dernière victoire remonte à la finale de la Coupe Rogers, à Montréal, alors qu'il avait battu Djokovic au terme d'un électrisant duel.

« C'est toujours très épuisant, physiquement et psychologiquement [contre Murray], a noté Djokovic. Nous nous poussons jusqu'à nos limites, et je ne m'attends à rien de moins. »

Murray a pris la mesure de Ferrer pour une quatrième fois d'affilée incluant un triomphe aux quarts de finale des Internationaux de France en 2015. Il a gagné 11 de ses 17 affrontements contre Ferrer, et six des sept derniers rendez-vous.

Murray l'a emporté en dépit du fait qu'il a concédé des bris de service lors de chacune des deux manches. Il a cependant gagné les cinq derniers jeux du duel et a mis fin à la rencontre dès sa première balle de match.

En première manche, avec Ferrer en avance 4-3, Murray s'est retrouvé dans une position fâcheuse alors qu'il a fait face à trois balles de bris. Non seulement le Britannique a résisté, il a ensuite brisé le service de l'Espagnol, huitième tête de série, sans lui donner un seul point.

Murray a de nouveau connu des ennuis au service au deuxième set, permettant même à Ferrer de prendre les devants 3-1. Murray s'est par la suite montré intraitable.

« J'ai joué du bon tennis, a affirmé Murray. J'ai réussi à réduire la durée des points. Il y avait de la variété dans la façon avec laquelle les points se sont terminés. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer